Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Les leçons de Jeanne d’Arc

Le 16 mai 1920, presque 500 ans après sa mort, Jeanne d’Arc était canonisée par Benoît XV. Quelques années plus tôt (juste après la béatification, le 18 avril 1909, par saint Pie X), Raymond Poincaré avait déjà fait de la fête de la sainte une fête nationale, mais c’est le 14 juillet 1920 que le parlement, encore dans la ferveur de l’Union sacrée, institua le deuxième dimanche de mai (pour commémorer la libération d’Orléans le 8 mai 1929) “fête nationale de Jeanne d’Arc et fête du patriotisme”.

Hélas, cette année, alors que nous fêtons le centenaire de la canonisation et de l’institution de cette fête nationale, les fêtes johanniques ont été reportées sine die pour cause d’épidémie. Mais c’est l’occasion de relire le magnifique message de la sainte de la patrie, comme y invite Bénédicte Baranger, présidente de l’association Orléans Jeanne d’Arc – en première ligne dans la préparation de ces festivités annuelles:

Catholiques, ils vénèrent la Sainte. Une jeune femme qui rappelle à tous que Dieu choisit ce qui est petit et humble pour construire l’Espérance.

Patriotes, ils honorent la Jeanne nationale, désormais fêtée comme une héroïne par la République. Paradoxe magnifique d’une Nation qui, pour célébrer sa force, rend hommage au martyr d’une enfant. «Souvenons-nous toujours, Français, que la patrie chez nous est né au cœur d’une femme, de sa tendresse et de ses larmes, du sang qu’elle a versé pour nous» disait Michelet.

Hommage d’une génération affligée à la Sainte d’une autre époque, faite elle aussi de souffrances. Aujourd’hui, année du centenaire de sa canonisation, nous faisons à nouveau connaissance avec la difficulté, la mort et la peur, comme en 1428, comme au début du siècle dernier.

Cette peur que l’on croyait rangée parmi les reliques d’un ancien monde. Vieillerie terrifiante, coincée sur le rayon des malédictions que nous croyions impossibles, juste à côté du vieux livre des superstitions médiévales que nous ne comprenons plus. Cette peur, que nous regardions parfois avec condescendance, juchés sur le promontoire de nos orgueils et de nos progrès magnifiques. Mais au XVe siècle, comme au XXe ou au XXIe, nos certitudes s’effondrent devant l’imprévu et le tragique, face à la maladie ou à la guerre.

 

Jeanne d’Arc incarne aussi la puissance des petits. Fille des périphéries du Royaume de France, elle sauve un pays qu’aucun puissant n’a su sauver avant elle. Ni les nobles, ni les commerçants, ni les prélats, ni les échevins, ni les universitaires. C’est elle, fille des champs, qui guide le peuple vers la victoire. Elle rassemble autour d’elle les grands et les pauvres pour les mener vers un seul objectif: la victoire et la liberté. Et nous, en période de crise, serons-nous capables d’écouter ce qui est petit? Pour nous, qui donnera la victoire? La puissance des hommes ou leur humilité face à ce qui les dépasse?

Enfin, Jeanne d’Arc incarne la véritable autorité. Celle qui est faite de compassion, de service et d’exemplarité. Affligée par la «grande pitié du Royaume de France», elle pleure sur son pays. Pourtant, elle combat en première ligne, ne se décourage pas, ne se cache pas. Elle donne l’exemple à ses soldats et exige beaucoup d’eux, car elle est à leur service. Nous-même, alors que nous cherchons des voies de sorties, de quelle autorité avons-nous besoin? Une autorité froide et efficace? Une autorité lointaine? Une autorité responsable et au service?

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services