Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française

Les islamo-gauchistes s’en prennent à leur ennemi favori : l’Eglise

Les islamo-gauchistes s’en prennent à leur ennemi favori : l’Eglise

A l’heure de l’allahïcité à tous les coins de rue, le député de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière dénonce, dans le matinale de CNews, le concordat :

« À l’heure actuelle, la laïcité n’est pas respectée dans trois départements français, c’est le concordat d’Alsace-Moselle. »

Interrogé sur la laïcité et le port d’habits islamiques à l’école, le porte-parole des insoumis a préféré parler du catholicisme :

« La manière dont on s’habille dans la rue n’est pas un sujet de laïcité. »

« Savez-vous que chaque année on consacre 60 millions d’argent public [en Alsace-Moselle, en raison du concordat] […] Pas de financement public des religions. »

Le programme de la coalition Nupes prévoit en effet la suppression du concordat. Il fait également référence à un sondage Ifop datant de 2021, commandé par le Grand Orient de France, qui indique que 52 % des habitants d’Alsace-Moselle sont favorables à l’abrogation du concordat. Or ce résultat était en partie biaisé. Il faisait suite à l’annonce d’une subvention publique de 2,5 millions d’euros pour la construction de la plus grande mosquée d’Europe, la mosquée Eyyub Sultan à Strasbourg. Une subvention qui n’a pas abouti en raison du tollé.

Partager cet article

1 commentaire

  1. La laïcité prend son origine dans les Evangiles, c’est précisément Jésus-Christ qui en a émis le concept!
    Après, concordat ou pas concordat , ce n’est pas le fruit du hasard si la liberté de conscience a pris son essor dans les nations de civilisation Chrétienne…

Publier une réponse