Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les électeurs de Marine Le Pen, arbitres du second tour

Guillaume Bernard, politologue, maître de conférence (HDR) à l'Institut catholique d'études supérieures (ICES), analyse pour DirectMatin.fr :

"M[…] Tout en n’étant pas qualifié pour le second tour, le FN apparaît comme le grand vainqueur de l’élection. Il progresse non seulement en pourcentage mais surtout en nombre de voix. Il semble qu’il y ait, en France comme en Europe, une sorte de mouvement dextrogyre signifiant que, en rassemblant des électeurs venant de droite et de gauche, les forces politiques en expansion viennent de la droite. La difficulté, pour le FN, sera de réussir à cristalliser, sur le long terme, les différentes couches électorales qu’il a emmagasinées.

Qui sont les perdants de ce premier tour ?

Jean-Luc Mélenchon a tenté de reprendre la fonction tribunitienne qu’avait eue le Parti communiste et que le Front national lui avait ravie. Il a réussi à fédérer des électorats auparavant épars : son score correspond à l’addition de ceux du Parti communiste et des deux organisations trotskystes (le NPA et LO) dont il a siphonné l’essentiel des électorats. Mais, la poussée annoncée n’a pas eu lieu. Son discours internationaliste est incompréhensible par l’électorat populaire qui se sent victime d’une insécurité tant économique (globalisation financière) que culturelle (immigration). Outre le Front de Gauche, le Modem est le grand perdant de l’élection. François Bayrou n’a pas réussi à renouveler son score de 2007. Seule l’explosion de l’un des grands partis modérés de droite ou de gauche pourrait lui permettre de percer à nouveau. Cela n’est pas impossible.

Qui sera le faiseur de roi du second tour ?

En tout premier lieu, les électeurs du Front national, évidemment. Dans une moindre mesure ceux du centre. Le second tour d’une présidentielle peut prendre deux visages différents : soit être la cristallisation du premier, soit se transformer en une seconde élection. Etant donné que la totalité de la gauche (modérée et extrême) n’est pas majoritaire et que la droite (même avec le centre) ne l’est pas non plus, les deux finalistes sont confrontés à un obstacle de taille : ne pas être un élu par défaut.

Quelles peuvent être les conséquences partisanes de cette élection ?

Si Nicolas Sarkozy perd la présidentielle, il y a de fortes chances que l’UMP implose [ce n'est pas aussi évident : c'est surtout le positionnement à droite de la campagne de Sarkozy qui sera remis en cause par l'UMP. NDMJ]. On assistera, alors, à une recomposition de la droite en plusieurs organisations où le FN aura forcément une place de choix. S’il gagne, il sera confronté au problème des élections législatives au cours desquelles il y aura, sans doute, nombre de triangulaires avec le FN. Il ne faut donc pas exclure le cas où seule une majorité relative serait dégagée. Quant au PS, si François Hollande gagne l’élection présidentielle, l’enjeu sera d’avoir, à lui seul, la majorité indépendamment du Front de gauche et des Verts. Cela n’est pas assuré."

Partager cet article

29 commentaires

  1. D’ores et déjà, l’UMP a échoué au 1er tour à racoler les électeurs du FN comme ils l’avaient fait en 2007.
    Il n’y a AUCUNE RAISON pour que cela évolue entre les 2 tours et Sarkozy ne parviendra pas à retourner l’électorat.
    Il inspire du dégoût à la majorité des Français qui ont voté FN plutôt que lui et il n’aura qu’un faible report de voix.
    L’UMP est déjà en train d’imploser et le 06 mai, ce sera chose faite.
    Personne ne s’en plaindra.

  2. @Olivier M
    Vous perdez la raison !! Vous allez voter blanc ou à gauche ??? Si le 6 l’ump implose comme vous dites c’est la France qui explose car la gauche sera au pouvoir pour un catastrophe certaine et ce n’est pas le FN qui va l’eviter. Ralliez vous plutot !!!

  3. Une question: Marine Le Pen est-elle entrain de chanter La Marseillaise sur la photo?

  4. Il ne faut pas que Hollande gagne !
    Vous voulez le vote des étrangers ? La légalisation de l’euthanasie ? Le « mariage » des homosexuels ?
    Un peu de bon sens !

