Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Les évêques vont déposer un recours au Conseil d’Etat

Les évêques vont déposer un recours au Conseil d’Etat

Jean-Marie Guénois écrit dans Le Figaro :

C’est un peu l’incendie dans l’Église de France. Conseil de crise dans la soirée de l’épiscopat, jeudi, pour voir comment répondre sur le terrain et juridiquement au refus du premier ministre de ne pas revoir dans l’immédiat, la limite de 30 personnes pour les messes malgré ce qu’avait promis le président de la République, mais également communiqués de toute part de nombreux évêques pour dire leur colère.

Réaction de Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg, ancien élève de Polytechnique :

Les annonces du Président et celles du Premier ministre concernant la reprise des cultes me laissent pantois, déconcerté et profondément déçu. La jauge de 30 personnes n’est pas une mesure sensée mais une précaution vexatoire. Bien que n’ayant fait que l’École Polytechnique (X77) je pensais savoir faire une règle de trois et appliquer une présence proportionnelle à nos immenses églises. J’apprends qu’il n’en est rien.

L’habitude gouvernementale semble désormais bien prise de ne jamais tenir compte des propositions émanant de l’épiscopat français, propositions pourtant prudentes, intégrant l’extrême gravité de la crise dans laquelle nous sommes et en phase avec la détresse des personnes et des entreprises.

La tradition de l’Église catholique reste de poursuivre inlassablement le dialogue avec le gouvernement tout en manifestant son profond désaccord par tous les moyens légaux et politiques. J’attends personnellement une rencontre entre nos représentants et le Premier ministre pour le faire le point sur une liberté de culte au bord de la rupture.

Je ferai moi-même recours auprès du Conseil d’État contre des mesures que j’estime disproportionnées. […]

Partager cet article

22 commentaires

  1. Stupidité ou provocation ?
    Je ne sais, mais en tout cas la gouvernance intelligente est aux abonnés absents.

  2. Allez… Assumez d’être des évêques de l’Eglise catholique et pas des fonctionnaires de l’état. Ça va aller 😁

  3. les référés liberté vont s’accumuler au Conseil d’Etat qui va sans aucun doute les débouter. (Puisse-t-il me faire mentir!)
    Alors la question va se poser avec plus d’acuité. “Maintenant on fait quoi?”
    On se soumet ou on passe outre ?
    Mgr Aupetit avec une pointe d’humour déclarait hier : “Peut-être que M. Darmanin enverra des policiers avec des matraques pendant la messe, ce serait un spectacle étonnant. On va bien voir.”
    Ce n’est pas à écarter… “Les c…, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît” (Réflexion de l’oncle Fernand, alias Lino Ventura, dans les Tontons flingueurs…)
    Ou bien il va créer un corps de comptables préposés à l’entrée des églises! Cela va générer de l’emploi!
    Manifestement le dialogue poli et courtois avec des “politiques autistes” ça ne paye pas, surtout quand ils mentent et poussent le mépris jusqu’à ce degré! Mais surtout ne nous laissons pas troubler et inquiéter inutilement par “ce vain tumulte des nations”… Prions pour ces tristes sires, (c’est de toute urgence) car si j’étais eux je ne pourrais pas me regarder dans la glace le matin. Notre secours est dans le nom du Seigneur! Bon entrée en Avent avec le bel introït “Ad te levavi” !

    • En juin le Conseil d’Etat avait fait rouvrir les églises, on peut donc espérer que les recours soient acceptés.
      Sinon on pourrait imaginer que les évêques (et pas juste 2 ou 3 curés isolés) décident de passer outre cette décision débile, tout en maintenant les précautions nécessaires, on imagine mal en effet que les fidèles se fassent virer manu militari dans toutes les paroisses de France.

  4. Tant mieux si c’est l’incendie !
    Les flammes vont rappeler quelque chose à tous ces Monseigneurs !

  5. A partir du 15 décembre, selon toute vraisemblance, les salles de concert, ce sera 1000 personnes par représentation…

  6. Un miracle : Castex et Macron ont réussi à reveiller nos bons évêques !

    • autre miracle, mgr Aupetit est d’accord avec mgr Aillet, le Salon beige avec La Vie !
      même les cathos les plus conciliants jusque ici protestent contre cette décision inique, surtout qu’on avait cru comprendre que Macron était revenu sur cette mesure.

