Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

Les jeux sont faits : un rapport sur ce qui n’existe pas

Ils n'ont que cela à faire (et avec notre argent) : ce matin les sénateurs Chantal Jouanno et Roland Courteau ont présenté leur rapport sur la sexualisation des jeux et des jouets. C'est "à la segmentation grandissante depuis 1990" entre jouets pour filles et jouets pour garçons que s'attaque le sénateur audois Roland Courteau.

"Vous allez dans un magasin, vous avez un espace rose, un espace bleu, pour les catalogues c'est la même chose. Vous n'avez jamais une fille en situation de travail. Elles sont cantonnées à des rôles d'imitation. On les voit en princesses, tandis que les garçons sont en guerriers ou super-héros, dans des rôles d'aventuriers, de scientifiques. C'est toujours plus valorisant pour eux."

Quelle horreur, non ? Heureusement que la France ne connaît que ce problème (de riche). Imaginez si nos sénateurs devaient se pencher sur le problème du chômage, de la liberté d'entreprise, la crise scolaire ou la violence urbaine…

Roland Courteau a présenté une dizaine de recommandations pour contrer cette tendance lourde, comme une campagne nationale (avec notre argent) pour sensibiliser la société française à la question. On ne joue plus.

Partager cet article

31 commentaires

  1. Vous etes des malades , vous vous ingeniez a destructurer une societe qui ne vous appartient pas .de quel droit , le pire etant que vs n’avez pas conscience de vos actes.On ne vous laissera pas faire . Je ne vous salue pas

  2. Si je comprends bien, notre cher état, souhaite imposer aux fabricants et aux distributeurs une idéologie sur la façon de fabriquer et de présenter les jouets pour les enfants.
    Cela ressemble à une dictature, non ?

  3. idiot, vraiment, fondamentalement idiot. Bien sûr que les garçons se rêvent en superman et les filles en princesses, c’est normal et basique. Les garçons font avancer les choses, conquièrent le monde, veulent avoir un métier et faire vivre leur famille… et ils font cela pour les beaux yeux d’une fille ;-). Les filles apportent le calme, la douceur, la paix, l’amour des enfants, la joie.
    C’est globalement ainsi que s’assure l’équilibre du monde, sachant que chacun apporte bien sûr “un peu des deux”.
    Répondre aux problèmes d’identité des petits doit être les valoriser dans leur identité propre de garçon ou de fille dont ils doivent être fiers et qui seule va leur permettre d’apporter leur propre pierre au monde.
    Beaucoup, beaucoup de stress au travail du côté des femmes… Si on pensait vraiment à elles on leur donnerait VRAIMENT le choix entre travailler à plein temps, à mi-temps ou pas du tout. Ainsi elles seraient vraiment libres de répondre à leurs aspirations profondes, et chez les femmes c’est souvent une question d’équilibre.
    Cette société est tombée sur la tête.

  4. chez nous, de braves religieuses avaient construit une immense bâtisse servant à abriter ceux qu’on appelle communément des fous, ce lieu s’appelle Cayssiols, et quand on voit des gens aussi dérangés que ces 2 énergumènes les gens ont coutume de dire: c’est dommage que tous les fous ne soient pas à Cayssiols! la fem… jouhanno je sais qu’elle fait partie de l’UMP, quant à l’autre idiot utile, je n’en sais rien sauf que des abrutis pareils devraient être enfermés illico comme le dit si bien Dantec

  5. Le sénateur en question – une ancien instituteur âgé de 71 ans – siège depuis 1980…Et il vient d’être réélu…A l’issue de l’actuel mandat, il aura derrière lui 40 ans de carrière sénatoriale. Ces notables de la politique qui se trouvent les raisons les plus opportunistes de justifier leur rente de situation.

  6. la mère Jouano est encore une fois derrière…

  7. Et mes filles n’auront plus le droit de bichonner leurs poupées ?
    Et mon fils n’aura plus le droit de jouer avec ses petites voitures ?
    Alors que ce sont eux qui ont demandé ces jouets !!!
    Madame Jouanno et Monsieur Courteau, vous devez avoir un vrai problème avec vos enfants…: vous devriez probablement vous en occuper un peu plus !

  8. Il n’y a rien de plus évident que la virilité et la féminité !
    Il faut une sacrée dose de bêtise idéologique et mondaine pour le nier .

