Bannière Salon Beige

Partager cet article

Les Gilets jaunes attendent sans espoir les paroles d’Emmanuel Macron

France : Politique en France / France : Société / Vidéos

Partager cet article

3 commentaires

  1. Le discours de Macron ?

    Pathétique ! Tout ça pour ça !

    Il disait « c’est moi le chef », il se prenait pour Jupiter, il se prend pour Zola.

    J’i entendu des mots, des paroles, des éléments de langage, du baratin, on ne peut pas le croire.

    Il a parlé « D’UN PEUPLE QUI NE RESPECTE PLUS SES LOIS », il a vu ça où ? De quoi parle-t-il ? De qui se moque-t-il une fois de plus ? De nous tous, la France non représentée.

    Du peuple qui a vu des « élites », depuis le plus haut niveau, ne plus le respecter, le mépriser.

    Alors attention, à travers les belles phrases, rédaction non pas de 4 heures comme au Lycée mais de plus d’une semaine, il faut comprendre que rien ne change dans son esprit, on a presque envie de dire, dans son « logiciel » froid. Il veut profiter encore et encore, une fois de plus et en même temps, de l’insatisfaction pour faire des réformes, plus de réformes, SES réformes.

    Ne lui laissez pas les mains libres, la France irait vers le pire.

    Quant à l’immigration, c’est le flou le plus total. Soit il n’a rien compris, soit il vous imposera l’ordre mondial.

  2. D’accord avec vous, sans pourtant avoir entendu ce discours dont je n’attendais rien. Nous ne le laisserons pas faire.

  3. Nous ne le laisserons pas faire . COMMENT des malheureux x bloquent des carrefours depuis 3 semaines par tous les temps aidés de temps en temps parc des routiers des motards des ambulanciersavec une abnégation admirable pour quels résultats
    Quelques miettes
    Rien pour les classes moyennes rien sur la réduction du train de vie de l état rien sur l émigration Rien sur l optimisation fiscale
    Que reste t il ? La révolution la vraie malheureusement impossible
    La colère sourde. A pas été apaisée par ces qqes rustines et Macron la verra resurgir ds qqes temps

Publier une réponse