Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Valeurs chrétiennes : Culture / Vidéos

Les élites ont tendance à sacrifier la France à leurs idéaux universalistes

Les élites ont tendance à sacrifier la France à leurs idéaux universalistes

Partager cet article

1 commentaire

  1. Pour la deuxième guerre mondiale, c’est tellement plus simple d’avoir d’un côté le bien incarné par de Gaulle et le mal incarné par Pétain supposé être un affreux antisémite. Mais la réalité historique est que Pétain n’était pas particulièrement anti-sémite, ainsi la France est le pays de l’Europe occupé par les Allemands où la proportion de juifs tués est la plus faible et particulièrement en Afrique du Nord, qui dépendait directement de Vichy, il n’y a pas eu de déportation de juifs vers l’Allemagne. Quant à De Gaulle, il n’était pas particulièrement philosémite, loin de là comme l’a montré sa politique arabe et ses déclarations sur le peuple juif. On peut en dire autant sur l’Algérie en opposant De Gaulle et Jacques Soustelle, le premier loin d’être grand et généreux mais voulant sauvegarder les intérêts français avec une réal-politik sans pitié (voir l’affaire des harkis), le second étant loin d’être une figure d’extrême droite réactionnaire mais un idéaliste généreux qui voulait donner (à tort ou à raison) à tous les Algériens les mêmes droits qu’aux Français. Reconnaître ces évidences historiques est bien trop difficile pour nos journalistes et élites formatés par le politiquement correct. Le manque de courage et les petites ambitions jouent un grand rôle dans ces milieux.

Publier une réponse