Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Les filles, premières victimes du “droit” à l’avortement

Les filles, premières victimes du “droit” à l’avortement

Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre de l’Education nationale, aujourd’hui directrice France de l’ONG One, lance cette intox : « Une femme meurt toutes les neuf minutes d’un avortement non sécurisé ».

Ce chiffre est totalement FAUX.

Mais ce mensonge est l’occasion de rappeler qu’il manque 80 millions de femmes en Chine et en Inde selon l’association Human Rights Watch, en raison des avortements sélectifs contre les filles. Au niveau mondial, c’est 150 millions de femmes, toujours en raison des avortements sélectifs.

Et on nous dit que l’avortement est une chance pour les femmes ?

Partager cet article

4 commentaires

  1. Et 545 bébé sont immolés chaque jour dans le ventre de leur Mère en France seulement. Alors quel chiffre peut-on avoir à l’échelon de notre planète?

  2. avortement volontaire ou imposé par l’entourage? la femme portera souvent toute sa vie ce fardeau. Nous en avons tous des exemples autour de nous.

    beaucoup de femme voudrait garder l’enfant que fait-on pour elles?

  3. A rajouter et à rapprocher des 1700 morts quotidiennes toutes causes confondues. Les avortements représentent donc 25% environ des morts quotidiennes en France. Mais cela ne semble pas suffisant aux représentants de satan.

  4. ++++
    l’inconscience des géniteurs , leur égoisme, leurs pulsions de possession, leur absence totale de profondeur
    en parallelle : la naiveté des jeunes filles, leurs peurs ne n’etre pas aimées pour ce qu’elles sont ; leurs habitudes d’obeissance ; les exigences de la société ( soit belle et travaille) ; les impossibilités matérielles et financières ( prix des logements ; sécurité

Publier une réponse