Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Les Saint-Cyriens avaient le droit d’être présents au Puy-du-Fou

Image1Alors que l'immense majorité des Français a été fière de voir des Saint-Cyriens en Grand Uniforme présents au Puy-du-Fou lors du retour de l'anneau de sainte Jeanne d'Arc, il a fallu qu'un obscur député socialiste, Sylviane Bulteau, s’émeuve de leur présence auprès du ministre de la défense en arguant notamment que le chant choisi, à savoir "Heureux ceux qui sont morts" de Charles Péguy, avait une connotation catholique.

Le général (2S) Alain de Guillebon lui répond sur RCF en justifiant la présence de ces Saint-Cyriens au Puy-du-Fou. Il explique notamment que ces Saint-Cyriens étaient présents à titre personnel et qu'ils y avaient été autorisés par le général commandant leur école.

 

La-jeanne-d-arc-porte-helicopteres-r97Il faudrait rappeler à madame Sylviane Bulteau que l'histoire de Jeanne d'Arc n'a jamais laissé indifférents ceux qui risquent leur vie pour la France. On ne saura trop lui conseiller de consulter le site du ministère de la défense sur cette page où est expliquée l'histoire du bâtiment de la Marine Nationale, le porte-hélicoptères ayant intégré pendant des années la prestigieuse école d'application des officiers de Marine, baptisé le Jeanne d'Arc. Voici ce qu'on peut lire :

"Le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc fut construit par l'Arsenal de Brest de 1959 à 1961. Mis à flot sous le nom provisoire de La Résolue, il reçut le nom de Jeanne d'Arc le 16 juillet 1964 (…)

Née à Domrémy, en Lorraine, le 6 janvier 1412. Le roi de France, Charles VII, lui donne le commandement des troupes françaises à l'âge de 17 ans. La même année, elle délivre Orléans et fait sacrer le roi à Reims. Faite prisonnière devant Compiègne, elle est jugée à Rouen et brûlée vive le 30 mai 1431, à 19 ans. Réhabilité vingt ans après sa mort (1456), elle est béatifiée en 1909 et canonisée en 1920. Jeanne d'Arc personnifie le patriotisme qui arrache la terre nationale à l'envahisseur.

5 bâtiments ont déjà porté le nom de Jeanne d'Arc."

Il ne faut pas non plus ignorer qu'après la défaite de 1870, Jeanne d’Arc devint le symbole du patriotisme français et de la reconquête nationale si bien que la promotion de Saint-Cyr n° 78 (1893-1895) choisit Jeanne d’Arc comme nom de promotion.

Enfin, concernant le chant incriminé, il faudrait lui apprendre que Charles Péguy est un poète, écrivain et patriote chrétien, qui est tombé à la bataille de la Marne le 15 septembre 1914. Il est effectivement l'auteur de ce chant mis en musique par le compositeur Henry Février en 1915. Les saint-cyriens ont incorporé ce chant à leur répertoire dans les années soixante-dix sur une mélodie attribuée à Beauquis. Le premier enregistrement est réalisé Par la Promotion Lieutenant Darthenay en 1976...

Sauf erreur de notre part, en 1893, en 1964 et en 1976, le régime politique en France était la république… Les députés socialistes devraient davantage connaître l'Histoire de France avant de raconter n'importe quoi !

Partager cet article

37 commentaires

  1. Encore une nostalgique de « purges » dans l’armée, comme après la peu glorieuse « Affaire des fiches » ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_fiches_%28France%29
    On en connaît les conséquences : l’incompétence de généraux promus par le pouvoir maçonnique avait favorisé l’entrée des forces allemandes en France en 1914 et amené Joffre à limoger un tiers de ces officiers.

  2. Comme dirait madame el khomery dans sa loi :si ça ne gène pas le bon fonctionnement de l’entreprise on a le droit de pratiquer sa religion  » . Non mais quoi à la fin ! Ils sont catholiques et alors ?
    Autant aussi appeler l’école « cyr » car mettre « saint « devant ça perturbe la secte des anti-Dieu socialiste? ?????

