Les Français chômeurs resteront sans emploi

Dans une délibération, la Halde recommande au gouvernement de supprimer les conditions de nationalité pour l'accès aux trois fonctions publiques, aux emplois des entreprises et établissements publics, et aux professions du secteur privé fermées aux étrangers extracommunautaires. Ce sont au total près de 7 millions d'emplois qui restent interdits partiellement ou totalement aux étrangers.

MJ

10 réflexions au sujet de « Les Français chômeurs resteront sans emploi »

  1. gc

    Pour anticiper légèrement sur la suite des évènements, pourquoi ne pas supprimer tout de suite la nationalité puisque la nationalité constitue une discrimination intolérable vis à vis de l’étranger et qu’elle ne confère plus aucun avantage et droit par rapport à l’étranger, à part payer toujours plus d’impôts, passer en dernier pour obtenir une prébende ou un logement, subir continuellement la repentance nationale, le racisme anti-français non sanctionné par la loi et la discrimination anti-française dite positive de notre cher Sarkozy.
    D’ailleurs pour aller au bout de la logique, bientôt au nom de la discrimination positive, les emplois publics seront réservés en priorité aux étrangers. J’exagère à peine. L’Etat aura fait faillite avant.

  2. worou

    N’oublions pas que pour accéder à la fonction publique il faut d’abord passer…un concours donc pour être prof,infirmier,policier etc…il faut d’abord être admis.
    donc ce n’est pas cette mesure qui augmentera le chômage.

  3. saffroy

    le problème c’ est que la gauche a beaucoup de partisans dans la fonction publique. Alors si un gouvernement de gauche n’ a pas ” remédié ” à une disposition aussi ” discriminatoire ” ( pour utiliser la novlangue des médias bien-pensants )peut-on
    ” espérer ” qu’ un gouvernement de droite change les règles du jeu et ose ce que nos beaux démocrates sur papier glacé n’ ont jamais esquissé et pour cause ?

  4. Barbara

    C’est lamentable. Et pourquoi pas un Sénégalais comme président de la république française.Et un serbe ne parlant que sa langue natale comme professeur de chinois en faculté. Ne pas oublier aussi de permettre aux non-voyants de conduire des Airbus et aux parkinsoniens de pratiquer la chirurgie du cerveau.Parce que là aussi il y a des discriminations, non ?

  5. Tonio

    @ worou
    vraiment ?
    Le fait que ces postes soient accessibles sur concours n’entraîne – du point de vue qui nous occupé présentement – aucune différence.
    Il y a un nombre de postes limités ouverts au concours (comme il y a un nombre de poste limité derrière une offre d’emploi), et le nombre de candidat potentiel vient subitement d’exploser donnant la possibilité à tout étranger de se présenter – par concours soit mais cela ne change rien – à ces postes. D’où une éviction mécanique d’une partie des nationaux de ces emplois.
    Que l’on accède à un poste par un examen graphologique ou un concours n’y change rien.
    Vous avez un nombre d’emploi fixe, et un bassin de recrutement qui subitement n’a plus de limite.
    Les optimistes penseront qu’on aura une meilleure fonction publique, fut-elle étrangère. Ce serait bien la première fois que l’on supprime le nivellement par le bas. Donc le niveau du concours sera abaissé car jugé discriminatoire, il y aura des quotas – ce qui neutralise le bénéfice du concours – réservés aux étrangers et tutti quanti.

Laisser un commentaire