Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / France : Politique en France

Les franco-sceptiques acceptent mal les critiques de l’UE

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"« Le projet de budget de la France est assez loin de l'objectif, à la fois en terme de déficit et de mesures effectives, concernant le déficit structurel et le nombre et la qualité des réformes qui doivent être réalisées… On leur a donné deux ans et la question est : comment ont-ils utilisé ce temps ? Pour être tout à fait franc, je crois qu'ils ne l’ont pas utilisé. »

Le propos est de Jeroen Dijsselbloem, ministre des Finances des Pays-Bas et actuel président de l’Eurogroupe.

Michel Sapin a répondu :

« Monsieur Dijsselbloem n'est pas l'Europe. Monsieur Dijsselbloem ne représente pas l'Europe. »

Et Manuel Valls :

« Il faut respecter la France, c'est un grand pays. Je n'accepte pas de leçons de bonne gestion. Je demande à chacun beaucoup de sang-froid, beaucoup de respect, surtout de la part de partenaires européens. »

Mais Jeroen Dijsselbloem, qui « représente l’Europe » dans la mesure où il est le président du club des pays qui ont la monnaie unique, ne fait que dire tout haut ce que les experts de la Commission européenne disent tout bas – pas si bas que cela, d’ailleurs.

On remarque que pour défendre leur gestion désastreuse nos politiques jouent sur le sentiment de l’honneur national bafoué, alors que lorsqu’il faut faire accepter de nouvelles pertes de souveraineté ils expliquent qu’il faut dépasser le cadre national. Ainsi quand on met davantage encore la France sous la coupe de Bruxelles (notamment en permettant à l’exécutif européen de contrôler les budgets nationaux), on nous explique que l’union fait la force et que la France est un trop petit pays pour jouer seule dans la compétition mondiale, mais quand ce même exécutif européen menace de nous sanctionner avec les sanctions que nous lui avons octroyées, tout à coup la France devient un grand pays auquel on ne fait pas la leçon… C’est pitoyable."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

9 commentaires

  1. Donner des leçons,oui! En recevoir, non!

  2. :Bonds: la France a emprunté 7,789 mrd EUR à court terme.(aujourd’hui, lundi 13 octobre 2014)
    C’est comme cela toutes les trois semaines.
    Y at’il un lecteur du Salon Beige qui peut emprunter plus qu’il ne gagne tous les mois ?
    Le régime socialiste le peut , et fait la morale à ceux qui le dénonce …

  3. Ils me font tous les deux aussi honte que Hollande c’est dire !

  4. Valls aime jouer sur l’honneur de la nation pour souder autour de lui, comme il avait joué sur l’honneur de la police qu’il entendait défendre face aux critiques sur l’inaction des policiers au Trocadéro devant lesquels la racaille saccageait tout : celui lui avait permis médiatiquement d’éteindre les critiques sur les ordres donnés d’en-haut exigeant que les policiers n’interviennent pas…

  5. Manuel Valls :
    « Il faut respecter la France, c’est un grand pays.”: inspiré de Vladimir Poutine !

  6. Manuel Valls est un patriote ! Et cette fidélité est-elle condamnable ?
    http://www.youtube.com/watch?v=wH7RNZYb2Qc

  7. “Je n’accepte pas de leçons de bonne gestion.”
    Tout le problème est là, il n’a jamais suivi un cours de bonne gestion, n’a jamais appris ses leçons de gestion.
    Et il réagit comme un ado capricieux…
    C’est la pédagogie moderne qui a déteint sur lui : on n’enseigne pas, on ne transmet plus, on doit découvrir les règles de bonne gestion par soi-même. D’où sa politique : à tâtons.

  8. Au contraire, si le budget de la France est retoqué par les petits marquis de Bruxelles, ce sera excellent pour les souverainistes.

  9. A quand de grandes manifs contre ce honteux traité transatlantique qui met la France en esclavage au service des richards cosmolites. C’est pour cela qu’ils ont ruiné la France, pour mieux la tenir en laisse.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services