Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française

Les maires doivent défendre l’installation de crèches en public

L’exposition de crèches à l’Office de tourisme de la Ferté Macé (Le Salon Beige du 6 décembre) a été l’objet de critiques de libres penseurs locaux suivies d’une prise de position très politiquement correcte du maire de la localité : « Une exposition de crèches n’a pas lieu d’être dans un Office de tourisme, et doit se faire dans une église ».

Mais tout le monde n’est pas de cet avis et des courriers de soutien été adressés à l’organisateur de l’exposition. Quant à la lâcheté du maire elle a  été également dénoncée par des élus de la région dont le maire de la commune de Ri (Orne). Si des élus veulent s’associer à la démarche du maire de Ri, possibilité de le contacter par courriel (mairiederi@orange.fr).

Capture d’écran 2017-12-13 à 19.07.10

Partager cet article

8 commentaires

  1. Arrêtons d’écrire libres penseurs, mais “libres” “penseurs” : ils ne sont ni libres, car enchaînés à Satan, ni penseurs, car la pauvreté de ce qui leur tient lieu de pensée fait soupçonner chez eux un QI de limace…

  2. Nos traditions chrétiennes millénaires ne sont pas négociables, et surtout pas avec les losers de la loge maçonnique du coin.

  3. l’attitude de tous ces libre-penseurs est complétement ridicule.Les crèches constituent depuis toujours l’expression d’un art populaire, que ce soit en France, en Italie, en Pologne etc..A ce titre leur destin est justement d’être exposées dans les centres culturels, les musées, les offices de Tourisme etc..

  4. Il fut un temps ou le maire de Paris, Jacques Chirac, sur la place de l’Hotel de ville faisait exposer une ou des crèches. Je me souviens de la crèche napolitaine une année.
    Et cela ne posait aucun problème à qui que ce soit.Ras le bol cet anti-catholicisme pur et dur, primaire. On se croirait revenu dans les années 1905.
    Hidalgo va rompre le jeûne avec les musulmans et fait la chasse aux catholiques.
    Ces politiques et autres sont complètement schizophrènes, ils luttent contre les catholiques et en même temps vont se faire enterrer à l’église parce que l’Eglise a de très belles cérémonies.

  5. J’ai reçu ce matin, sur ma boite courriel, le message suivant émanant d’un illustre inconnu et que je ne puis m’empêcher de vous faire connaitre tant il correspond à ce que nous pensons :
    > Lettre au Tribunal administratif de Nantes …
    Cher Monsieur le président du Tribunal,
    J’ai pris connaissance il y a quelques jours de votre décision d’interdire la crèche de Noël traditionnellement installée dans le hall du Conseil Général de la Vendée.
    Quelle mouche vous a donc piqué ?
    > > > Vous avez fait des études je suppose. Peut-être savez vous donc que Noël vient du latin “Natalis” qui veut dire Naissance. Alors je vais vous livrer un secret que vous voudrez bien transmettre à vos confrères qui peut-être nagent avec complaisance dans la même ignorance que vous. La naissance dont-il est question est celle d’un certain Jésus de Nazareth né il y a un peu plus de 2000 ans. je dis ça parce qu’étant donné que vous n’avez pas interdit les illuminations de Noël, je suppose que vous ignoriez ce détail. Voyez-vous, Noël n’est pas l’anniversaire de la naissance du Père Noel ( je suis désolé si je casse ici une croyance ancrée en vous ) mais bien celle de ce Jésus. Interdire une crèche sans interdire toute manifestation publique de cette fête est aussi stupide que si vous autorisiez la fête de l’andouillette tout en interdisant la consommation d’andouillette le jour de la fête de l’andouillette.
    La crèche c’est ce qu’on appelle une tradition. Et ne me faites pas croire, Monsieur le Tribunal, que le principe de la tradition vous est étranger. Sinon comment expliquer que les magistrats exercent leur métier dans un costume aussi ridicule si ce n’est parce qu’il est le fruit d’une tradition ?
    > > > Vous êtes un briseur de rêves Monsieur, vous êtes un étouffeur de sens. La crèche c’est Noël et Noël c’est la crèche. La crèche c’est aussi l’histoire d’une famille qui faute de droit opposable au logement est venue se réfugier dans une étable. C’est un signe d’espoir pour tous les sans abri. La crèche c’est aussi un roi arabe et un autre africain qui viennent visiter un juif. C’est un signe d’espérance et de paix en ces temps de choc de civilisations, de conflit au Moyen Orient et de crainte de ” l’ autre ” attisée par des attentats horribles. La crèche c’est aussi des éleveurs criant de joie et chantant dans une nuit de décembre. Connaissez vous beaucoup d’agriculteurs qui rigolent en cette période de crise? La crèche c’est un bœuf, symbole de la condition laborieuse de l’homme. Enfin, la crèche, c’est un âne, même si une rumeur court disant que cet âne a quitté la crèche en 2014 pour rejoindre le Tribunal administratif de Nantes et ne semble pas en être revenu.
    > > > Malgré le fait que vous allez sans doute, par souci de cohérence, vous rendre à votre travail le 25 décembre, je vous prie de croire, Monsieur le Tribunal, à l’expression de mes souhaits de bon et joyeux Noël.
    > >
    Jean Pierre Santon, dit « lou ravi ».

  6. les maires peuvent contourner les lois liberticides en organisant des concours de crèches;

  7. J’aurais aimé savoir écrire ce texte. Merci à l’auteur si bien inspiré. Que l’Enfant de la crèche le réconforte, vraiment.

  8. La libre pensée a le droit de ramener sa grande gueule dans tous les domaines, c’est elle qu’il faut interdire.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.