Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Médias : Désinformation / Non classifié(e)

Les journalistes n’aiment pas que l’on dénonce leurs propres “fake news”

Les journalistes n’aiment pas que l’on dénonce leurs propres “fake news”

Partager cet article

3 commentaires

  1. En même temps si on commence à dénoncer les “fake news” des journalistes, on ne va plus faire que ça !
    Ce serait plus simple de les dénoncer lorsqu’ils disent quelque chose de vrai…

  2. infox (= fakeniouze)
    le sieur cadier serait bien le seul à battre sa coulpe!

  3. Cessons une fois pour toutes d’utiliser l’expression « fake news », l’élément de langage à la mode, sauf pour citer quelqu’un.

    À force d’infox ou information toxique, d’informations fallacieuses ou truquées, d’allégations fausses, … superposées à une chasse aux « fake news » (Ces journaleux ne savent pas s’exprimer en français) dans le peuple, ils perdent toute crédibilité et se ridiculisent !

    Quelques exemples de termes de remplacement :

    INFOX, INFORMATION TOXIQUE, INFORMATIONS FALLACIEUSES, INFORMATION TRUQUÉE, ALLÉGATION FAUSSE, BOBARD, TROMPERIE, MENSONGE, BONIMENT, PROPAGANDE, BOURRAGE DE CRANE, BARATIN, VERBIAGE, SALADES, BLABLABLA …

Publier une réponse