  9. UMP et PS sont deux faces d’une même maladie incurable.
    A croire que ces deux hurluberlus ont été des enfants secoués à la naissance.
    Visiblement, il leur manque des neurones.
    Mais ils jettent l’argent de nos impôts par les fenêtres.
    Comment se fait il qu’il y ait des gens pour voter pour des abrutis pareils, je vous le demande ?
    Mais sauf à castrer les garçons et à exciser les filles, je ne vois pas comment on empêchera un garçon de jouer au chevalier et à une fille d’être la princesse.
    Dans leur enfance, Courteau devait être la princesse et Jouhanno le chevalier, très probablement.

  10. Décidément, entre ça, les feux dans les cheminées et le reste, nous assistons à un concours entre gens fainéants et désoeuvrés qui ne savent plus que faire pour occuper leurs dix doigts !
    C’est cruel à dire mais une “Bonne guerre” mettrait un terme ipso-facto et pour longtemps aux activités de ces enc… de mouches !

  11. ou comment faire semblant d’occuper 2 abrutis incapables…
    Quel scandale de payer des imbéciles à inventer des problèmes qui n’en sont pas!!!!
    Qu’on les vire à coups de pompes dans le derrière, la dame comme le môsieur, pour respecter la parfaite égalité qui leur est si précieuse !

  12. ces doctes représentants du peuple souverain auraient de fortes migraines à considérer une panoplie de tenue d’Evzone:
    une jupe donc une fille mais un fusil donc un garçon ou bien le contraire?
    Comme pour le kilt, ils pourront toujours fureter sous la fustanelle mais cela risque d’être de mauvais genre …

  13. On vient de découvrir que certains médicaments ne fonctionnent pas de la même façon suivant le sexe de la personne à qui on les administre. Le plus connu de ces médicaments est “l’aspirine”.

  14. Je vais offrir un déguisement de guerrier à ma poulette de 6 ans pour Noël, je vous raconterai…
    C’est affligeant, et ce rapport a été financé avec nos sous!

  15. les commerçants s’adaptent à la demande, peu leur importent les théories!
    mes filles ont voulu jouer au rugby avec leurs frères jusqu’au jour où l’une d’elles est resté KO.
    depuis elles préfèrent lire, elles ont passé l’âge de jouer à la poupée quand à la vaisselle elles la font par devoir!
    le reste est du blabla
    que ces braves lisent Régine Pernoud et son magistral “la femme au temps des cathédrales”

  16. Plus valorisant d’être un aventurier ou un super héros ?
    Et la valeur d’une femme au foyer qui élève ses enfants ? Ça ne compte pas ? Ce sont les femmes qui font les aventuriers et les super héros. Pour qui se prennent-ils à décider pour nous de ce qui a de la valeur ? Qui est vraiment dans la discrimination et la segmentation ?

  17. La seule solution malheureusement pour qu’ils comprennent, serait de prendre leurs enfants et de les éduquer de la manière suivante : on éfféminise leur garçon en le traitant de fille dès la naissance et on masculinise leur fille.
    Et bien le garçon sera dévirilisé contrairement à la fille. Il ne correspondra plus à ce qu’il est naturellement. Il ira jusqu’à vouloir avoir des seins. La fille par contre voudra supprimer les siens et avoir un sexe masculin.
    Il est donc important que les parents aident chacun de leurs enfants à s’épanouir naturellement dans leur propre sexe de naissance.

  18. Il y a une solution plus radicale: supprimer les jouets commercialisés, et laisser l’imaginaire des enfants bricoler à partir de carton, bois (puisqu’on ne peut plus en faire des feux de cheminée), …
    Ah! zut! j’oubliais que ça aurait l’inconvénient majeur de ne plus rapporter de la TVA à l’état…

  19. Le Sénat est bourré de franc macons (pas de cédille) qui détruisent tout ET avec notre pognon.
    Le grand général de Gaulle voulût supprimer le Sénat qui ne sert à rien, sinon d’entretenir des vieux croulants.

  20. Nos “gouvernants” sont des parasites. Mais ils ne se contentent pas d’être inutiles, ce qui serait un moindre mal : ils sont nuisibles.