  5. c’est vrai que c’est une grande victoire de Marine, et son père,grand animal politique, qui l’a mise sur le chemin et pour longtemps
    un aussi grand score pour une 1 ère élection, avec Mélenchon sur sa gauche et Bayrou sur sa droite ? sur son centre? ) c’est extraordinaire!!!!
    sans Dupont et Chaminade elle aurait fait 20%
    et sans Bayrou( qui s’est présenté au dernier moment alors qu’il ne représentait plus rien – mais il a reçu des ordres- :25%!)

  6. pour le bon sens, l’heure est passée
    à vous de voir.on ne refait pas une élection pour une présidence c’est avant qu’il faut réfléchir ou se poser les bonnes questions
    bonsoir

  7. Quoique ait pu dire Nicolas Sarkozy, sur le FN, son discours vers la fin reprenait les thèmes de 2007. Il devra maintenant négocier avec Marine Le Pen et l’écouter. Il n’a pas le choix si il accepte de lire le message de la France. Il est clair qu’une large frange de la population de France s’est décomplexé face au FN et a osé voter FN. Or, les résultats d’aujourd’hui vont élargir la base du FN qui ira même chercher des électeurs de J-L Mélenchon. Nicolas et son entourage de conseillers, enlevez Juppé qui est un mauvais stratège, ne peuvent ignorer ce coup de tonnerre de l’électorat. Il n’a plus à plaire à Têtu et aux groupuscules tonitruants mais doit répondre aux attentes de La France profonde et réelle. Si il se braque il est perdu, c’est François Hollande qui sera élu. Et le % d’électeurs qui se rendra aux urnes va fondre à moins de 65 %

  8. @ Alain: « se rallier »? vous rêvez tout haut!
    Rien que ce terme de « ralliement » répugne et, transposé à notre Ste mère l’Eglise, montre quel fossé nous sépare.
    L’UMP (pas le PS) gouverne la France depuis DIX ANS et est responsable de la situation actuelle. Résultat? Le chaos!
    600 milliards de dettes de plus, le CFCM et une islamisation jamais vue, avec les premiers attentas d’Al Qaida sur notre sol (Mohammed Merah), un record d’insécurité et d’immigration, la soumission stupide à l’OTAN, le traité mondialiste de Lisbonne, l’euro, le travail le dimanche, son gouvernement « d’ouverture à gauche » et de pédophiles…je vous le laisse!
    Sarkozy ne doit son échec qu’à lui-même; il est fini et c’est tant mieux.
    L’UMP, au lieu d’appeler à voter SOCIALISTE contre le FN, aurait mieux fait de se choisir un autre chef que ce guignol méprisant et aurait mieux fait de s’allier avec le FN quand il était encore temps.
    Aujourd’hui c’est trop tard.
    Vae victis.

  9. En attendant le retour du Roi de France voilà un village de France où nous voudrions habiter !!! !!! !!!:
    BRACHAY en Haute-Marne .
    Des Personnes simples des Personnes Vrai !!! !!! !!!
    http://elections.interieur.gouv.fr/PR2012/021/052/052066.html

  10. C’est amusant les soirs d’élection : tout le monde crie à la victoire…
    Dans les faits, on voit surtout que le grand vainqueur est – comme je l’avais annoncé – Sarkozy.
    Il fait jeu égal avec Hollande (qui était donné archi-vainqueur) et malgré le désavantage d’être sortant – tous les maires des petites communes candidats à leur propre succession le savent – il fait plus que le plein de voix.
    La baudruche Mélanchon s’écroule et ainsi que l’insipide Bayroux.
    Et Marine ? Les Marinistes la prévoyaient au second tour, renvoyant Sarkozy (haïs ! nous disait-on ici) à ses erreurs du quinquennat précédent…
    Résultat : elle n’est que 3e, faisant à peine mieux que d’habitude (mais on se cherche une excuse donc on parle de victoire et de résultat exceptionnel !), en tout cas moins bien que son père en 2002. ET tout cela en ayant trahi son électorat catholique de base.
    Finalement, il y a une justice. Vae victis. C’est une tradition bien gauloise.
    Pour le reste, le jeu est fait : la droite représente comme d’habitude en France peu ou prou 60% de l’électorat et le réflexe habituel et pavlovien de ses électeurs vont les porter sur « moindre mal » (mais qui est bien un pire) et Sarkozy sera réélu.
    Voilà : l’UMPS grand vainqueur de ce tour et de ce prochain tour. Les seuls cocus seront les électeurs de droite et les dindons de la farce ceux du FN.
    Le relèvement de la France n’est pas pour tout de suite : espérons que cela soulèvera une nouvelle génération de catholiques qui prendront les choses en main.
    Prions la Sainte Vierge : on va en avoir besoin.
    [7 millions de voix c’est tout de même mieux que les 5 millions de 2002 pour le FN. LSB]

