Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Les Français sont opposés au travail du dimanche

Il faut bien interpréter les sondages dont le dernier sur le sujet affirme que plus des deux tiers des Français seraint favorables à l'ouverture des magasins le dimanche. Certes mais…

  • 53% des Français ne voudraient pas travailler régulièrement le dimanche
  • 92% des Français associent le dimanche au repos
  • 91% des Français associent le dimanche à la famille

Le Point résume bien ce sondage : "Les Français pour le travail du dimanche … pour les autres"

Partager cet article

7 commentaires

  1. Liberté Égalité Fraternité
    L’Adminstration ouverte le dimanche

  2. Donc 98% des français sont apostats.

  3. NORMAL ! les juifs n ont pas le droit de faire quoi que ce soit le jour du sabbat eh bien pour nous c est pareil ! le dimanche c est le jour du Seigneur les choses sont ainsi a leur place comme depuis 1000 ans et il n y a pas de raison que ça change
    et puis comme pour les muz il ne faut pas “nous offenser” …et comme pour les juifs il ne faut pas nous “stigmatiser” … non ?

  4. Je crois que ces chiffres ne se contredisent pas quand on entend les gens aborder le sujet : ils sont pour l’ouverture des magasins le dimanche car en fait, pour la plupart de ces gens, ce ne sont pas eux qui sont concernés par le travail ce jour-là. Mais qu’on leur demande de rejoindre leur bureau le dimanche pour travailler, alors là, ils râleraient, sans se rendre compte qu’au final on ne ferait que leur demander ce qu’ils demandent à d’autres.

  5. Ce sont les enseignants qui vont être contents quand on va leur dire qu’il faut qu’il travaillent le samedi et le dimanche pour que les autres puissent savoir leurs enfants à l’école
    -quand ils vont travailler
    -quand ils vont faire leurs courses…

  6. C’est quoi le pourcentage pour ceux qui ne veulent pas travailler le dimanche pour respecter le 3ème commandement : (Tu sanctifieras le dimanche et le jours de fête) ?
    Et oui, la France Judéo-franc-maçonne grandit au détriment de la France catholique, il est hélas logique qu’elle cherche à supprimer ce jour et à en faire un jour comme les autres.
    Les gens ne veulent pas de Dieu, et bien il les laisse se débrouiller seul avec le démon.
    Voilà les fruits, les châtiments de la déchristianisation de notre pays et ce n’est pas fini.

  7. qu’est-ce que ce pays où l’autre est mon caddy, ma caissière, mon pompiste, mais où j’ai seul le droit d’honorer Dieu et d’en profiter surtout pour “consommer” ?
    apostats, hypocrites, égoïstes, tout cela à la fois, mais ce n’est même pas un peuple alors, pas un pays, c’est un troupeau, du bétail auquel on imposera, bétaillères, abattoirs et crocs et salaisons.
    eh ! après tout, puisque tout est commerce, sans Dieu avant tout, vous ne serez pas longtemps une exception.
    la rançon du péché, c’est la bêtise.

Publier une réponse