Les franc-maçons du gouvernement

F Outre Xavier Bertrand, qui l'a déclaré publiquement, Monde & Vie révèle l'identité de certains franc-maçons qui se cachent dans le gouvernement (et qui ne reconnaissent pas forcément cette appartenance) : Brice Hortefeux, Xavier Darcos, Nadine Morano, voire Frédéric Mitterrand. Il y a aussi les "frères" présents dans l'entourage de Nicolas Sarkozy : Alain Bauer, Patrick Balkany, Patrick Devedjian.

Quant à Nicolas Sarkozy, l'Elysée a démenti son appartenance. Il n'empêche qu'entre ses propositions de lois conformes aux désirs des loges (IVG médicamenteuse, travail dominical, statut du beau-parent…) et son fameux discours du 24 juin 2003, lorsqu'il était ministre de l’Intérieur, il pourrait fort bien être initié :

"La franc-maçonnerie est une grande école de pensée. A l’image du préambule de la future Constitution européenne, je veux rendre un hommage appuyé au rôle qu’elle a joué, et qu’elle joue encore, dans la diffusion et le rayonnement de valeurs humanistes de premier plan : l’égalité des individus, l’universalité de la nature humaine, la tolérance. […] Dans ce ministère de l’Intérieur, la franc-maçonnerie française est un peu chez elle.[…] Si la franc-maçonnerie est chez elle au ministère de l’Intérieur, c’est plus simplement parce que peu de ministères portent aussi bien les valeurs républicaines et que peu de familles de pensée s’identifient aussi bien à la République."

13 réflexions au sujet de « Les franc-maçons du gouvernement »

  1. 9thermidor

    la maçonnerie a éliminé la religion catholique de France
    elle a remplacé l’ Evangile par la fumisterie des “droits de l’homme”
    La maçonnerie contrôle la France depuis deux siècles
    la contre-civilisation actuelle républicaine est son oeuvre

  2. G

    Sarko est avocat, il est donc certainement franc maçon. J’ajouterai que quand on voit son comportement et ses déclarations, pour moi c’est une certitude. (j’ai travaillé à une époque pour des avocats).
    C’est une profession où, à de rares exceptions (heureusement !), les francs macs sont légions.
    J’ajouterai que tous ne le sont pas forcément par conviction, mais surtout par intérêt, pour construire des réseaux et gagner des clients. Ce sont souvent les pires … car ils font du zèle.

  3. Lien

    Alain Bauer, en particulier, doit être vraiment “chez lui” au ministère de l’intérieur par le biais de l’observatoire de la délinquence.
    NS ayant promu Simone Veil grand croix de la légion d’honneur en janvier dernier, il lui a fait un compliment appuyé, y compris pour les motifs qui l’ont rendue célèbre.

  4. André DUHAMEL

    Il ne faudrait pas confondre le Grand Orient avec les autres obédiences, GLDF et GNLF qui n’ont pas de position officielle sur la politique de mort. Même si feu le Dr Simon ancien grand maître de la GLDF a pris une part importante dans la loi Veil.
    Il a agi à titre personnel et ne saurait parler au nom de tous les adhérents.
    Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier.

  5. jean

    Toutes ces organisations qui pullulent autour des pouvoirs médiatique, législatif, exécutif et judiciaire ont un seul rôle :
    Faire écran à la volonté populaire (Vox Populi, Vox Dei).
    Ils ont eu d’abord la peau du fondateur de la Vème République;
    Ils viennent d’en finir avec sa constitution (le Référendum est leur bête noire);
    Ils travaillent maintenant à la démolition de l’indépendance nationale.

  6. olivier

    @ Mr André Duhamel. Faites vous semblant de croire qu’un menteur puisse de temps en temps travailler pour la vérité ?
    Toutes ces loges, comme les barreurs de voiliers, tirent des bords qui peuvent sembler opposés. C’est seulement pour égarer les naifs, car le grand timonier de la meute lui seul dirige l’ensemble vers son seul but. Prions notre Seigneur Jésus Christ pour que ce soit Lui qui vienne barrer dans nos vies si secouées par le lion qui rode sans fatigue.

  7. PK

    @ Olivier,
    Même si je suis globalement d’accord, je pense que vous méprenez quand même un peu.
    Les loges n’appliquent pas forcément la même politique parce qu’il n’existe pas d’unité à ce niveau : le Malin ne rassemble pas : il divise.
    Il profite simplement de l’ensemble pour faire avancer ses pions. Mais il n’est pas contradictoire que deux loges se tirent dans les pattes pour autant (et c’est d’autant plus le cas que seuls les initiés avancés connaissent le but de la loge, les autres suivant le troupeau… or, rien n’est pire pour un soldat que ne pas avoir un ordre de mission clair).
    Bon, après ce début de XXIe siècle, qu’un initié de bas étage ne connaisse pas encore les buts des cercles supérieurs peut paraître aberrant mais quand on sait le succès de la télé réalité et autres fadaises modernes, tout est possible en ce bas monde…

Laisser un commentaire