  11. Cela fait 30 ans que je suis au FN et cela fait 30 ans que j’entends la même chanson de la part de l’UMP:
    -Nous ne voulons pas entendre parler du FN mais nous voulons bien de ses voix.
    -A choisir entre un candidat socialiste et un candidat FN,nous voterons socialiste:
    .voir l’election presidentielle 2002 chirac-le pen
    .voir la declaration officielle de nathalie kosiusko-morizet
    .nous preférons perdre une election que perdre notre âme (MICHEL NOIR)
    He bien,NON!! Cela fait 30 ans que nous sommes trahis:Nous ne sommes pas les HARKIS de L’ump.
    Francois Hollande n’a pas ces états d’âme,il ratisse tout:Mélanchon,les verts,les trotskistes…etc
    He bien, messieurs de l’UMP,vous subirez la gauche mais VOUS NE PERDREZ PAS VOTRE ÄME!!!

  12. En réponse et/ou complément à P.K :
    Source le site internet du Ministère de l’Interieur :
    En 2002 pour Jean-Marie LE PEN :
    1e tour : 4 804 713 .
    2e tour : 5 525 032 .
    En 2012 pour Marine LE PEN :
    1e tour à 00 h 50 : 5 105 281

  13. A PK: Arretez de raconter n’importe quoi : !!
    Sarkozy est le seul président sortant à n’être pas arriver en tête !! Pourquoi? car comme nous l’avions écrit, il est détesté par le peuple de France. Il sera battu au second tour. Les commentateurs politiques ne s’y trompent pas: il parît impossible pour lui de remporter l’élection.
    Quand à Marine, n’allez pas dire que tous les frontistes la voyaient au second tour, vous savez très bien qu’il y a une part de bluff, -c’est ça aussi la politique-, et moi-même je ne le prédisais pas.
    Malgré tout faire plus de 18% des voix, record pour le FN (un record vous appelez cela un échec?) avec un nombre de voix d’au moins 500000 voix de plus que l’addition Le Pen + Mégret de 2002, malgré quelques handicaps (présence de NDA, appel au vote utile de Sarkozy, populisme de Mélanchon, disproportion des moyens…) je trouve cela pas mal du tout. C’est très encourageant pour l’avenir.
    La route est encore longue.

  14. @ PK
    Je suppose que vous avez fait une faute de frappe en écrivant, je vous cite :  »elle n’est que 3e, faisant à peine mieux que d’habitude (mais on se cherche une excuse donc on parle de victoire et de résultat exceptionnel !), en tout cas moins bien que son père en 2002. ET tout cela en ayant trahi son électorat catholique de base. »
    Deux erreurs :
    1/ : Marine LE PEN a obtenu près de 7 millions de voix, tandis que son père n’ avait réuni  »que » 5, 6 millions de voix en 2002.
    2/ : Je ne sais pas où se situe l’électorat catholique de base dont vous faites état ainsi que la nature de la trahison subie, dont il faudrait des preuves autres que subjectives : mais cet électorat semble peu se mobiliser ou se démobiliser dans un mouvement d’ensemble, dans l’hypothèse où il aurait une cohérence à la fois électorale mais aussi une unité de stratégie et de pensée, ce qui n’est pas le cas. Ses divisions pichrocholines font plutôt pitié ou pleurer, selon l’humeur. Et on a beaucoup de mal à comprendre en quoi et à quoi il obéit exactement, entre rejet au premier de M LE PEN pas assez PNN, et pas  »éligible » donc  »inutile », et vote  »utile » au second tour pour N. SARKOZY, jugé catho compatible, puisqu’il permettrait de faire battre la gauche, celle qu’il avait convoquée au gouvernement FILLON….
    Ces figures de contorsion sur les PNN la tête en bas et les pieds au mur, en se bouchant le nez au premier tour, et en arrêtant de respirer au second, font mon admiration : cela me rappelle en terme d’inutilité totale les exercices ZEN qui permettraient d’atteindre le vide du nirvana.
    Tant que des catholiques de droite seront aussi peu cohérents et aussi désunis, faute d’une réflexion profonde autre que sur des PNN réduits à des slogans binaires, ils pèseront peu auprès de l’ensemble des catholiques français et donc de la société française, même si je vous concède que notre épiscopat ne nous aide guère. Mais s’il aide peu les catholiques  »romains » sans doute en est-il de même pour M LE PEN, qui ne peut être plus catholique que les évêques de France : son père n’ a jamais été remercié autrement que par des anathèmes épiscopaux.
    A la fin, tout cela lasse.

