Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Famille

Les élèves des lycées indépendants discriminés au Bac : Référé-suspension au sujet du bac 2021

Les élèves des lycées indépendants discriminés au Bac : Référé-suspension au sujet du bac 2021

Communiqué de l’association Créer son école :

Le Ministère de l’Education nationale a fait savoir qu’il n’accorderait pas le bénéfice du contrôle continu aux lycéens hors contrat, en remplacement des épreuves de spécialité du bac prévues pour mars 2021 (qui viennent d’être annulées pour raisons sanitaires). Les lycéens des établissements publics et sous contrat passeront, quant à eux, ces matières en contrôle continu, sans stress, sans révision, et sans exposition au risque de la Covid.

Au contraire, pour les élèves des établissements hors contrat et les candidats libres, le mois de juin sera celui de tous les dangers puisqu’ils devront passer dans des centres d’examen de grandes tailles non seulement ces épreuves de spécialité mais aussi les épreuves de tronc commun (lesquelles porteront sur deux ans au lieu d’une seule année comme c’est les cas pour les autres candidats).

Il est difficile de comprendre ce qui pourrait justifier ce “deux poids-deux mesures”, et conduire, dans les conditions sanitaires actuelles, à discriminer ces élèves ainsi et à les exposer à des risques sanitaires plus importants que leurs camarades, au terme de deux années scolaires chaotiques et éprouvantes.

Dès que le décret sera publié (ce qui est imminent, selon le Ministère), l’association Créer son école déposera un référé suspension.

Anne Coffinier, présidente de Créer son école:

“En 2021, deux bacs de valeurs inégales risquent donc se côtoyer. Le bac hors contrat correspondrait alors au bac à l’ancienne, avec 100% des points obtenus en épreuves de fin d’année. Il serait plus difficile à obtenir que le nouveau bac, en vigueur dans les lycées publics et sous contrat, qui repose majoritairement sur le contrôle continu. Un double standard qui risque de pousser les élèves les plus faibles à trouver refuge dans les lycées publics, et qui pourrait bien faire du bac hors contrat un label recherché demain pour l’entrée dans les études supérieures ou le monde du travail.”

Partager cet article

21 commentaires

  1. Le harcèlement des libertés constitutionnelles se poursuit par tous les moyens : lutte contre le séparatisme sous prétexte de protection des “valeurs républicaines” et, après un premier essai l’an dernier, tellement critiqué qu’il a été retiré, une nouvelle tentative, toujours au nom de “l’urgence sanitaire”, pour défavoriser les élèves de l’enseignement privé hors contrat.
    Tous les prétextes sont bons pour détruire la culture chrétienne de la France sous couvert de lutte contre l’islam(isme), en réalité pour le favoriser dans sa conquête sauvage de l’Occident.

  2. Des islamistes égorgent des fidèles francais dans leurs églises. En reaction, le gouvernement francais déclare la guerre aux Catholiques

  3. Liberté égalité fraternité qu’ils disaient, sauf que blanquer le sinistre de la rééducation nationale ne connaît pas le mot égalité, ne sont égaux que ceux qui pensent comme lui. Les crevures sont au pouvoir , on dirait qu’ils cherchent la guerre sivile

    • Ils ne respectent plus la République, ni la constitution , ni les lois…
      Nous assistons à la montée d’un gouvernement fasciste.

      • La constitution n est qu un miroir aux alouettes, une illusion dans des valeurs qui seront toujours retournées par tous ceux qui accéderont au pouvoir.
        La rep ? Mais c est son vrai visage actuellement , il est hideux , grimaçant , anti-humain , morbide , anti-démocratique et populicide ; il n y a rien de bon dans la rép , l être humain était plus libre dans un régime monarchique où les femmes votaient alors qu en rep , elles ont dû attendre 1944 , considérées comme contre-révolutionnaire.
        Vous parlez de fascisme mais c est dans le terreau républicain, qu il est incarné et s est développé . La rep est à son apogée et sa destruction n est pas loin , le faschisme, d essence rep , donc gauchiste, idem . En attendant, faut supporter .
        ” ils ne respectent plus la rep…” Moi non , je ne la respecte pas, car elle n est pas respectable, ayant tombé le masque, elle montre son vrai visage . Il faut comprendre cela et tant qu on ne comprendra pas cela , le pouvoir continuera à nous détruire jusqu à l esclavage et encore pour ceux qui auront ” la chance” de vivre , pour ceux qui ne seront pas euthanasiés par kill gates.