  3. Il y a quand même eu des époques où l’on savait reconnaitre les mérites…
    Regardez la légende au bas de cette carte postale. Cela ne s’invente pas…Un peu d’histoire :
    En Bretagne,le verrat (cochon mâle) que l’on gardait pour engraissement ou pour la reproduction était appelé “socialiste”, car il ne faisait rien d’’autre que manger et accessoirement s’occuper des truies…
    > > Hé oui !!!…
    >

  4. Inculte et socialiste , ces termes sont ils devenus synonymes?
    Cela expliquerait bien des décisions aberrantes sous leurs mandats.

  5. Et on peut rajouter qu’une de nos fête nationale est celle de Jeanne d’Arc et du patriotisme. Le 2ème dimanche de mai tous les édifices militaires sont pavoisés en son honneur de par la loi du 10 juillet 1920

  6. Vu que l’Union Soviétique n’existe plus, on peut suggérer à cette dame d’émigrer en Corée en Nord. Elle sera assurée de ne rien y entendre qui ait une « connotation catholique ». Et puis, pour nous, cela fera toujours un parasite de moins.

  7. Comme déjà évoqué ici – hélas – ces futurs officiers vont être marqués… Leur carrière va en souffrir.
    Les fiches, toujours les fiches…
    C’est le fonctionnement normal de toutes les dictatures…
    À genoux les hommes, debout les officiers !

  8. En cette époque lamentable, si l’on retire ce qui est accompli pour le Christ, mais aussi tout ce qui est opiniâtrement fait contre Lui, il ne reste pratiquement rien. Malheureusement le second plateau de cette balance apocalyptique semble, pour un temps, l’emporter.

  9. Il faut aussi rappeler à ce député que la loi du 10 juillet 1920 établit la Fête nationale de Jeanne d’Arc, fête du patriotisme au deuxième dimanche de mai, comme le rappelle la brochure suivante http://www.defense.gouv.fr/content/download/97908/947730/file/DMPA_ceremonies.pdf
    sur le site du ministère de la défense !
    http://www.defense.gouv.fr/memoire/memoire/ceremonies/ceremonies-nationales

  10. Il n’y a donc pas que la Carole Delga (et son effarant discours aux écluses de Béziers) qui manifeste une ignorance crasse de l’histoire et de la mémoire de notre pays. Leurs seuls mots d’ordre reste « MORT à la France ».

  11. Elle s’inquiète la madame… Non de l’état islamique, mais d’entendre des chants religieux et catholiques, surtout dans une contrée qui a versé son sang pour la liberté de leur foi (Chrétienne).

  12. Il n’y a donc pas que la Carole Delga (et son effarant discours aux écluses de Béziers) qui manifeste une ignorance crasse de l’histoire et de la mémoire de notre pays. Leurs seuls mots d’ordre restent « MORT à la France ».

  13. Pour certains (pour ne pas dire beaucoup) élus de « gôche », l’ennemi à abattre reste encore et toujours… la France et la religion catholique !
    Ces coincés du bulbe sont nés avec cette haine, ils mourront avec…

  14. Encore une socialiste qui se distingue pour faire de l’anti France. Tous les patriotes ont été fiers de voir ce défilé, et cette grande communion qui existait entre ces futurs cadres et le peuple de France.
    Mais toujours un ou une pisse vinaigre socialoppes pour s’opposer. Lamentable gauchistes.

  15. Ah ! on s’y attendait à cette réaction partisane et anti catho de la part d’un ou d’une socialo !
    C’est le contraire qui aurait été étonnant.
    Pauvre fille que cette députée, complètement lobotomisée par l’idéologie de son parti. Il faudrait voir à la « dé-radicaliser », non ??

  16. Merci de ce rappel d’histoire, nous devons transmettre et vous le faites bien.
    Ce grand moment du Puy du Fou sera…. un évènement de notre histoire, déjà archivé sur une clé USB!

  17. Ignorance crasse, bêtise abyssale, sectarisme fanatique… Et de tout cela on fait un député français.
    Tout ça finira mal.