  15. A Alain:
    Il est hors de question pour moi et ma famille (au moins une douzaine de membres) de voter Sarkozy au second: ce sera effectivement blanc ou abstention.
    Sarkozy c’est déjà la gauche: c’est bon: on a déjà donné !!
    Je souhaite la défaite de Sarkozy car c’est reculer pour mieux sauter.
    La différence entre vous et nous, c’est que nous, nous raisonnons à long terme: il faut que la vraie droite prenne le pouvoir et pour cela il faut que la fausse droite disparaisse et pour qu’elle disparaisse, il faut qu’elle perde !!
    Alors qu’avec Sarkozy ce sera reparti pour un tour et en 2017 la France ira plus mal encore et sans espoir de changement en 2017 puisque la fausse droite au pouvoir sera encore toute puissante.
    Et on repartira pour un tour en 2017… puis 2022 ??…
    alors moi je dis STOP.
    Seule la vraie droite changera les choses, autour du FN ou ailleurs (PdF, royalistes etc) mais surtout pas autour de l’UMP !!

  16. Pour PK et autres personnes mal informés :
    Source le site internet du Ministère de l’Interieur et fdesouche :
    En 2002 Jean-Marie LE PEN :
    1e tour : 4 804 713
    2e tour : 5 525 032
    En 2012 Marine LE PEN :
    1e tour à 02 h 40 : 6 336 280 .

  17. Impossible de voter pour la fausse droite. Celle de toutes les trahisons depuis bientôt 30 ans.
    Rejet par Chirac de l’électorat du FN. Insultes des électeurs frontistes: populistes, pauvres financièrement et intellectuellement, frileux, racistes, nazis etc… etc…
    Préférant perdre toutes les élections et céder tous les conseils généraux et régionaux à la gauche stupide et démagogique plutôt que faire alliance avec le FN.
    Si le RPR puis l’UMP n’avaient pas ostracisé le Front la gauche n’existerait quasiment plus aujourd’hui.
    Donc pour moi dans 15 jours c’est sûr je ne me déplacerai pas pour voter.

  18. @ SCAT
    N. SARKOZY n’est pas encore battu avec une totale certitude : la stratégie droitière de P. BUISSON et Guillaume PELTIER sur lesquels tout le monde médiatique tape à bras raccourcis portera peut-être ses meilleurs fruits au second tour.
    La politique c’est aussi l’art de réussir à atteindre ce que les augures vous prédisent impossible. Si Marine LE Pen a surpris au premier tour, N. SARKOZY peut surprendre également en séduisant l’électorat FN au second.