  21. L’Etat va devoir créer une TVA (très) réduite pour promouvoir les jouets désexualisés …

  22. N’est-ce pas le grand défi de toute société humaine que de gérer au mieux les rapports entre les hommes et les femmes ?
    Dans l’Antiquité romaine, les différents rôles de la femme étaient partagés entre épouse, maîtresses et esclaves, l’essentiel du pouvoir restant aux mains du pater familias. Les Amazones, elles, réglaient le problème en vivant entre femmes.
    Ce fut un coup de génie du christianisme que de faire de l’épouse la compagne unique de l’homme, son égale, la « chair de sa chair » comme le proclamait déjà Adam dans le récit de la Création. Sur cette base, les sociétés chrétiennes instaurèrent le mariage comme union volontaire d’un homme et d’une femme, fidèle et indissoluble sous le regard de Dieu, avec pour mission particulière de mettre au monde les enfants et de les élever.
    Nos sociétés post-modernes, entraînées par la recherche du seul plaisir individuel, en s’appuyant sur les nouvelles techniques mais sans souci du bien commun, prônent la liberté sexuelle et les nouvelles familles de toutes sortes, laissant libre cours à toutes les imaginations. Elles tentent de nier les différences fondamentales entre les hommes et les femmes. Dans leur grande tolérance, elles favorisent la marchandisation des corps. En tout cela, les perdants sont les plus faibles : les femmes et les enfants, même avant leur naissance, les personnes les moins armées socialement, économiquement ou psychologiquement.
    L’islam, de plus en plus présent dans nos pays en voie de déchristianisation rapide, apporte une réponse diamétralement opposée, en radicalisant les différences hommes-femmes : statut inférieur pour la femme (par exemple en matière d’héritage), polygamie, interdiction de sortie sans s’être plus ou moins couvertes pour échapper à la concupiscence masculine.
    Le paradoxe est évidemment que ce sont les mêmes qui prônent le libertarisme et semblent appeler de leurs vœux le développement de l’islam en France.
    Pour ma part, permettez-moi de m’émerveiller en voyant nos épouses vraiment libres et épanouies, heureuses de s’occuper de leurs enfants et de pouvoir travailler à l’extérieur si elles le souhaitent. Entre deux extrêmes, le mariage chrétien apparaît finalement comme un modèle d’équilibre, un patrimoine à protéger d’urgence.

  23. Ha ! que j’aime Georges Brassens ! cela calme un peu lorsque l’on apprend de telles inepties : “le temps ne fait rien à l’affaire quand on est con on est con…” mais ce brave anarchiste de Georges n’est plus assez chanté au sénat.

  24. J’ai trois petits enfants, ils s’appellent Thomas, Augustin, Rosemarie…. Aïe, je viens de me rendre compte que ce n’est pas correct. Ça fait trop “genré”. Les deux premiers pourraient se prendre pour des garçons et le dernier pour une fille. Je pense que l’état devrait promulguer une loi pour empêcher une telle violence. Que tout le monde s’appelle Claude ou Dominique. Voilà… 😉

  25. La bataille des opinions fait rage dans une sempiternelle tragi-comédie dont le peuple de France est la victime (famille, social, etc…).
    L’historien Bainville, le déplorait déjà au début du XXe siècle :
    « Le Parlement reste le seul endroit où l’on jauge les hommes à l’abondance de leurs paroles — c’est-à-dire en somme à leur difficulté de s’exprimer clairement.
    Ils sont progressistes sur les idées mais tous réactionnaires sur leurs privilèges de rentiers de la politique.
    Bainville poursuivait :« Les grands parlent haut. L’opinion a voix au chapitre mais l’intérêt public n’a plus de gardien sûr. »

  26. Comme 80% des dossiers de la France sont gérés à Bruxelles…ils ont le temps de “brasser de l’air” pour justifier de leurs postes!

  27. A quand une opération chirurgicale pour faire le même sexe à tous le monde et supprimer les seins ou en mettre à tous et idem les utérus…Au nom de quoi ? De cette égalité qui se veut “semblable” “mimétique” jumelle “?
    On veut gommer les différences mais on renie la réalité et on accuse ceux qui l’aiment et la respectent
    Au nom de cette peur de la différence et de son sens créateur on devient les tyrans d’une uniformisation?
    Et on crie au scandale contre ceux qui ont encore un peu de bon sens… AÏE AÏE AÏE !

  28. Bonjour,
    Attention tout de même. Autant l’idéologie d’un genre “neutre” est totalement folle (en plus le ministère ne s’occupe que de faire en sorte que les filles fassent des maths; pas du tout que les garçons fassent des lettres, or il y en a de moins en moins, quasiment plus, dans les concours de recrutement d’enseignants littéraires).
    Autant la sexualisation à outrance et de plus en plus forte des jouets, venue des Etats-Unis, doit être combattue, je crois. Transformer les filles en poupées presque prostituées à 8 ans et les garçons en porteurs de “gun” (je cite mon fils), c’est très malsain. Il faut une juste mesure.
    Bonne journée

  29. Ces 2 sénateurs payés pour faire ce genre (!) de rapport à la C– , devraient être poursuivis pour détournement de biens publics. Est-ce cela bien utiliser l’argent du contribuable ?

  30. Patrice Duport,
    De Gaulle en Mai 1968 a pu constater son bilan : sous son règne la décadence s’est développée.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services