Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Immigration

Les immigrés clandestins violent les lois, portent plainte et les juges leur donnent raison

C'est en France que cela se passe :

"Le tribunal administratif de Pau a refusé aujourd'hui de renvoyer un migrant vers l'Italie en invoquant ses "droits fondamentaux", alors que ce Soudanais fait partie d'un groupe de 38 migrants ayant porté plainte contre ce pays pour "tortures, traitements humains et dégradants" à leur arrivée en Europe.

Ces 37 Soudanais et un Erythréen, arrivés en Europe via l'Italie, ont porté plainte le 11 janvier dernier auprès du procureur de Pau, assurant avoir subi à leur arrivée ces mauvais traitements ou tortures, notamment parce qu'ils refusaient de donner leurs empreintes digitales. C'est en invoquant cette plainte d'Omer, Soudanais de 25 ans, que le juge a annulé la décision administrative de son retour vers l'Italie au nom de l'accord de Dublin, qui prévoit que le pays d'arrivée d'un migrant dans l'UE soit aussi celui qui gère sa demande d'asile (…)

"Ce n'est pas la première fois qu'un juge annule un transfert vers l'Italie. "En revanche, a-t-elle poursuivi, c'est la première fois à ma connaissance que des avocats ont déposé 37 plaintes pour des demandeurs d'asile 'dublinés' en Italie pour 'traitements inhumains et dégradants' et qu'un juge administratif annule le transfert vers l'Italie en se fondant sur le dépôt de ces plaintes et sur les éléments de maltraitance qui avaient été portés à la connaissance du préfet avec la plainte et le certificat médical", a-t-elle dit. Selon elle, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a maintenant un mois pour se prononcer."

Lors d'une manifestation à Ouistreham, Carl Lang, président du parti de la France, a déclaré :

Quand on rentre en France de manière illégale, […] on doit être expulsé. Moi je crois que la politique d'asile, si elle est mise en œuvre, doit l'être de manière organisée, rationnelle et que c'est en amont que l'on demande le droit d'asile. Il ne faut pas mettre la France devant le fait accompli"

De son côté, Nicolas Dupont-Aignan a déclaré qu'il souhaitait expulser les "migrants" :

"Notre pays n’a pas de frontières. Ensuite, notre pays a un système social qui fait un appel d’air extraordinaire pour les migrants. Et alors qu’il y a un rejet des demandes d’asile, 90% ne sont pas expulsés (…) Je suis un être humain comme un autre. J’aide cette personne en lui donnant à manger, en la réconfortant et en l’expulsant, parce que si je ne le fais pas, je crée un chaos dans notre pays"

Combien de temps encore pourront-ils s'exprimer ainsi ? 

Message URGENT de Guillaume de Thieulloy

Cher ami lecteur
allons-nous manquer d’espérance ?
Vous et moi souhaitons de toutes nos forces que le mur de la culture de mort s’effondre.
Le Salon Beige participe à cette tâche selon ses capacités. Mais nous ne pouvons rien faire sans votre générosité.

S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. “Nicolas Dupont-Aignan a déclaré qu’il souhaitait expulser les “migrants”
    La bonne blague, lui qui voulait rester dans l’Union Européenne ! Il aurait du faire une carrière de comique.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services