Les figurants de l'Elysée

SLors d'une visite de Nicolas Sarkozy sur un chantier dans l'Essonne hier, l'Élysée a fait venir des ouvriers en plus pour faire de la figuration. Plusieurs dizaines de personnes, n'appartenant pas au chantier, seraient ainsi venues en plus de la soixantaine d'ouvriers. Et tandis que le chantier était fermé pour cause de température glaciale, les ouvriers et les figurants auraient été priés de faire semblant de travailler devant la presse. Dès la fin de la visite, ils sont rentrés chez eux. La communication de l'Elysée se défend ainsi :

"Nous avons simplement voulu donner la possibilité d'être présents, à tous ceux qui ont, par le passé, ou auraient à l'avenir à travailler sur ce chantier".

4 réflexions au sujet de « Les figurants de l'Elysée »

  1. Saint-Plaix

    Les villages de Potemkine…
    La légende veut que le maréchal-ministre-amant de la Grande Catherine, chargé alors de la mise en valeur des terres du sud en voie de colonisation(la “Nouvelle russie”), ait eu l’habitude de faire ériger en rase campagne de faux alignements de façades simulant des villages tout neufs et prospères sur les itinéraires d’inspection de la tsarine, pour faire croire à une plus grande activité dans la politique de colonisation et ainsi accroître le prestige de Catherine II aux yeux de la cour en visite, et par répercussion aux yeux du peuple russe…
    Est ce que Catherine II connaissait la ficelle? Etait-elle complice de ces mises en scènes où son prestige trouvait son compte (ce qui est le plus vraisemblable) ou bien était-elle réellement bernée? Certains historiens en débattent encore…
    Croit-on, en Sarkozie que l’Elysée est à Saint Pétersbourg???
    On pourrait se poser la question…
    Une chose est sûre, les courtisans et ordonnateurs du petit Nicolas n’ont pas le talent et l’efficacité des exécutants de Potemkine…ni leur discrétion…La preuve…
    Où peut mener ce genre de ridicule mise en scène à notre époque surmédiatisée? On se le demande!
    Cela ne servira certainement pas le prestige de l’homme de moins en moins fort que veut servir le régime…
    Quelqu’un aurait-il la charité de lui expliquer, avant que la prochaine mise en scène n’amène les électeurs scandalisés à le faire passer sous la barre des 20% au prochain sondage…
    On dit que le ridicule ne tue pas, certes, mais il finit par user…même les talonnettes d’un Sarkozy

Laisser un commentaire