Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Les étudiants de l’ICES relaxés du chef d’accusation d’injures “homophobes”

Les étudiants de l’ICES relaxés du chef d’accusation d’injures “homophobes”

Commentaire acerbe mais tellement vrai d’Yves Daoudal :

Les étudiants de l’ICES (Institut catholique de Vendée) poursuivis pour injures homophobes ont été relaxés de ce chef d’accusation par le tribunal correctionnel de La Roche sur Yon, mais condamnés pour… « entrave à la liberté de réunion ».

Ils ont l’air malin, tous ceux qui, à la direction de l’école, et du diocèse, hurlaient avec les loups et dénonçaient, comme le lobby et la meute médiatique, « l’homophobie » de ces jeunes, auquel le tribunal de la République laïque a donc reconnu le droit d’avoir la même opinion que l’Eglise catholique sur le sujet. N’est-ce pas, M. Eric de Labarre, si prompt à virer les « coupables » ? N’est-ce pas, Mgr Jacolin, qui avez même refusé de les entendre ?

Et, bien entendu, on peut toujours attendre leurs excuses. Ces gens-là ont toujours raison, même quand ils ont tort, puisqu’ils ont les lobbies et les médias du politiquement correct derrière eux. (Et c’est ce qu’ils osent appeler la mission prophétique de l’Eglise…)

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

8 commentaires

  1. La vérité toute simple est que l’ICES vit des subsides publics, tout comme notre non évêque à travers les déductions fiscales.
    Au bilan, l’Eglise est toujours sous le régime du Concordat mais de manière non apparente. Soumission totale aux nervis du régime. Dès qu’un évêque sort de sa coquille, on exhume comme par hasard une histoire de pédophilie que l’on balance à la figure de notre courageux évêque. Le concert médiatique se lance et notre évêque regagne docilement sa coquille et se tient tranquille.

  2. Ils peuvent toujours attendre des excuses… Mais doivent (je dis cela comme un devoir civique) demander des dommages-intérêts.

  3. ces jeunes n’avaient fait qu’imiter Jésus au temple en renversant leurs étals! là il n’y avait que deux panneaux d’affichage et de plus sur un trottoir public!
    honte à ces zélites qui ont sanctionné ces jeunes pour avoir défendu leurs idées

  4. N’oublions pas là, le courageux Cardinal Barbarin qui s’est fait “flinguer” par les médias de la pesée unique, parce qu’il avait vivement proclamé son opposition au “mariage” pour tous.
    + L’évêque de Luçon a t’il témoigné sur place de sa solidarité avec les Chrétiens persécutés du Proche Orient ?

  5. Condamnés pour… « entrave à la liberté de réunion » !!!
    Le tribunal correctionnel de La Roche sur Yon n’hésite pas à se ridiculiser et à ridiculiser la justice par la même occasion !
    Comme si on avait besoin de cela.
    Notre pays n’arrive même plus à se hisser au niveau des Républiques bananières.

  6. M.de Labarre lâche? Mais non, c’ est un honnête homme qui a le sens de l’honneur! Il sait qu’il doit faire un communiqué reconnaissant son erreur d’avoir jeté en pâture ses étudiants à la vindicte populaire. “Deus lo vult!”

  7. Cela dit, prendre 2 mois de prison (avec sursis) pour avoir brulé un drapeau LGBT, cela démontre bien la soumission de certains juges. Je n’ai pas souvenir que les racailles ayant brulé un drapeau français aient écopé du même niveau de sanction… On voit là toute l’orientation d’un système, auquel il convient de s’opposer. Ces même drapeaux flottants sur certaines mairies “progressistes” et pro-péderastes…

    L’I(C)ES a donc condamné des jeunes pour un motif qui n’a pas été retenue par la justice civile du pays… Cela laisse rêveur !

    Que la direction, et le webmaster, de l’I(C)ES fassent leurs excuses ! A moins qu’ils soient trop occupés à penser à leur nouveau genre…

    Quant à l’évêque de Luçon, j’ai souvenir de certains prélats de l’Eglise qui s’étaient opposés à Ste Jehanne d’Arc. Allez contre le sens du vent n’est pas donné à tout le monde.

    Merci à ces jeunes pour leur audace d’être libre !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services