Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / Pays : Italie

“Les marchés vont apprendre aux Italiens à bien voter”

Cette phrase a été prononcée par le commissaire européen au Budget et aux Ressources humaines, l’Allemand Günther Oettinger…

Pour mieux comprendre ce qui se passe en Italie, souvenez-vous :

  DeT5rElWsAAzsPS

Partager cet article

18 commentaires

  1. Et dire qu’il y a des gens qui croient en la démocratie.

  2. Pour rebondir sur la juste remarque d’Aurelien d’Haussy : … et heureusement que d’autres préfèrent croire en Dieu et au Roi 😉

  3. Öttinger ne fait que dire une évidence.
    Si vous pensez que le programme politique de l’alliance MS5-Ligue ne pose aucun risque pour le remboursement de la dette italienne et que les marchés n’ont pas de bonnes raisons pour augmenter leurs taux d’intérêts, alors allez investir vos économies dans cette dette à bas taux, sinon vous êtes un hypocrite en accusant Öttinger, ce n’est pas une question de démocratie mais de bon sens.

  4. On en vient presque à regretter l’époque de la “Guerre froide” ! Au moins les enjeux étaient clairs, les camps définis et les traîtres facilement idendifiables comme tels.

  5. Ce commissaire européen n’en est pas à sa première esclandre : En novembre 2014, il traite la France de « pays déficitaire récidiviste », dénonce « le niveau élevé du coût de la main-d’œuvre et de l’impôt sur les salaires, l’augmentation de l’imposition des entreprises », et note « la perte de parts de marché à l’exportation au niveau mondial ». Il préconise de « profondes réformes structurelles » et demande que le nouveau délai accordé à la France pour corriger son déficit soit assorti de mesures concrètes et d’échéances précises. En réaction à ces propos, le Parti socialiste français, par l’entremise de son premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis, appelle à sa démission.
    En octobre 2016, lors d’un discours pour une fédération de chefs d’entreprises à Hambourg, il parle des Chinois « bridés » et tous « peignés de gauche à droite avec du cirage noir ». Il aborde aussi le mariage homosexuel qui sera selon lui « bientôt imposé » en Allemagne. Enfin, il estime, en parlant du refus de la Wallonie d’avaliser la signature du CETA sans clarification, qu’il est inacceptable qu’« une micro-Région gérée par des communistes bloque toute l’Europe ». En réaction à ces propos, le Parti socialiste belge, par l’entremise de son président Elio Di Rupo, demande au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker de condamner ces propos. Le commissaire européen présente finalement ses excuses.

  6. Quelle honte, quel mépris. Dans la presse européenne, spécialement française et allemande, les commentaires sur l’Italie vont du narqois à l’insultant, en passant par le méprisant. La presse et les politiques allemands sont particulièrement actifs dans cette manoeuvre de dénigrement.
    Comme si l’Allemagne avait une quelconque leçon politique et morale à donner aux autres. Ce pays n’a t’il pas plongé, voici seulement quelques décennies, l’Europe dans la guerre la plus meurtrière de l’Histoire, n’at’il pas sur la conscience la mort de dizaines de millions de morts, n’a t’il pas engendré le régime le plus barbare qu’ait connu l’Humanité et voulu créér un empire qui durerait mille ans? Je pense que pendant 1000 ans , en raison de ce bilan, les Allemands ont seulement le droit de se taire.
    Et que dire de cette “race des seigneurs” qui se bousculent chaque été sur les plages italennes de l’Adriatique, bedaines graisseuses à l’air, bien contents de se nourrir d’autre chose que de saucisses et de bière! Je pense que, logiquement,ils vont bien sagement éviter l’Italie, ce pays décadent qui ne sait pas voter selon les voeux de Frau Merkel et de ses larbins bruxellois!!! A propos de Merkel, la reverrons nous cet été Val Badia, dans les Dolomites??

  7. C’est ce que j’appelle la dictature de Bruxelles. Et ensuite comment l’UE espère faire adhérer les peuples à sa politique, les Riens, tout juste bon à “crever la gueule ouverte”, pas grave, ils seront remplacés par les clandestins qui seront soumis à l’UE d’en haut, la finance internationale!!! Le grand remplacement est en marche!!!

  8. @Cosaque : Vive Dieu ! Vive le Roy !
    @lapaladine : le régime le plus barbare de l’humanité ? Le 3e reich ? Du pipi du chat à côté des régimes liberaux et leur 45 000 000 de morts par an via l’IVG.

  9. Et pendant ce temps, la France continue à se désindustrialiser : Le Groupe “français” Lafarge passe aux Suisses !
    Quant à l’Italie, c’est le 2ème pays industriel de l’UE après l’Allemagne et elle dispose d’une bonne couverture de PME, ce qui ne doit pas grand chose à lUE : Non, il n’y a pas que la dette !

  10. @Cosaque : Vive Dieu ! Vive le Roy !
    @lapaladine : le régime le plus barbare de l’humanité ? Le 3e reich ? Du pipi du chat à côté des régimes liberaux et leur 45 000 000 de morts par an via l’IVG.
    Euh, oui d’accord avec ça, mais nous sommes en 2018 et il y a une réalité, qui n’est pas celle que l’on souhaiterait, mais en attendant, il faut bien composer avec et concevoir un programme politique alternatif en adéquation avec les aspirations du plus grand nombre ! Sans quoi on se fait plaisir certes, mais dans la marginalité, ce qui arrange bien le système !

  11. @Bernard Mitjavile,
    Voilà le bon discours droitard libéral à vomir…
    Vous aimez les casques à pointe, qui cette fois sont aux ordres des banksters ? Pas moi, et ni moi ni mes enfants ne crèveront sous le poids d’une dette que nous n’avons pas voulue et qui n’est pas la notre !
    Ces dettes ne seront pas remboursées, jamais ! Et le but des politiques populistes alternatives est justement de briser cet esclavage de la dette et la mainmise des banksters sur la politique ! Votre capital investi je m’en tape, et pour rappel l’Eglise a toujours interdit l’usure !

  12. Le peuple italien va passer sous la botte allemande. L’euro, c’est la nouvelle Panzerdivision du IVe Reich bruxellois.

  13. @ludo72 : et quelles sont donc les aspirations du plus grand nombre ? On l’a vu en Iralande : la libéralisation de l’avortement. Ce n’est pas le peuple qui décide de ce qui est bon et juste mais Dieu…

  14. PS : les catholiques sont des marginaux en 2018 en hexagonie

  15. le peuple a mal voté, ils doit être dissous!
    Brecht doit se régaler de voir ça…

  16. +1 Ludo et Aurélien
    Notre système est basé sur l’usure condamnée à grand raison par l’Eglise. Jamais nous ne rembourserons !

  17. @lapaladine
    Attention à bien désigner l’ennemi : les commissaires européens présents et passés sont tous coupables de haute trahison envers leur pays, et entre autres représentent l’ennemi; l’avenir dira comment ils doivent être traités.
    Les touristes allemands graisseux ou pas, sont comme nous a priori des victimes ordinaires de ces sinistres individus.
    Quand aux événements qui se sont déroulés il y a 70 ans, pour trouver les ancêtres de nos ennemis, je crois qu’il faut regarder plutôt du côté de ceux qui ont profité des conséquences, c’est à dire il y a 50 ou 60 ans…

  18. @Aurélien D’Haussy
    Les aspirations du plus grand nombre, c’est déjà que chacun, chaque famille, puisse vivre décemment. Pour y parvenir, il faut déjà éviter les questions trop clivantes qui divisent, qui exacerbent les passions, et tout cela pour rien puisqu’à chaque fois c’est le système qui ramasse la mise, presque sans rien faire puisque ses opposants s’écharpent sur des questions secondaires.
    L’avortement de masse est criminel mais la réalité est que c’est une question sortie du champ politique, avec la bénédiction de l’Eglise elle même il faut bien le dire. Nous ne sommes plus dans un Etat catholique, il est devenu impossible d’agir et ce n’est pas le seul sujet. Dorénavant, tout cela est dans les mains de Dieu ; plus rien n’est possible vu à échelle humaine. Advienne que pourra, que Sa volonté soit faite. Les responsables criminels doivent savoir que leur sort est déjà scellé.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services