  4. Dans les écoles hors contrat, ils n ont rien à craindre ,même si c est profondément injuste et si cela provoque encore un nouvel obstacle à ce type d ecoles car les élèves reçoivent une excellente instruction et passeront l épreuve avec brio et maestria, comme d habitude .

  5. Les élèves des établissements hors contrat devrons être de véritables génies pour obtenir le bac dans de telles conditions.
    En revanche dans les “banlieues difficiles ” les profs qui ne seront pas cool pour la notation du contrôle continu risquent de repartir avec la tête sous le bras!

  6. Scandaleux…!
    Blanquer, loué à ses débuts par une bonne partie de la droite, se révèle être un véritable imposteur !

  7. Le Forez et Germon ont raison, les ecoles hors contrat et leurs élèves sont appelés a relever ce defit effrayamment injuste .
    Que Saint Paul les protege lui qui a relevé tant de defit pour l’Amour de Dieu, et obtienne du Saint Esprit une augmentation de Ses 7 dons et une persévérance sans decouragement sur les professeurs et élèves de ces ecoles pour relever ce terrible défi. .

    • Bonjour Chantal de Thoury. D’autant plus que Saint Paul était un grand persécuteur des chrétiens au début… On peut demander aussi un chemin de Damas pour le ministre… Le problème c’est la liberté si durement acquise par Jésus-Christ sur la croix… Bien à vous.

  8. C’est sans conteste inégalitaire et une ôde à la “religion laïc”. Ce n’est pas une découverte que nos jacobins au pouvoir veulent la peau des chrétiens entre autres et qu’ils se référent à leurs Saints référents : Robespierre, voltaire, Marx, Rousseaux,….
    Mais ils font des bourdes et celle-ci en est une pour moi. Au bout du compte, et la vie est ainsi, ne réussissent que les plus performants dans le monde universitaire et surtout du travail. Pour avoir été patron d’entreprises je me permets de dire que nous choisissons la compétence et non l’idéologie et encore moins le pistonné de service. Cette sélection au bac va renforcer la qualité et le niveau des écoles privées quelle qu’elle soit. Il n’est pour s’en convaincre d’observer dans quels écoles ont mis, nos chers egalitaristes nationalicides, leurs progénitures. Suivez mon regard. Donc pour nous employeurs (d’ici ou d’ailleurs) c’est enfin une bonne nouvelle.
    La mère des c… N’est pas morte 🤷‍♂️

    • Bonjour de Tugny. Certes, mais ce qui fit le développement de Michelin, c’est un homme qui n’avait pas de diplôme mais dont le directeur a su déceler ses capacités en fonction de son tempérament. Après l’avoir cassé, il l’a mis au service étude & développement. C’est lui qui a découvert le pneu radial alors que tous les polytechniciens butaient sur le problème de la vitesse.
      Ceux qui échouent à l’école ne sont pas forcément mauvais mais leur mode de communication kinesthésique les handicape dans une école basée sur le visuel ou l’auditif. Bien à vous.

  9. c’est peut-être un bien, seuls les élèves des écoles privées auront un vrai diplôme, les autres auront une médaille en chocolat qui ne leur ouvrira pas beaucoup de portes !

  10. Bientôt on leur interdira complètement de passer quelque examen que ce soit…

  11. Pire que la ministre précédente, qui avait au moins pour excuse d’être franco-marocaine, donc d’être en conflit d’intérêts (ce qui est d’ailleurs un scandale pour un ministre).
    Ici, le risque est quand-même d’assister à une véritable hémorragie d’élèves du hors-contrat vers le public, dans l’espoir de décrocher un baccalauréat plus facile à acquérir, même si, je vous l’accorde, les écoles supérieures et les entreprises ne s’en laisseront pas conter quant à la qualité du fameux sésame. Le problème se pose néanmoins pour les élèves en difficulté scolaire.
    Blanquer pratique le mot d’ordre des républicains sans scrupules (pléonasme ?) : diviser les Français pour mieux régner, quitte à fomenter la guerre civile, déjà en gestation avec les immigrés clandestins et les musulmans.

  12. MERCI Anne Coffinier !! nous vous devons beaucoup !

  13. c’est le en même temps macronien
    deux poids deux mesures habituelles

    • Bonjour Philippe Paternot. Est-il libre de choisir ce qui differencie les deux poids ? Peut il choisir quelle école hors-contrat peut faire le contrôle continue ? Car toutes les écoles hors-contrat ne sont pas catholiques… comme il faut. 😉 Bien à vous.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services