  18. La connerie est plus facile à transmettre que l’intelligence. Et lorsqu’on se prétend assistante sociale et qu’on participe au vote du mariage pour tous afin de « donner » des enfants mineurs à des homosexuels. Cela démontre la couche emmagasinée !!!
    Usage de sa réserve parlementaire !
    http://www.sylvianebulteau.fr/2016/02/reserve-parlementaire-2016-quelle-utilisation/#more-2900

  19. La France est de civilisation chrétienne et nous n’aurions pas le droit de le revendiquer, même en privé ?
    Faire religion de la laïcité c’est ni plus ni moins faire la guerre à tout ce qui est de nos us et coutumes chrétiennes.
    Qui n’est pas fière de son pays et de son histoire n’a rien à faire dans le gouvernement de celui-ci !

  20. Inutile de s’énerver contre les députés socialistes, ils ne sont plus là pour longtemps… le coup de pied au derrière est dans 14 mois au plus tard.

  21. De toutes façons Jehanne d’ARC a une démarche et a toujours combattu POUR DIEU et POUR LE ROI ! C’est une Sainte Catholique du Royaume de France chrétien catholique depuis CLOVIS !
    Ces petites têtes socialistes par ignorance crasse et imbécilité congénitale n’ont pas droit à la parole, sauf avec l’humilité qu’elles doivent observer !

  22. bonjour
    a ces socialistes raclures jusqu’au bout !ce mandat et ses représentants resterons en mémoires pour la honte et l’humiliation de son peuple ,la déliquescence de notre nation chrétienne .j’espère sincèrement que les français qui ont permis ce mandat réagiront en 2017 . l’europe de Bruxelles veut le grand califat muss pour mieux asservir économiquement ses peuples et tous les prétextes actuels sont bon pour réduire la chrétienté.
    lombard.

  23. La seule substance qui reste à la politique spectacle : être « contre » l’Histoire de France, les valeurs chrétiennes… bref tout ce qui a encore de la substance (ou reprend actuellement) à leur dépit.

  24. Comme le ringard de lobs qui nous dit hier que 80% des vendéens n’ont pas ouvert un livre depuis leur cours élémentaire… Je suppose que les 20% qui reste sont les suppôts de la Bulteau. Le serpent vit ses dernières heures et crache son venin, c’est bon signe ….

  25. cette illustre inconnue brille par sa nullité et la futilité de ses propos! la bêtise est décidément sans limite chez les doctrinaires de son espèce !!!! vivement les prochaines législatives pour qu’elle reparte d’où elle vient et rejoigne l’anonymat qui lui sied si bien !!!!
    pauvre idiote…

  26. Qu’il est triste de constater que des Français ont été capable de voter pour un député pareil : Sylviane Bulteau !

  27. Merci au Salon Beige pour ces véritables enseignements qu’on ne trouve hélas plus dans nos écoles publiques pour lesquelles on paye pourtant des impôts.
    A voir le résultat scolaire on se demande à quoi sert d’avoir fait monter le niveau d’études pour l’accès au concours de professeurs des écoles, si lesdites études sont de plus en plus rase-motte.
    L’inculture de Madame Bulteau va de paire avec son amertume et son aigreur à combattre une éthique et une religion dont elle n’a hélas rien compris ou même voulu comprendre et qui avait pourtant fait des générations d’honnêtes gens, polis, éduqués et remplis de valeurs d’honneur et de courage, des gens capables eux à l’époque d’entrer en résistance contre le nazisme.
    Ce que la laïcité revancharde est incapable de produire , comme elle est incapable d’analyser son bilan catastrophique et de se remettre en question.
    A faire du bon sentiment sans colonne vertébrale il ne fait pas s’étonner que le soufflé retombe à plat.
    Il faudrait aussi se demander si nos djihadistes français en herbe n’avaient pas justement soif d’absolu, de morale, d’unité familiale, de repères et si à les victimiser sans cesse, on n’a pas fait le lit de leur haine vengeresse.
    A force de dire que le seul idéal est la République il ne faut pas s’étonner à en voir si peu le trouver idyllique et sublimant, et en voir de plus en plus se tourner vers d’autres pratiques qui paraissent plus transcendante, tout en n’étant pas moins manipulatrice.
    A avoir fait des cerveaux de nos enfants des éponges du tout venant télévisuel ou de la toile, sans plus d’esprit critique, il ne faut pas s’étonner que les manipulateurs de la haine se soient engouffrés dans le boulevard si largement applaudi de la manipulation des mots et des idées…
    Tels sont pris ceux qui voulaient prendre!

