Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Médias : Désinformation

Les mensonges de l’Associated Press

Daniel Hamiche décrypte 2 dépêches de l’agence américaine Associated Press (AP), parues samedi, qui concluaient à de soi-disant négligences du cardinal Ratzinger, alors préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, dans des affaires ayant impliqué deux prêtres du diocèse de Tucson (Arizona), et visaient le cardinal William Levada, actuel préfet de la Congrégation, dans une affaire relative à un prêtre de Portland (Oregon), diocèse dont il était alors l’évêque (de 1986 à 1995).

Le bureau parisien de l’AP a même ajouté le mensonge au mensonge en mélangeant allègrement les affaires. Daniel Hamiche raconte :

"La journaliste que j’ai eu au bout du fil, et à qui je faisais remarquer l’incongruité logique et la malhonnêteté d’impliquer le cardinal Ratzinger dans cette affaire, a eu le front de me dire que c’étaient là des « chicaneries » et que je luis faisais « perdre son temps ». Je vous laisse apprécier si c’en sont ou non, et si mon temps a été perdu ou non. Voilà, vous avez désormais les pièces principales de ces affaires. Et vous êtes à peu près les seuls à en disposer. […] Vous pouvez contacter l’Associated Press : 162, rue du Faubourg Saint Honoré 75008 Paris Service français : 01.43.59.12.00 Fax : 01.40.74.00.45 Pas de courriels disponibles "

Partager cet article

4 commentaires

  1. Magnifique travail digne de tous les éloges de notre ami Daniel Hamiche !
    Mille mercis au SB d’avoir repris cette information tout à fait stratégique !
    D’où la question :
    dans cette pédalofolie des médias contre Banoît XVI la plupart des dépêches internationales d’agences dites d’information seraient-elles mensongères par omission d’un tout petit détail du genre de la chicanerie dont notre ami Daniel Hamiche a été accusé ?

  2. Pas étonnant de la part de la presse . Malheureusement, au siècle dernier c’était encore a peu près les philosophes qui dirigeaient les courants de pensée; et de nos jours c’est la presse ( qui aime en plus mentir sur des mensonges) .
    Heureusement que des sites tels que Salon Beige existent pour relater encore la vérité.

  3. Pour l’orthographe, qui est par ailleurs excellente sur ce site : Il n’est pas possible de parler de “soi-disant” négligences. Le terme à valeur d’adjectif “soi-disant” s’applique à un nom commun capable de dire quelque chose de lui-même : par exemple : Tartuffe est soi-disant dévot. A la place de “soi-disant”, on eût pu écrire : “des prétendues négligences”.
    Encore merci pour tout le soin que vous prenez toujours à soigner la correction de la langue de vos billets.

  4. Ayant téléphoné à l’agence AP, au sujet des mensonges attribuant au Cl RATZINGER des fautes qu’il n’avait pas commises, j’ai parlé à une journaliste pour m’étonner que l’erreur qui leur avait été signalée, n’ait pas été, à ma connaissance, rectifiée. A court d’arguments, elle m’a passé le poste du chef d’agence, et je l’ai entendu marmoner ” ils commencent à me gonfler”, preuve que les journalistes se fatiguent aussi du rôle qu’on leur fait jouer. J’ai laissé un message au chef d’agence, reprenant ma protestation sur les mensonges de l’AP.
    amitiés
    Jean-Brice BAIZEAU

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services