Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Les médias ne savent plus quoi inventer

Après avoir interrogé, samedi Saint, Mgr Rouet, qui n'a jamais été aussi proche de la retraite, les médias nous resservent Mgr Gaillot.

Ou quand le pitoyable côtoie le ridicule.

Soyons modernes : voici plutôt le message de Pâques de Mgr Castet, évêque de Luçon. Je vous préviens : il ne parle pas de pédophilie. Non : il parle de Pâques et de la mission à venir dans le diocèse de Vendée.

Partager cet article

9 commentaires

  1. A remarquer que l’on a pu entendre l’inévitable abbé mondain de La Morandais et Odon Valet aux cheveux teints auburn qui sont les interlocuteurs privilégiés des médias. Tout les présentateurs et présentatrices ont annoncé les fêtes pascales en commençant par dire:”l’église éclabousséee par les scandales de la pédophilie célèbre etc….”
    Mgr (pouah!) Gaillot me suis-je laissé dire n’est pas indiffférent aux charmes des jeunes hommes et m’a-t-on certifié est visible sur les territoires de drague.Je ne fais que répèter. Comment peut-on dire de pareilles choses? Il y va certainement dans un esprit évangélique. Il faudrait vérifier.

  2. Entre parenthèses.. N’est ce pas justement à la même époque que le Saint-Père avait mis ce brave Gaillot sur la touche ?

  3. D’où la question qui s’impose de plus en plus à l’esprit devant le scandale de la mise en accusation de notre Mère, la Sainte Eglise Catholique et Romaine, par M l’évëque Gaillot, s’ajoutant à celle du Cardinal Schönbron de Vienne :
    y aurait-il un lien entre les scandales de la pédophilie dans l’Eglise et les folies provoquées par une certaine mise en oeuvre de Vatican II ? …
    http://groups.google.fr/group/louisxviiinfo3-/web/nouvelles-du-monde

  4. Inch’Allah comme disait (aujourd’hui sur BFM abbé mondain de La Morandai ! Il est toujours prêtre ? Il touche la sainte hostie ?

  5. Ne peut-on pas lancer une pétition pour que Mgr Rouet parte très, très vite, à la retraite ?
    Je signe tout de suite !!

  6. Je n’avais jamais entendu parler de Monseigneur Rouet avant de lire son interview dans Le Monde. Cependant je me suis demandé à quelle religion il pouvait bien appartenir.
    Quand on lit des trucs comme ça : “Cela signifie que tout système clos, idéalisé, sacralisé est un danger. Dès lors qu’une institution, y compris l’Eglise, s’érige en position de droit privé, s’estime en position de force, les dérives financières et sexuelles deviennent possibles”, on se dit que ça peut venir d’un étudiant bac moins six en maîtrise de socio, mais d’un prêtre, euh… je l’aurais pas vu comme ça.
    En plus, c’est exprimé dans un français dégueulasse.
    “Tout système sacralisé est un danger”. Autrement dit, l’Eglise catholique est une institution dangereuse (encore que “système sacralisé”, comme façon de définir l’Eglise… bref).
    Mais en quoi ce monsieur est-il évêque ? Qu’est-ce qu’il fait dans l’Eglise ? Je ne comprends pas bien.

  7. Je viens de réaliser que l’évêque dont il est ici question est l’évêque de Poitiers, à qui j’avais adressé un courrier au sujet des faits de Loublande, en novembre 2009, au nom des internautes qui fréquentent un site qui s’intéresse à la question Louis XVII …
    La réponse que j’avais reçue m’avait tellement scandalisé que je m’étais interdit de la publier ne voulant pas ajouter un scandale à un autre !
    Mais aujourd’hui compte tenu du scandale public que Robert Marchenoir vient de me faire découvrir, je comprends parfaitement que Monsieur l’Evêque de Poitiers tienne les faits de Loublande dans le plus souverain mépris, comme j’ai pu le lire dans sa correspondance !
    Tout est logique ou tout est lié comme l’a écrit Karl Marx ! …
    Voilà donc une pierre supplémentaire apportée à la crédibilité due aux faits de Loublande et aux demandes du Ciel transmises par Claire Ferchaud au Président Poincaré en 1917 ! …
    Merci à Monsieur l’Evêque de Poitiers pour son témoignage du Samedi Saint !

  8. Je n’écris pas pour défendre Mgr Gaillot et encore moins les thèses qu’il a soutenues, mais pour la justice. Je ne vois rien à redire à son mea culpa personnel et son témoignage sur la naïveté des pratiques ecclésiales pour “gérer” la question des prêtres pédophiles il y a une vingtaine d’années dans l’Eglise : Benoît XVI ne dit pas autre chose. D’autant plus qu’il poursuit en disant que depuis (donc depuis l’époque où il était “aux affaires”) l’Eglise a changé, en mieux.
    […]

  9. En guise de justifications au message envoyé hier :
    http://groups.google.fr/group/louisxviiinfo3-/web/actualits-religieuses

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services