Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Les eurodéputés macronistes s’en prennent à un député polonais

Les eurodéputés macronistes s’en prennent à un député polonais

Les eurodéputés appliquent le cordon sanitaire à Beata Szydło, qui brigue la présidence de la commission emploi et affaires sociales. Beata Szydło est membre du groupe CRE et ancien Premier ministre de Pologne. Le 10 juillet, cette commission était la seule à ne pas avoir de président.

Le 15 juillet, le co-président du groupe CRE Raffaele Fitto a de nouveau présenté Beata Szydło comme candidate à la présidence de la commission. L’opposition à Beata Szydło est menée par le groupe des amis de Macron, qui ont déclaré qu’ils n’accepteraient aucun candidat du groupe CRE. En violation du règlement du Parlement, comme le leur a fait remarquer Raffaele Fitto.

Cette commission est la seule à ne pas avoir de président, ce qui rend impossible la réunion de la Conférence des présidents et donc l’audition des nouveaux commissaires

Partager cet article

3 commentaires

  1. La dictature en marche
    Mais le danger c’est le RN !

  2. un “insoumis” younous omarjee, a été élu comme président de commission! les polonais ne sont pas politiquement corrects donc ….

  3. Micron et la democratie , tu connais ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique