Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Les enseignants doivent transmettre l’amour de la vérité et éduquer aux valeurs morales

L’intention de prière universelle de Benoît XVI pour le mois de septembre est la suivante :

« Pour tous les enseignants, afin qu'ils sachent transmettre l'amour de la vérité et éduquer aux valeurs morales et spirituelles authentiques ».

Le cardinal Zenon Grocholewski, préfet de la Congrégation pour l’éducation catholique, a commenté :

G "Face au relativisme concernant les valeurs et les vérités fondamentales de la vie, on aspire à transmettre l’amour de la vérité : si on ne sait pas ce qu’est le bien et le mal, si tout est relatif alors se pose la question ‘à quoi éduquer’ ?

Concernant la transmission des « valeurs spirituelles », il rappelle que

« l’éducation ne peut être réduite à la transmission des connaissances […] Il faut éduquer la personne pour qu’elle sache – mais surtout pour qu’elle veuille – utiliser ces connaissances et ces capacités pour le bien ».

Interrogé sur la mission de la Congrégation pour l’éducation catholique, il explique que l'objectif est d’élaborer un « projet éducatif basé sur le caractère central de la personne humaine, sur son intégrité ». La formation intellectuelle doit quant à elle

"former la personne en la rendant capable d’être critique, d’être en mesure de juger et d’évaluer toute seule ; de ne pas être esclave de propagandes et d’idéologies".

"[Les enseignants] ne doivent pas avoir uniquement une formation intellectuelle et spécifique à la matière qu’ils enseignent, mais ils doivent aussi avoir une certaine formation spirituelle, qui en fasse des personnes de confiance afin de représenter une certaine ‘autorité’ auprès des étudiants».

«Quand certains ambassadeurs près le Saint-Siège non-chrétiens viennent à la Congrégation, ils se vantent souvent d’avoir fréquenté l’école catholique, l’université catholique. Je leur demande toujours pourquoi, n’étant pas catholiques, ils ont fréquenté l’école catholique. Deux réponses me sont toujours données : la première, parce que ce sont les meilleures ; la deuxième réponse – pour moi très importante – parce que l’école catholique ne transmet pas seulement des connaissances mais forme la personne».

Cette intention fait écho au discours du pape aux professeurs universitaires à Madrid le 19 août. Un discours qui peut inspirer nos instituteurs en cette rentrée scolaire où l'on veut remettre la morale à l'honneur.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services