Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Les évêques souhaitent que les laïcs se mobilisent contre la dénaturation du mariage

L'Institut Civitas avait sollicité les évêques de France sur ce sujet. Voici quelques réponses :

M"Votre lettre du 8 septembre à propos des projets de loi qui sont annoncés concernant l'extension du mariage aux couples homosexuels m'est bien parvenue et je vous en remercie. Bien sûr je partage votre point de vue.
Il est certain que les évêques se prononceront à nouveau. Mais il est très important que beaucoup de personnes se manifestent aussi.
Je me permets de vous faire parvenir l'éditorial que j'ai écrit dans le bulletin officiel diocésain sur cette question et d'autres, comme le "mot de l'évêque" paru dans tous les bulletins paroissiaux. J'ai envoyé aussi ces deux articles aux députés et sénateurs de Savoie (UMP et PS) sans oublier le ministre actuel.
Il faut rester mobilisés !"

Par une lettre datée du 8 septembre, vous avez bien voulu attirer mon attention sur les enjeux du projet de loi relatif à la légalisation du mariage homosexuel. Je vous en remercie.
Les répercussions sont si graves pour l'avenir de nos sociétés et de l'humanité elle-même qu'il est effectivement important de mobiliser toutes nos énergies.
Comme vous, je pense que l'alternative à offrir n'est pas dans la riposte agressive, mais dans un travail commun visant à élaborer un argumentaire aussi solide que possible. C'est là que le détour par l'anthropologie, refusée d'entrée de jeu par nos politiques, est indispensable. Merci de votre contribution en ce sens."

"Par votre lettre du 8 septembre, fête de l'Immaculée Conception, courrier co-signé par Monsieur François de Penfentenyo, Président d'honneur de votre institut, et Monsieur Jean-Claude Philipot, Délégué national, vous me faisiez part de votre volonté d'intervenir, auprès des autorités politiques et des parlementaires, contre le projet de loi qui ouvrirait le droit au mariage et à l'adoption aux couples homosexuels.
Je vous remercie de votre engagement, aux côtés de l'Eglise de France, dans ce combat. Pour ma part, et dans le diocèse de Toulouse, j'ai, effectivement, pris position, dans le journal La Dépêche, par rapport à cette question. Je vous adresse ci-joint photocopie de l'article paru à l'occasion de l'anniversaire de la lettre du Cardinal Saliège.
En union de prière avec vous et les associations et mouvements qui s'unissent aux évêques dans leur démarche, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l'expression de mon religieux dévouement.

"Le Cardinal André Vingt-Trois a bien reçu votre courrier du 8 septembre dernier par lequel vous lui faites part de vos préoccupations au sujet des projets de loi touchant de graves questions de société.
Pour tous les domaines que vous avez évoqués, le cardinal Vingt-Trois confie l'action et l'initiative des chrétiens et des hommes de bonne volonté à votre prière.
Recevez, Monsieur, l'expression de mon dévouement dans le Seigneur"

Partager cet article

4 commentaires

  1. En réponse à la demande de nos évêques, le fou du roi Louis XVII s’est mobilisé dès ce jour :
    Au nom de ” l’amitié sacrée franco-allemande ” et de l’égalité pour tous, la porno-ripouxblic organisera-t-elle un débat en vue de légaliser le mariage pour les zoophiles, “poissons roses oblige ” ?
    http://cril17.fr/

  2. C’est trés bien , mais le programme étant connu lors de l’élection présidentielle , pourquoi les évêques n’ont-ils- pas mis en garde les catholiques qui affichaient ouvertement leur intention de voter Hollande?
    Et pourquoi se féliciter lors de l’annonce du gouvernement que le premier ministre était issu (?) de la JAC , que Madame Duflot était comme le ministre des armées issus de la JEC.
    Avec quels résultats !

  3. Oui ! que les évêques n’aient pas eu le courage de dire publiquement les choses avant les élections ! mais tout n’est pas perdu pour les “q° sociétales”, ils commencent à bouger…

  4. Les évêques avaient appelé dès novembre 2011 l’attention des Français en général et des catholiques en particulier sur les points essentiels à prendre en compte dans le choix du futur président de la République.
    L’anthropologie naturelle y figurait en très bonne part, avec la défense de la vie humaine depuis sa conception jusqu’à sa mort naturelle, et la famille composée d’un homme et d’une femme.
    Mais… “Ils ont des oreilles et n’entendent pas !”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services