Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les jeunes et le chômage : désintox suite aux propos de Valls

Dans son discours à l'Assemblée Nationale, Valls a affirmé que

"La politique de l'emploi conduite depuis 22 mois en direction des jeunes a eu des résultats."

Malheureusement, c'est exactement l'inverse : les jeunes n'ont jamais autant été touchés par le chômage. En 2013, trois ans après leur sortie du système scolaire ou supérieur, 22% des jeunes actifs étaient à la recherche d'un emploi. Le plus haut niveau jamais observé selon le Centre d'études et de recherches des jeunes sur les qualifications (Céreq).

Partager cet article

13 commentaires

  1. avec lui, c’est à l’envers qu’il faut lire son texte à l’Assemblée, même quand il dit que « la France est belle » – il pense le contraire
    d’où l’expression de son visage tendu

  2. Les jeunes, les jeunes… Il n’y a pas que les jeunes.
    Et les seniors qui ont bien moins de chance de (re)trouver un emploi que les jeunes ?

  3. Mais il n’a pas tort, je ne sais pas pourquoi vous pointez cette phrase !
    Leur politique à eu des résultats. Mauvais, mais des résultats.
    Quand même !

  4. OUI; c’est bien un résultat. Un résultat socialiste. Enoncé par un socialiste.
    http://www.jukebox.fr/jean-pax-mefret/clip,les-demagos,qqfs30.html

  5. c’est un problème de formation et il n’a prévu aucune réforme de l’instruction nos enfants!

  6. oui , des résultats NEGATIFS.
    il a juste oublié un mot.

  7. « La politique de l’emploi conduite depuis 22 mois en direction des jeunes a eu des résultats. »
    pas faux… il ne dit pas si les résultats sont bons ou mauvais…

  8. En tout cas, pépères, les députés ont voté majoritairement dans le « bon sens » pour ne pas risquer la dissolution de la chambre et poursuivre tranquillement la législature avec les émoluments et tout ce qui va avec.
    Enfin l’on peut donner un bon point au Premier Ministre et à sa chambre-lige, pour l’excellent théâtralisation de ce non événement, qui, en comptabilité analytique, a néanmoins un coût énorme et surtout si on transforme cela en homme/smic/journée.

  9. Elle a eu des résultats , oui .. Mais lesquels ? Il s’est bien gardé de les qualifier !
    Mais je ne suis pas certain que la majorité de ses interlocuteurs avaient vraiment saisi la finesse 😉

  10. Mélange de mensonges sur le réel, d’idéologie et de méthode coué : telle est, telle a toujours été la pratique politique des gouvernements français depuis 30 ans; à plus forte raison quand le PS et le PC sont au pouvoir.
    Peu de jeunes, hormis dans les beaux quartiers pour bobos, croient de tels mensonges.
    Les jeunes qui en ont les moyens financiers et intellectuels votent avec leurs pieds et partent chercher l’eldorado ailleurs : non pas que l’émigration soit une mauvaise chose en soit (les Irlandais, eux ont bien compris le profit qu’ils ont à avoir une jeunesse, une population active très mobile) quand le phénomène est organisé, réversible et que les expatriés participent en définitive au dynamisme du pays d’origine.
    http://www.irishtimes.com/blogs/generationemigration/
    Les vrais catholiques gagneraient à s’inspirer de la manière irlandaise de s’entraider.
    Philippe Manière (même si je ne partage pas toutes ses analyses) a parfaitement résumé la situation :
    « Le pays où la vie est plus dure »
    ou pourquoi simplifier, améliorer la vie des citoyens quand on peut la pourrir ?

  11. Dans la page en lien
    « La hausse [du chômage des jeunes] par rapport à la génération diplômée en 2004 est de 16 points pour les non-diplômés et de 3 points pour les diplômés du supérieur, indique le Céreq.  »
    alors que
    « Depuis 2004, la part des étudiants qui sortent avec un Master en poche est passée de 14% à 17% en 2010. »
    Donc plus diplômés mais moins employables; autrement dit, on pousse les jeunes générations à poursuivre des études (pendant ce temps là ils ne pointent pas au chômage), à force, ils finissent généralement par décrocher un diplôme, mais ils n’arrivent quand-même pas à s’insérer sur le marché du travail.

  12. Pour quelqu’un qui n’a pas et n’a jamais eu l’intention de combattre le chômage c’est effectivement un résultat.

  13. valls synonyme de mensonge.
    Autrement dit, il a vallsé, traduire il a menti !

Publier une réponse