Bannière Salon Beige

Partager cet article

Institutions internationales

Les fortifications de Vauban : patrimoine mondial de l’humanité

Le réseau des sites majeurs de l’architecte militaire français Vauban (1633-1707) a été ajouté par l’Unesco à la liste du Patrimoine mondial de l’humanité. 14 des 151 places fortes construites par Vauban faisaient partie du dossier :

  • Saintvaastlahougue la citadelle pentagonale d’Arras (Pas-de-Calais),
  • le château de Bazoches (Nièvre),
  • la citadelle, l’enceinte urbaine et le fort Griffon de Besançon (Doubs),
  • les forts de Blaye/Cussac-Fort-Médoc (Gironde),
  • l’enceinte urbaine, les forts et le pont d’Asfeld à Briançon (Hautes-Alpes),
  • la Tour dorée de Camaret-sur-mer (Finistère),
  • la citadelle du Palais à Belle-Ile-en-mer (Morbihan),
  • la ville neuve de Longwy (Meurthe-et-Moselle),
  • le fort de Mont-Dauphin (Hautes-Alpes),
  • la citadelle de Mont-Louis (Pyrénées-Orientales),
  • la place forte de Neuf-Brisach (Haut-Rhin),
  • la citadelle de Saint-Martin-de-Ré (Charente-Maritime),
  • les tours côtières de Tatihou/Saint-Vast-la-Hougue (Manche) (photo),
  • l’enceinte et les forts de Villefranche-de-Conflent (Pyrénées-Orientales).

Michel Janva

Partager cet article

2 commentaires

  1. Petite précision :
    Douze des quatorze sites conçus en France par Vauban et candidats au titre de Patrimoine mondial de l’humanité ont été classés par l’Unesco. «Bazoches n’a pas été retenu, car il ne s’agit que de l’aménagement d’un château du XIIe siècle et Belle-Ile non plus, car sa citadelle a été atteinte dans son intégrité par un hôtel. Dommage car ce sont tous deux des sites privés», note Jean-Louis Fousseret, président du réseau des sites majeurs de Vauban. in Le Figaro

  2. quid de la citadelle de Belfort ?

Publier une réponse