  19. durant toute sa campagne, Mélanchon s’est comporté comme un camelot de la politique,un bateleur de foire.Lui qui empoche une rénumération de l’ordre de 20000 à 30000 euros par mois , financée par ceux qui l’écoutent et l’applaudissent, me fait penser au renard de la fable le corbeau et le renard. Il vit aux dépens de ceux qui l’écoutent

  20. @ Tous les marinistes,
    Quand bien même Marine Le Pen aurait 20 millions de voix, elle n’est que 3e donc ça ne compte pas.
    Je vais vous reprendre le sempiternel exemple que vous avez décliné ad nauseam pendant ces dernières semaines : le vote blanc ne compte pas car il est compté nul.
    Et bien un candidat qui n’est pas en final ne compte pas : ses votes vont se répartir vers le candidat le plus proche et c’est tout.
    Les quelques outragés qui vont faire semblant de ne pas voter Sarkozy – alors que son programme est peu ou prou identique sur l’essentiel au FN – n’y changeront rien : ce n’est qu’un combat d’arrière-garde qu’il fallait gagner bien en amont (ceci dit, il n’est jamais trop tard pour réaliser qu’on a été cocufié).
    Voilà, je ne m’attends pas à convaincre : on verra ici et là s’étaler des messages de victoire du FN chiffre à l’appui mais ça ne trompera personne.

  21. Fatigué aussi je n’ajouterai rien aux commentaires de PG sur le vote catholique. Je les approuve totalement.

  22. Je reçois leur newsletter, elle a le don de me faire pêcher par grossièreté cette dame…
    Ils nous ont menti pendant 5 ans. 5 années où des lois ignobles sont passées, de leur propre volonté. 5 ans où ils avaient la majorité à l’Assemblée, au Sénat. Où ils ont laissé se développer l’islamisme, l’ont nié. Où les portes de la France ont été grandes ouvertes. Où la Culture a été bafouée. Où tout ce qui se rapprochait de la droite nationale a été traîné dans la boue. Où ils ont préféré s’allier au PS pour faire échouer le FN.
    Non, Sarko se passera de moi. Je ne veux pas me déshonorer, même si ça doit nous coûter 5 ans de Flamby.
    Oui, malheur aux vaincus. Si le nabot est au chômage le 6 mai, il ne pourra s’en prendre qu’à lui…

  23. Vous voulez accélérer le « mariage » homo, l’euthanasie et ouvrir encore plus grand nos frontières à l’immigration ? Alors n’allez pas voter ou votez blanc !

  24. totalement d’accord avec PK
    je n’ai pas voté hier et je m’en félicite ce matin
    Domine, salvum fac Regem

  25. Le 6 mai : aucun des deux impétrants !
    Assurons MLP de notre soutien ! nous sommes un bloc !
    (Lorsque le vin est tiré il faut le boire.)
    Sarkozy n’attend que ça, qu’on le rejoigne parce que la Gauche nous inquiète…Eh, bien non ! nous n’avons pas peur et nous irons jusqu’au bout !

  26. @ Clovis
    Ce constat ne me réjouit nullement : je le pense dramatique, car l’âme véritable d’une droite authentique, ne peut être que d’origine catholique. Mais le catholicisme n’étant pas une idéologie, mais une incarnation, sans les catholiques et leur engagement, rien ne se fera qui puisse leur correspondre : le vote blanc automatique à chaque tour devient alors la seule manière de paraître être.
    Le vote blanc devient alors le Prozac électoral du catho dès le premier tour :  » Docteur, c’est horrible la France, les urnes, les choix, la responsabilité, je veux être apaisé, Dr SARKO, vite, un cachet blanc ! – Bien sûr mon ami, ordonnance renouvelée après votre non vote qui me permet de maintenir 5 ans de plus mon cabinet de médecin marron et avorteur. Au lieu de vous purger avec le Dr LE PEN apaisez vous avec le Dr SARKOZY.

  27. Sarko élu au second tour avec la complicité plus ou moins implicite de Marine La Pen, c’est l’explosion de l’UMP et, peut-être, sa démission sous les coups du CRIF. Spectacle étonnant mais, hélas, peu probable. Alors, vote blanc ou pas, exit Sarko !

  28. Je ne comprends décidément pas cette volonté de voter Hollande qui va nous faire reculer sur les PNN sur le long terme. Une fois l’euthanasie et le mariage homo légalisés, vous croyez revenir dessus tout de suite ? Vous rêvez!!!

  29. nous pensons qu’elle ne souhaite pas plus sarkosi que hollande alors attendons le 1er mai pour en savoir plus mais félicitons nous des résultats marine lepen

Publier une réponse