Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les électeurs UMP ne veulent pas du “front républicain”

Les électeurs UMP se montrent plus favorables à un appel de leur parti en faveur du «ni PS, ni FN», qu'à un appel en faveur du front républicain, dans l'hypothèse d'un affrontement FN/PS au second tour d'une élection, selon un sondage.

  • 41% préfèreraient ainsi que leur parti appelle à l'abstention ou au vote blanc.
  • 35% préfèreraient que leur parti appelle à voter pour le candidat FN
  • 23% souhaitent que l'UMP appelle au front républicain, c'est à dire à voter PS.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

18 commentaires

  1. Que Copé et Fillon m’expliquent en quoi l’UMP serait plus républicaine que le FN-Rassemblement Bleu Marine, en quoi le FN-RBM serait un parti d’extrême droite, etc… Ils empruntent à la rhétorique de gauche, c’est tellement commode pour rester entre soi.

  2. Et que faire de ceux et celles qui ont voté pour le Centre? C’est la question que je me pose et à laquelle je travaille.

  3. Front républicain : encore une grosse ficelle de langage abusif, toute faite et vide de sens.
    Relisons Sarkozy, en pleine campagne 2012, à propos de Marine le Pen et du FN :
    “A partir du moment où elle est autorisée à se présenter, le vote pour elle n’est pas un vote contre la République. Si la République avait voulu empêcher le vote du FN, il aurait fallu qu’elle dise pourquoi.”
    D’ailleurs, les UMP s’emmêlent les pinceaux, si on lit bien Guéant :
    http://lelab.europe1.fr/t/ca-y-est-le-fn-n-est-plus-un-parti-anti-republicain-2072

  4. L’UMP: c’est vraiment un parti :cul entre deux chaises
    Ils se disent de droite mais ils ont HONTE de leurs convictions.
    l’immense espoir vient du fait que le nombre de leurs adhérents qui acceptent l’association avec le FN, croit à vue d’oeil et cela doit donner une sacré migraine à un certain nombre d’apparatchiks
    ce qui me ravît au plus haut point !!

  5. Ce sondage montre, qu’outre les leaders du parti (à l’unanimité), presqu’un quart (23%) des “électeurs de l’UMP” sont en collusion, connivence et complicité, avec le PS, acceptent leur totalitarisme, partagent leur immoralité et approuvent leur concubinage (pour ne pas dire mariage !) avec l’extrême-gauche socialiste, qu’elle soit internationaliste (communiste) ou nationaliste (nazie)…
    Après le siècle que nous venons de vivre, c’est terrifiant !

  6. Triste constat.
    Ces 41 % plus ces 23 % annoncent bien des victoires de gauche, par défaut d’union des droites. Toutes les circonscriptions de gauche ne seront pas comme celle de Villeneuve sur Lot, avec un ex ministre des finances PS accusé de corruption et démissionnaire.
    Donc ni l’UMP ni même le FN ne pourront jouer sur du velours, et sans s’unir ou se désister les deux seront battus, et la gauche élue ou réélue par défaut.

  7. Le Front républicain démontre la réalité : UMPS.

  8. Ce sondage est intéressant, il montre que :
    23% confondent leur droite et leur gauche
    41% regardent trop la télévision
    35% vont bientôt nous rejoindre !

  9. Tant qu’il y aura plus d’électeurs PS que FN, l’UMP travaillera à draguer les électeurs PS (avec comportement idoine) plutôt que les électeurs FN. Seule solution pour une droitisation UMP : que le FN face un excellent score (voir la réaction britannique après le vote UKIP aux locales).

  10. Ca fait encore 64% des gens à l’UMP qui n’ont rien compris et qui nous ont mis dans la situation où nous sommes, en permettant au PS de rafler beaucoup trop de sièges de députés.

  11. Et quel est le pourcentage de ceux qui pensent par eux-mêmes et n’ont pas besoin de consignes pour avoir une opinion ? Il est urgent d’apprendre à faire fonctionner son intelligence et son esprit critique !

  12. Le problème de l’UMP c’est précisément le divorce patent, voire l’antinomie, entre les électeurs et…les militants!
    La confiscation du sentiment national par une véritable caste est devenu insupportable…
    Le hold up de Copé sur la direction du parti a d’ailleurs été clairement jugé:
    – Copé aurait été crédité d’une courte majorité de voix par les militants,
    – Copé est le plus exécré des leaders politiques actuels dans l’opinion publique…donc parmi les électeurs,
    Le résultat ne s’est d’ailleurs pas fait attendre: le taux de renouvellement des cotisations à l’UMP s’est effondré cette année dans des proportions spectaculaires!
    Alors, que l’Union pour le Maintien des Perdants persiste dans ses obsessions antinationales!…
    Elle finira inéluctablement par être laminée et c’est sans doute ce qui pourrait arriver de mieux pour construire un avenir de restauration à la France…

  13. Moi ce dont je ne veux pas avant tout, c’est d’un gouvernement authiste et menteur ! Hollande et ses comparses, c’est terminé ! Avec eux, c’est tout sauf la voix du peuple. Ils sont dans leur bulle et la France n’a jamais été aussi divisée que depuis qu’ils sont là et ils ridiculisent notre pays au conseil européen… On a honte d’eux !

  14. Sondage :ce seul mot active en moi l’alarme, et quand je lis “Le Parisien” dans l’histoire mon dispositif monte d’un cran.
    Allons ! on les connait, et les “sondants” et leurs commanditaires. Ils posent la question et définissent le “panel” en fonction du résultat qu’ils veulent atteindre…
    Quant à l’UMP aussi on sait ce que c’est : la même chose que le parti à Flamby avec les mêmes buts confinant aux mêmes catastrophes, sauf qu’au lieu d’y aller le pied au plancher on y va en respectant les limitations de vitesse, et c’est en fait plus sûr !

  15. Que chacun écoute sa conscience, en toute liberté pour le temps qu’il nous reste encore de liberté ! le reste n’est que tractations pour accéder au pouvoir.

  16. si je peux me permettre ce vilain jeu de mot tout républicain: La raie publique ne se trouve pas sur le front à moins que l’on ne sorte d’une bataille chez le poissonnier.

  17. sondage bidon: on saît en effet que la très très grosse majorité des électeurs UMP souhaitent une alliance avec le FN…
    Alors il faudrait savoir !!!

  18. Et la possibilité de laisser la liberté de choix sans essayer d’influencer l’électeur d’un côté ou de l’autre, ça ne leur est pas venu à l’idée ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services