Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Les livres de droite se vendent très bien

Lu ici :

Cu9Gt0DWEAAATie"Le livre de Patrick Buisson, La Cause du peuple. L’histoire inédite de la présidence Sarkozy (Perrin), part très bien lui aussi. Après une première mise en place de 40 000 exemplaires, il a fallu réimprimer en urgence. Le tirage atteint aujourd’hui 100 000 exemplaires, selon son éditeur.

L’autre grand succès attendu est celui d’Eric Zemmour, Un quinquennat pour rien, tiré à 100 000 exemplaires. « Nous avions prévu entre 100 000 et 150 000 exemplaires, se réjouit-on chez Albin Michel. Pour l’instant, les ventes correspondent à nos prévisions, même si c’est loin des 450 000 exemplaires du Suicide français sorti en 2014. » La maison publie aussi Les cloches sonneront-elles encore demain ?, de Philippe de Villiers, mis en place à 100 000 exemplaires. « Nous avons 2 000 demandes de réassort par jour, confi et- on chez Albin Michel. Nous serons sans doute obligés de réimprimer. »

L’auteur avait déjà connu un certain succès avec ses livres sur Saint Louis et Jeanne d’Arc, mais c’est avec Le moment est venu de dire ce que j’ai vu, écoulé à quelque 250 000 exemplaires, qu’il a pulvérisé les compteurs. Deux best-sellers le même mois, la moisson est bonne, mais Albin Michel aurait pu réussir le triplé s’il avait gardé Patrick Buisson, un auteur maison, qui finalement a préféré aller chez Perrin. Pour se consoler, l’éditeur raconte que trois auteurs de droite en même temps, cela aurait fait beaucoup…"

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. Quid du tirage des politiciens de la droite molle: Sarko, Juppé, Fillon et autres?

  2. Ma parole la droite aura raison dans les kiosques ! Pourvu que Juppé n’en profite pas ! Ce serait le comble.

  3. Buisson, Zemmour, de Villiers… Il ne manque plus qu’un livre de Jean-Frédéric Poisson car il a des convictions quelque peu différentes du reste de la droite.
    Comme Asselineau, Jean-Frédéric Poisson (président du parti chrétien démocrate) pense que « l’atlantisme est le mauvais choix pour la France. » Il est un eurosceptique, car il y a des valeurs supérieures à la liberté économique. Anti-atlantiste, il tient à rebalancer les liens de la France avec par exemple la Russie. Par contre il n’est pas pour sortir de l’euro, pensant pouvoir réformer l’U.E. de l’intérieur (à 27 pays n’est-ce pas utopique ?). Il est pour une remise en valeur de la famille, de l’histoire et de la langue françaises. S’il pense avoir des points communs avec Marion Le Pen du FN qui respecte la vie, il n’est pas par contre pour la préférence nationale mais pour la culture du mérite. Il est contre la peine de mort. Il va à l’encontre des idées laïcistes du FN qui va jusqu’à prôner la suppression de tout signe religieux dans l’espace public. Il n’est pas pour mettre en place comme le souhaite le FN un grand système éducatif public et laïc obligatoire, ce qui supprimerait les écoles libres ou sous-contrat. Il est pour l’abrogation de la loi Taubira car elle amène mécaniquement à la marchandisation de l’être humain.
    Bref, en bien des points, il se différencie du FN et de la droite LR. A quand un livre ?

  4. Il est évident qu’il y a une droitisation de la société. Mais il faudrait quand même comparer aux parutions de gauche, particulièrement à l’ouvrage qui vient de sortir: “la police en démocratie” du “sociologue” Sébastian Roché. Dans une interview de C à dire, il affirme qu’il y a moins de morts de policiers en France que dans beaucoup d’autres pays démocratiques (aux USA, c’est sûr), il n’aborde pas les violences qu’ils subissent, et il place les policiers à égalité avec les délinquants, pour ne pas dire les criminels: si les policiers ne sont pas aimés, il faut qu’ils se remettent en question. Il fait certainement allusion aux affiches anti-flics de la CGT, aux slogans de Nuit Debout et des manifestants anti-fas, à certains tags. Il milite pour “la police de proximité”, mais on se demande comment les policiers pourraient être “proches” des habitants des quartiers dits “sensibles” quand on voit qu’ils ne peuvent pas y entrer sous peine de se faire massacrer.
    Ce sociologue qui a l’air de descendre de la lune, explique qu’il a travaillé à partir de statistiques; il ferait mieux de sortir de son bureau pour regarder ce qu’il se passe dans la rue, et d’écouter les actualités!
    Il est bien connu que les statistiques diffèrent selon les paramètres choisis et qu’il y a une part de subjectivité dans leur interprétation. Je ne pensais pas qu’il était encore possible de soutenir une thèse aussi idéologique. Cet ouvrage va plaire aux bobos…

  5. Si ces livres se vendent bien, malheureusement la démocratie n’est plus qu’un vain mot. La minorité au pouvoir a su bloquer toute possibilité de les déloger. Et cela mondialement.
    On vient de le voir avec le CETA, qui permet à un tribunal “hors état” d’aller à l’encontre d’un référendum populaire pour le plus grand profit d’une multinationale.
    Et que penser de cette assemblée générale de l’ONU qui “examinait” vendredi 28 octobre les candidatures au Conseil des droits de l’homme pour le mandat 2017-2019 ? La Russie était en lice avec la Croatie et la Hongrie pour deux sièges réservés à l’Europe de l’Est. Elle n’a obtenu que 112 voix contre 114 pour la Croatie et 144 pour la Hongrie, sur 193 pays membres. C’est la deuxième fois seulement qu’une grande puissance échoue à se faire élire au Conseil, après les Etats-Unis en 2001.
    Le vote a eu lieu après que des organisations “humanitaires” occidentales aient fait pression afin de ne pas réélire la Russie pour un deuxième mandat, en raison de son soutien au régime de Bachar Al-Assad dans sa lutte contre le terrorisme. L’Arabie saoudite, elle aussi critiquée par des ONG en raison de ses massacres au Yémen, a pourtant été élue au Conseil avec 152 voix.
    Etonnant de voir qu’un pays qui lapide les femmes (Arabie saoudite), une mesure que l’on trouvait dans le judaïsme il y a bien longtemps, soit choisi pour représenter les Droits de l’Homme ! A se demander si L’ONU a encore une quelconque utilité, hormis politique, au service des USA !
    http://www.lemonde.fr/international/article/2016/10/28/nations-unies-la-candidature-de-la-russie-au-conseil-des-droits-de-l-homme-rejetee_5022256_3210.html

  6. J’ai oublié de préciser que Sébastien Roché pense qu’il est inutile de donner des armes plus performantes aux policiers parce que les voyous utiliseraient eux aussi des armes encore plus performantes! Je ne sais pas s’il est au courant qu’il y a des armes de guerre dans les cités, et je me demande s’il a perdu la raison ou bien s’il est un apôtre de la non-violence…Il suffirait peut-être de faire des risettes et ami-ami avec les voyous pour que le niveau de violence baisse…Il faudrait que la police arrête de faire des contrôles au facies et des provocations. Il rend les policiers à moitié responsables de la montée de la violence.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services