Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Les gilets jaunes face aux 3 péchés du gouvernement

Les gilets jaunes face aux 3 péchés du gouvernement

Le père Pierre Trevet, curé de Monistrol-sur-Loire (43), comprend la colère des gilets jaunes et la soutient.

“Depuis des années, je sens bien que le fossé se creuse entre la France profonde et ceux qui ont tout. J’entends souvent des colères, des injustices.”

Il analyse :

“nous sommes face à trois péchés : le mensonge, au moment de dire qu’on augmente les taxes pour une question d’écologie ; l’égoïsme, on dépense parfois beaucoup d’argent sur du futile et on ponctionne de l’argent ; et l’orgueil, le cynisme, quand on traite les Français de Gaulois réfractaires, de peste brune.

Pour marquer sa proximité avec les Gilets jaunes, le prêtre a ainsi mis un santon avec un gilet jaune dans la crèche de l’église.

“L’Eglise est un intermédiaire. On n’a pas la solution mais on met en avant le principe de subsidiarité, chacun peut faire à son niveau.”

Partager cet article

3 commentaires

  1. Le clergé dans son rôle : pas de politique politicienne, mais une affirmation des principes et un soutien aux exclus. Il y a une doctrine sociale de l’église, c’est le moment de la rappeler.

    • Oui, et si nous avions une Eglise “normale” ce serait aux évêques -tous les évêques, pas seulement quelques uns- et à la presse catholique d’affronter vent debout un ordre injuste qu’il n’est plus possible de cautionner en aucune manière…

    • Bien d’accord avec cette remarque. J’aime bien le gilet jaune dans la crèche: ça parle directement sans paroles inutiles.

Publier une réponse