  7. Micron a toujours été un menteur, n’avait-il pas dit pendant sa campagne : plus personne dans la rue et si j’en crois le secours catholique , c’est 10 000 000 de pauvres cette année. Alors au lieu de nous gonfler avec des lois débiles et ineptes, il ferait mieux de sortir la France de l’ornière qui devient de plus en plus béante, mais comme il et là pour détruire la France , on n’est pas prêts de voir le bout du tunnel. Quoiqu’il en soit, si ce conseil d’état est rempli de frères la gratouille, les évêques peuvent toujours en poser des référés, ce sera comme l’eau sur les plumes d’un canard; et s’ils obtempèrent qu’ils laissent rentrer les gens dard malin enverra-t-il la troupe ce guignol même pas capable de s’occuper des islamistes? quant à micron c’est un menteur qui continuera à mentir et il enverra son appariteur des Pompes funèbres faire le job à sa place, il est vrai qu’il l’a choisi gratiné, comment peut avoir autant d’instruction et être si bête?

  8. On aimerait bien, dans ces circonstances graves, que nos évêques fasse preuve d’énergie et de combativité.

  9. Ohh ! les éminences sortent de leur cocon !! Rien que pour ça, Castex va passer à la postérité parce que franchement, ce tour de force, ce n’était pas donné à tout le monde !!

  10. Je n’ai pas fait l’X, au contraire de Mgr Ravel, aussi je voudrais poser une question qui paraîtra peut-être stupide à plus savant que moi.

    Quand l’évêque parle de “l’extrême gravité de la crise”, cela pose un problème de logique :

    – soit il s’agit effectivement d’une crise d’une extrême gravité, et dans ce cas toute mesure visant à la réduire, même peu, même pouvant paraître inéquitable, est absolument justifiée.

    – soit il ne s’agit pas d’une crise d’une extrême gravité, et il a effectivement raison de protester contre cette jauge, qui devrait au moins respecter la règle de trois. Mais ce serait alors un mensonge épiscopal, ce qui n’est pas recommandé par le catéchisme.

    Des idées ?

    • ThMortier, votre question n’est pas « stupide » mais Mgr Ravel y répond de façon implicite et ses propos sont clairs et cohérents : “… des propositions émanant de l’épiscopat français, propositions pourtant prudentes, intégrant l’extrême gravité de la crise dans laquelle nous sommes et en phase avec la détresse des personnes et des entreprises.”

      Les propositions sont “prudentes” (on ne demande pas la lune) ET intègrent “l’extrême gravité de la crise” ! Les adopter n’aurait (n’ont) aucun effet sur ladite crise et ne dégraderaient absolument pas la situation !

      Car enfin, si ces mesures sont en phase avec ce qui se passe pour des personnes et des entreprises, elles peuvent l’être pour l’Église. CQFD

      Si au contraire, certains (je ne parle pas de vous ou moi) préfèrent vivre en “Absurdistan” avec Castex et Macron, c’est leur choix !

      • J’ose espérer que Mgr Ravel parle de “l’extrême gravité de la crise” de façon ironique.

        S’il y avait une réelle gravité, avec des petits masques ridicules de papier, des règles débiles de distanciation à moins de 30 mètres et même le lavage des mains, nous serions déjà tous morts.

        Voilà comment on se protège d’un virus et c’est l’unique façon
        https://www.humanite.fr/sites/default/files/images/73693.HR.jpg
        Existe-t-il un crétin sur cette planète qui pourrait imaginer que l’inculte petit dictateur arrogant et suffisant s’habillerait autrement en cas de réel danger ??

        Or voici la désinvolture totale, ne respectant pas les distance, touchant son masque, toussant dans son poing, froissant le masque pour le coller dans la main d’un collaborateur etc.
        https://www.youtube.com/watch?v=Drx-1hxUe1U
        De nombreux acteurs de théâtre seraient plus convaincants…

  11. Ce qui m’étonne c’est que personne ne fasse le lien avec les attentats de Nice: 1) Macron annonce le reconfinement le 27 soir pour u début le 29. 2) l’attentat a lieu le 28, juste avant le reconfinement. On peut se demander si le reconfinement n’a pas déclenché le passage à l’acte du djihadiste, qui prenait le “risque” d’avoir des églises vides à partir du 29 pendant plusieurs semaines, donc personne à tuer dedans; 3) les pouvoirs publics sont incapables de protéger des catholiques tuésparce que catholiques; 4) lors de l’hommage aux victimes le 7/11, Castex affirme avec forces roulements de “r” que “la République ne transigera pas avec la liberté du culte”; 5) cette liberté nous est enlevée; 6) Darmanin menace de verbaliser les manifestants pour la messe, nous retirant une autre liberté; 7) à Nice, un prêtre qui a célébré une messe clandestine est arrêté le 18 ou 19/11, ses paroissiens verbalisés et l’église en fermeture administrative pour 6 mois; 8) cette jauge de 30 personnes après 4 semaines sans messe qui empêche une communauté traumatisée de se retrouver, de prier ensemble, de “faire résilience” comme on dit. Ce gouvernement laisse les cathos se faire égorger, il est incapable de les protéger et il les discrimine et les réprime. Donc des cathos à la messe, ça ne va pas, quand ils se font égorger dans leur église, c’est Ok pour Darmanin, Castex et Macron

  12. Ce qui m’étonne aussi, c’est qu’on entende assez peu rappeler que la dernière fois que des messes ont été interdites en Europe de l’Ouest, c’est dans les camps nazis (ou sous le régime communiste en Europe tout court)

  13. Protester, porter en justice est une chose, cela a déjà été fait. Face au résultat, ils recommencent avec persévérance et naïveté.
    Et s’ils sont encore déboutés, après qu’on leur ai promis et menti quand même, ils feront quoi?
    Il serait temps d’envisager de prendre le droit qu’on nous a volé, tout en restant dans les clous du point de vue sanitaire, mais en imposant notre droit légitime. Actuellement, ceux qui prennent leur droit assument un risque, je doute que notre épiscopat qui réclame ce même droit légalement les soutiendraient en cas d’ennuis judiciaires.
    Vont-ils se mettre à commencer à réfléchir quand leurs caisses seront vides?

  14. Toutes proportions gardées, cela ressemble un peu au mépris vis-à-vis de l’Église qui sévissait au début de la Révolution Française. Va-t-on demander aux Prêtres et Évêques de parjurer ?

  15. Notre eglise ne doit pas avoir peur de s exprimer face a cette equipe au pouvoir qui avance avec des arguments absurdes…contradictoires……ou incoherents .

  16. Nos évêques, par leurs réactions diverses et variées nous révèlent le meilleur et le pire dans la façon d’être nos pasteurs.
    Un bon point à l’excellent Mgr Aupetit pour sa dernière prise de parole offensive te ironique vis à vis de ce gouvernement anticlérical ont le chef semble sorti des images d’archives de la France au temps de l’anticléricalisme radsoc maçonnique.
    Pourquoi Mgr Aupetit s’est-il en revanche égaré s’agissant de la restauration de N D de Paris. Cela ne lui ressemble pas. Mystère, mystère…
    Quand à Mgr Rouget , il m’a fait pitié hier sur CNews quand le seul animateur de télé honnête lui tendait son micro: il s’est embourbé dans une logorrhée insipide où il voulait tellement se montrer bon républicain, tout en essayant de défendre un peu la messe , que cela a été une catastrophe. L’animateur s’est dit désolé de devoir couper la parole à un homme d’Eglise mais il a été obligé de reprendre la main sinon tous les téléspectateurs auraient zappé…
    Je conseille à pascal Praud la prochaine fois , qu’il veut un porte parole de l’Eglise, lui qui aime les messages clairs de faire appel à Mgr Rey ou à Mgr Aupetit mais plus jamais à Mgr Rouget ni d’ailleurs à moulins -Beaufort , qui sont du même acabit : ils parlent comme des énarques de l’Eglise

  17. Comment ça: “l’extrême gravité de la crise”? D’accord sur le plan social, humain, économique mais sanitaire: non, cette épidémie médiocre contre laquelle ce pouvoir maçonnique et anti-clérical déploie des consignes imbéciles, inutiles et toxiques?? vous plaisantez, Mgr. ex-X… vous voulez encore concéder, négocier avec ces gens qui nous méprisent et nous haïssent, mais quand cette Eglise de France va-t-elle se réveiller? Voyez ce qui se passe en Arménie où cet admirable prêtre demeure, contre vents et marées, dans le chaos de la guerre, dans son monastère, au péril de sa vie?
    Alors quoi, ici on ne peut pas passer outre et leur dire: NON, vous ne nous empêcherez pas de dire la Messe dans nos lieux de culte, en observance des consignes sanitaires règlementaires (même si on n’y croit pas…) et basta!! Envoyez-nous vos policiers et crs si vous l’osez et on verra bien! Ils ne respectent que la force; opposons-leur la nôtre, qui vient de Dieu et arrêtons l'”à plat-ventrisme”…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services