Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pays : Etats-Unis

Les Etats-Unis vont financer la “santé reproductive” avec 63 milliards de dollars

S'adressant au Département d'Etat américain vendredi, Hillary Rodham Clinton a annoncé que les Etats-Unis adhèrent désormais sans équivoque au «consensus mondial» selon lequel l'accès pour tous à la «santé reproductive» est indispensable. Cette adhésion passe, a-t-elle confirmé, par le soutien aux buts que s'est donnés la Conférence internationale sur la population et le développement  et les Objectifs du millénaire. L'accès à la santé reproductive devra être partout considéré comme un droit humain, a déclaré la Secrétaire d'Etat : y compris l'accès à la contraception volontaire sûre et financièrement accessible pour tous, des programmes d'éducation sexuelle pour éviter les grossesse non planifiées et les MST, et des programmes visant à réduire la mortalité maternelle et infantile. C'est souvent par ce dernier biais que le «droit à l'avortement», qui n'est pas officiellement au programme de la santé reproductive grâce à la pression de pays catholiques, entre dans les programmes de planning familial mondiaux.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

5 commentaires

  1. Madame Clinton se prendrait-elle pour DIEU ?
    Le droit à la Vie est un don de DIEU.
    L’homme n’a aucun droit, à une manipulation quelconque, sur la procréation.
    La Vie est un don de DIEU.
    Nous demandons, simplement, à cette dame de laisser faire le processus de croissance de l’enfant à naître dans le ventre de sa maman.
    Le reste ne nous appartient pas.
    Faisons confiance au Créateur, Lui, sait ce qui est le meilleur pour l’homme et son devenir.
    Méfions-nous des manipulateurs de la Vie. Leur idée est toujours la même, s’emparer du pouvoir sur les hommes leurs frères en humanité.
    Maranatha !
    Merci !

  2. Santé reproductive = contrôle de la démographie = mise à mort : monde sans Dieu.Ils sont devenus Fous, sont de plus en plus totalitaires sans en avoir l’air.

  3. Les termes “santé reproductive” sont odieux par rapport à la dignité humaine et au don de la vie. Nous ne sommes pas des animaux “reproduction”, et la grossesse n’est pas une maladie. Mais ils sont une belle illustration de notre société redevenue barbare.
    Ces termes sont banalisés au plus haut niveau dans de plus en plus de pays, en Espagne évidemment avec l’actuel gouvernement.
    Mme Bachelot qui n’est jamais en retard pour prendre des décisions, ne me semble pas encore ministre de la santé reproductive. Mais cela ne serait tarder.
    Cependant je pense que ces termes ne sont convaincants que pour ceux qui les créent dans les ministères, ils ne trompent pas le citoyen lambda et son bon sens. Comme les mots de l’éducation nationale pour expliquer en termes compliqués des notions simples qui ne sont plus acquises!
    Nouvel exemple du fossé qui se creuse de plus en plus entre la classe politique et le peuple.

  4. Vouloir légiférer en tout n’engendre que dictature. Ces gens ont de grandes idées derrière la tête : celle, entre autre, de diriger nos vies !

  5. Faire du malthusianisme à l’échelle planétaire sert les intérêts américains, directement menacés par les monstres démographiques que sont la Chine et l’Inde… Tout comme imposer des nouvelles normes de croissance fondées sur le réchauffement…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services