Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les électeurs de droite sont de plus en plus à… droite

Jérôme Fourquet, le directeur du département opinion de l’Ifop, déclare à Valeurs actuelles :

"Les électeurs de droite, aujourd’hui, sont de plus en plus à… droite. 57 % des sympathisants UMP souhaitaient, avant son retour, que Sarkozy revienne sur un programme “clairement à droite”, contre 34 % qui espéraient un programme de “droite modérée”. Rappelons aussi que ces mêmes sympathisants UMP estiment à 87 % qu’“il y a trop d’immigrés en France” et se disent favorables, pour la moitié d’entre eux, à des accords locaux avec le FN, contre un tiers en 2010. En donnant des signaux à l’aile centriste, pour se prémunir contre Juppé, Sarkozy doit prendre garde à ne pas décevoir l’aile droite, nettement majoritaire, dont une partie pourra être tentée de se tourner vers le FN.

Certains estiment que sa défaite de 2012 est liée à son discours trop droitier…

Nos études démontrent, au contraire, que c’est sa stratégie offensive, dite “ligne Buisson”, qui a permis à Sarkozy de remonter entre les deux tours de la présidentielle : alors que seuls 42 % des électeurs de Marine Le Pen envisageaient de voter pour lui au lendemain du premier tour, ils ont été 55 % à le faire au second, soit un gain substantiel de 13 points. Et cela, sans perdre au centre, puisque les intentions de vote des électeurs de Bayrou en faveur de Sarkozy sont restées stables (autour de 35 %)."

Partager cet article

12 commentaires

  1. “..que Sarkozy revienne sur …” Inutile d’aller plus loin, c’est:
    NON!
    Ce bateleur de foire donnerait des gages aux locataires du zoo de Vincennes s’ils étaient électeurs!
    Après quoi il nous servirait la tisane UMPS habituelle, laquelle s’apparente manifestement au bouillon de onze heures.

  2. après s’etre assis sur le référendum sur la constitution européenne, avoir transformé Mayotte en département français (le premier département musulman) sans en référer aux français, après une large ouverture à gauche, après avoir largement augmenté la dette et les impots , que va t-il nous pondre de nouveau ?

  3. On ne veut ni de l’un ni de l’autre.Cette course entre un repris de justice et un ancien président coupable de forfaiture envers le peuple de France pour avoir foulé aux pieds les résultats du referendum de 2005 ( 55% de non) est un gaspillage de temps et d’énergie. D’ailleurs pourquoi faudrait-il que l’UMP survive? L’UMP n’est pas la France.

  4. Sarkozy n’est pas de droite, c’est un agent de l’étranger, il l’a prouvé et les gogos en redemandent.

  5. “Les électeurs de droite sont de plus en plus à… droite” : Merci mais on sait !
    Sarkozy sera battu par Juppé. Juppé fera campagne au centre (donc à gauche) et donc fera un tout petit résultat en 2017. Résultat , il ne sera pas au second tour.
    Scénario plus que probable.

  6. L’aveuglement des électeurs de “droite” est vraiment navrant et pathétique.
    Sarkozy est un euro-mondialiste atlantiste sioniste lgbt-ophile totalement vendu à ce qu’il y a de pire.

  7. Et pourtant 20% des Français plébiscitent le social-démocrate Sarkozy : schizophréniques !

  8. Les élécteurs de droite encore plus à droite ?
    Non, ils sont de droite.
    C’est plutôt l’UMP qui s’est gauchisé et cela continue, d’où la fracture entre ce parti et les électeurs.

  9. Sarkozy n’a plus d’espace politique entre Juppé et Marine.
    C’est trop tard pour lui et les électeurs ne se laisseront plus berner comme en 2007; déjà en 2012, son revirement sur la “ligne Buisson” n’a pas convaincu et n’a plus été suffisant; c’est dire aujourd’hui…
    Adieu Sarko, et sans regrets.

  10. “Les électeurs de droite, aujourd’hui, ne sont pas de plus en plus à… droite. Loin de là !
    Ils sont uniquement plus nombreux à s’apercevoir que l’UMP est de gauche.
    Même quand Sarkozy mettait des gens de gauche dans son gouvernement ils ne l’avaient pas compris mais maintenant (opération du Saint Esprit ??) ils commencent à le comprendre.

  11. Aucun ne dit : il faut faire ceci ou cela pour la France.
    Tous répètent : il faut faire ceci ou cela afin que Marine Le Pen ne passe as !
    C’est édifiant. Ils ne sont pour rien, mais tous contre une seule !

  12. Vous voulez dire de plus en plus à droite de la gauche, puisque la république issue de la révolution est une création de la gauche…
    La “droite” est la complice consentante de la gauche, c’est pourtant simple à comprendre.
    Donc : Vive le Roi

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services