Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Les enfants nés sans vie : législations comparées

Le 6 février 2008, la
Cour de cassation a rendu trois arrêts
dans lesquels elle a précisé la
notion d’enfant sans vie.
L’analyse par le Sénat des dispositions applicables dans 9
pays européens, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark,
l’Espagne, la Grande-Bretagne, l’Irlande, les Pays-Bas et la Suisse,
montre que :

  • dans tous les pays étudiés, les enfants juridiquement considérés comme mort-nés sont inscrits à l’état civil ;
  • la définition de l’enfant mort-né, et donc de la
    limite légale de viabilité, résulte de la loi dans tous les pays sauf
    en Allemagne, en Belgique et en Suisse ;
  • les enfants mort-nés sont peu à peu dotés
    d’éléments d’état civil, à la différence des enfants nés sans vie avant
    d’avoir atteint la limite légale de viabilité.

Michel Janva

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services