Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Les laïcistes canadiens poursuivent leur combat

Lu ici :

"Le Mouvement laïque québécois
(MLQ) s'adressera à la Cour suprême du Canada pour casser la décision de
la Cour d'appel autorisant Saguenay à prononcer une prière avant les
assemblées du conseil municipal et conserver deux symboles religieux
, un
crucifix et une statuette du Sacré-Coeur, à la vue du public.

Le
MLQ a annoncé sa décision par communiqué de presse, à quelques jours du
délai pour demander à la Cour suprême du Canada de l'autoriser à porter
l'affaire en appel.

Dans une décision rendue en février 2011, le Tribunal des droits de la
personne avait condamné Saguenay et le maire Jean Tremblay à verser 30
000 $ à un citoyen qui s'était plaint d'avoir eu à entendre une prière
récitée avant une réunion du conseil municipal.  Le Tribunal avait aussi
ordonné à Saguenay de retirer tour symbole religieux de ses espaces
publics et de verser 3500 $ à titre d'honoraires au vice-président du
MLQ qui avait été déclaré témoin expert.

Le 27 mai dernier, un banc de trois juges de la Cour d'appel annulait cette décision."

Partager cet article

6 commentaires

  1. Le Canada n’est pas un pays laîque mais bien catholique! Juste à écouter l’hymne nationale on s’en rend bien compte. Il faudrait qu’ils arrêtentlà!!

  2. M-L-Q ? Est-ce un acronyme subliminal ? Sont-ils simplement laïcistes ou obsédés?

  3. Canada catholique ? Je ne crois pas. Le Québec peut-être, n’oublions pas que les anglais ont chassé les français, provoquant le “grand déménagement”. Maintenant que la Reine Elizabeth II, désignée comme “Tête de l’Eglise Anglicanne” a signé l’horreur homosexuelle, reniant ses voeux de couronnement, à quelle référence le Commonwealth dont le Royaume Uni est si fier, ses pays adhérents peuvent-ils se fier ? Depuis cette ignominie de la Reine, je refuse d’aller en Grande-Bretagne où j’ai pourtant de la famille très proche. D’autre part, cela fait plusieurs années que je constate que ce pays est tout aussi gangréné par le multi culturalisme que le reste de l’Europe (et le nôtre) et que la ferveur “royale” des british est exploitée pour cacher cette gangrène. J’adorais les Noëls là-bas, avec les chants de rues, les sonneurs de clochettes et les carols, l’esprit de Noël et de la naissance du Christ. Il n’en reste rien. Désormais, je reste chez moi.

  4. Aziliz : je crains que vous ne punissiez que vous…

  5. Le MLQ est simplement une couverture pour les loges maçonniques de Montréal.

Publier une réponse