Les étranges listes de Nicolas Dupont-Aignan

Trouvé dans Faits et Documents du mois dernier :

"Debout la République de Nicolas Dupont-Aignan présente d’étranges candidats aux élections européennes. Dans la circonscription Grand Est, la tête de liste est Michèle Vianès, maire adjoint UMP à l’égalité entre hommes et femmes au conseil municipal de Caluire (suspendue fin mars), mais aussi fondatrice du comité local Grand Lyon de Ni Putes ni Soumises et présidente de Regards de femmes, association dont l’un des buts est de «dénoncer les stéréotypes qui enferment filles et garçons dans des comportements attendus». Dans la circonscription Grand Ouest, Christine Tasin, seconde de liste, est une ancienne militante du Parti socialiste qu’elle a quitté en 2002 (en soutenant Jean.jpgerre Chevènement) pour dénoncer «la politique de plus en plus libérale menée par Lionel Jospin». Cette militante ultra-laïque, qui a été candidate chevènementiste aux élections législatives de 2007, a milité au Mouvement républicain et citoyen jusqu’au 18 février 2009. Elle a également fondé Les Joyeux Jacobins, qui organisent chaque année une fête spirituellement intitulée Les Sans-Culottides."

Michel Janva

2 réflexions au sujet de « Les étranges listes de Nicolas Dupont-Aignan »

  1. Camillo

    Faits et documents est de toute façon une lettre d’informations exclusives, de grande qualité. Elle contribue à donner au lecteur une mine d’infos confidentielles, qui lui permettront d’étayer ses discours et d’illustrer ce qu’il aura lu dans d’autres ouvrages de fond.
    Petit ajout à faire cependant, quant à la notice de wikipédia; il faut savoir que F&D est plutôt tendance Nouvelle Droite, ce qui n’exclue pas la publicité qui y est faite pour tout ce qui est nationaliste, Catholiques tradi y compris.
    Pour en savoir plus sur la Nouvelle Droite:
    http://seldelaterre.fr/advanced_search_result.php?keywords=nouvelle+droite&x=0&y=0

Laisser un commentaire