Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Les évêques américains appellent à contester la politique pro-mort d’Obama

Lu dans La Vie :

O"Un à un, les diocèses américains entrent dans une phase intensive de protestation contre l'administration américaine, qui veut contraindre les hôpitaux catholiques à se conformer à la directive dite HHS, qui prévoit de n'accorder aucune dérogation aux établissements confessionnels sur les question de couverture des frais d'avortement et de contraception. L'archidiocèse de Washington tonne contre la violation de la liberté de conscience que représente cette directive: "Avec la directive HHS, pratiquement toutes les organisations catholiques caritatives, hôpitaux, écoles, collèges et universités qui veulent subvenir aux besoins de leurs employés et  étudiants d'une manière cohérente avec les enseignements de la morale catholique seront placés dans la position intenable d'avoir à choisir entre violer la loi et violer leur conscience".

Mgr Zubik, évêque de Pittsburgh, le plus virulent, invite les fidèles à protester de manière plus forte: "Vous avez demandé le retrait de cette directive. Le 20 janvier, l'administration a répondu d'une façon très simple: 'Allez au diable!' […] Ils nous ont donné un an pour nous adapter à cette règle. Nous ne pouvons pas! Nous ne pouvons tout simplement pas! Ecrivez au président. Ecrivez à la Secrétaire d'Etat à la santé. Ecrivez aux sénateurs. Ecrivez au Congrès!" A Phoenix, Arizona, l'évêque annonce: "Nous ne pouvons pas nous soumettre, et nous ne nous soumettrons pas à cette loi injuste. Les croyants ne peuvent être faits citoyens de seconde zone".

Dans tous les diocèses du pays, comme à Portland, Miami, Toledo, Cincinnati, Charlotte, les évêques appellent à la protestation massive des fidèles. Du côté des évangéliques, on proteste également, à l'image de l'Association Nationale des Evangéliques, ou de la très influente Convention des baptistes du Sud."

Lire aussi l'analyse de Paolo Rodari.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Le « Saint » Obama de la « médiacratie » a dit  » to hell with you » qui, certes au mot à mot, évoque un partage de l’enfer pour ceux qui ne seraient pas d’accord avec sa politique.
    Pour les linguistes il semblerait que l’insulte dépasse le jugement « religieux » lié à une punition de l’enfer, mais soit plus du sens de « vous me faites chie–« . Ce qui montre la violence et la grossièreté du langage du N° 1 étatsunien, mais aussi son mépris de ceux qui ne pensent pas comme lui.
    Du mal le bien peut parfois sortir, si cela permet aux électeurs de se faire une meilleure idée du personnage mis sur un piédestal il y a 4 ans et de réfléchir sur la démocratie de l’image…

  2. Voici le site ou vont tous les Catholiques: http://www.usccb.org/conscience
    Les évêques fournissent un lien pour protester automatiquement auprès des élus (en fonction de votre code postal):
    I ask of you two things. First, as a community of faith we must commit ourselves to prayer and fasting that wisdom and justice may prevail, and religious liberty may be restored. Without God, we can do nothing; with God, nothing is impossible. Second, I would also recommend visiting http://www.usccb.org/conscience , to learn more about this severe assault on religious liberty, and how to contact Congress in support of legislation that would reverse the Administration’s decision.

  3. Il et fort probable qu’il ne verra pas la fin de l’année ………..

Publier une réponse