Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pays : Etats-Unis

Les lois pro-vie se succèdent aux Etats-Unis

Les lois pro-vie se succèdent aux Etats-Unis

Après le Mississippi, où le gouverneur Phil Bryant a signé la loi « battement de cœur » qui interdit les avortements dès qu’on peut détecter le battement de cœur du fœtus, une loi similaire a été votée la semaine dernière dans le Kentucki. Comme celle voté en mai 2018 dans l’Iowa, elle est bloquée par les juges. Dans le Mississippi, le Centre pour les droits reproductifs a annoncé qu’il contesterait cette loi devant la justice. Ce à quoi Phil Bryant a répondu :

Nous aurons tous à répondre un jour devant le Bon Dieu. Je dirai alors : « Je me suis battu pour la vie des bébés innocents, même sous la menace d’une action en justice.

Mercredi, le Sénat de l’Arkansas a approuvé un projet de loi interdisant aux médecins de pratiquer des avortements en raison d’un diagnostic de trisomie 21. Cette loi fait suite à celle adoptée la semaine dernière dans ce même état, interdisant l’avortement après 18 semaines de grossesse. Avant le vote, la sénatrice Breanne Davis a présenté avec émotion une résolution reconnaissant la Journée mondiale de la trisomie 21, qui se tient aujourd’hui, accompagnée de sa fille Everly, porteuse de trisomie 21.

De même dans l’Ohio.

Partager cet article

1 commentaire

  1. Contrairement à Krasucki, le Kentucky prend un « y » à la fin ?

Publier une réponse