  28. Heureux ceux qui sont morts :
    https://www.youtube.com/watch?v=hvNx8TK0Kww

  29. Chic à Cyr, chic aux tradis, chics aux anciens.
    Les Saint-Cyriens se reconnaîtront.
    Honneur à nos jeunes bazars pour avoir célébré dignement le retour de l’anneau de Jeanne d’Arc.
    Cela réchauffe le coeur des anciens (Davout 77-79)

  30. Il faudra bien se souvenir de son nom : Sylviane Bulteau, née un 21 avril, ce qui la plaçait déjà sous le signe de l’horreur et de la « haine de l’autre », des HLPSDNH.
    Pour témoigner votre profonde affection et votre reconnaissance éternelle à cette égérie citoyenne et républicaine, spécialiste, ça ne s’invente pas, de « l’impact sociétal, social, économique et financier de la réduction progressive du temps de travail »… : [email protected]
    Merci Sylviane, admirable réincarnation républicaine et parlementaire de Charlie à la sauce belge.

  31. Hélas, entre des « Républicains » qui se mangent le nez (le nez de Pinocchio, bien sûr) et un F.N. qui ne parvient pas à rassembler (et contre qui tout les coups sont permis), il est a craindre que le PS a encore des beaux jours devant lui et le vent en poupe. Préparons nous, français dits de souche, à faire nos valises (où préparer le cercueil ?)

  32. Ah, enfin. J attendais la polémique sur la présent ce de saint cyriens au Puy du Fou… Prévisible comme le soleil qui se lève le matin.
    Bravo à cette centaine de jeunes volontaires d avoir été présents pour cette journée si importante.
    Preuve aussi que l Armée n est pas tout à fait foutue non plus.

  33. Bravo à ces jeunes St Cyriens,honte à cette politicarde socialiste,elle ferait mieux de s’occuper avec ses collégues socialo du péril islamiste qui recrute les jeunes paumés et delaissés par un pouvoir ideologue et une école de la république qui n’assume plus son role depuis longtemps.

  34. Merci aux saint cyriens

  35. Saint-Cyriens au Puy du Fou.
    Légionnaires au Mont St Michel pour une remise de képis blancs.
    Bénédiction du drapeau de la 7ème Escadre de Chasse pour protéger ceux qui combattent sous ses plis.
    Les Forces de la Nation sous la protection divine, elles en ont besoin.
    ps: traitée une députée socialiste de c….., c’est insulter les c…

  36. le pire est qu’elle est député de Vendée
    Quelle honte !!!

  37. Madame BULTEAU s’étonne : zut alors, des jeunes Français encore respectueux de l’histoire de la France et de celle qui la sauva … Des Saint-Cyriens chantant un poème de Charles Péguy. Ah non, pas çà … Il est probable que toute son attention et sa compassion aillent de préférence à ces étudiant(e)s et lycéen(ne)s qui, par crainte d’un avenir non garanti tranquille 100%, préfèrent sécher les cours, se déverser dans la rue en bandes hurlantes et jeter sur les forces de l’ordre tout ce qui leur tombe sous la main. Qu’elle écoute au moins les paroles de Péguy : les jeunes Saint-Cyriens ont plus d’amour pour la France qu’elle n’est capable d’en avoir pour ses prochains. Car, si elle en éprouvait, elle aurait compris le lien entre Jeanne d’Arc et ces jeunes élèves-officiers et perçu l’indignité de sa démarche auprès du ministre de la Défense.
    Décidément, Mai 68 a fait bien des ravages … petit père Combes en jupon, plus laïcarde que laïque, Mme BULTEAU devrait pourtant percevoir que l’instabilité du monde s’accroît, que les menaces sur la stabilité de la France deviennent plus lourdes et que son combat mesquin n’est vraiment plus d’actualité.

Publier une réponse