Bannière Salon Beige

Partager cet article

Franc-maçonnerie

Les discriminations de la franc-maçonnerie

Mp A la tête de l’Association des contribuables de l’Hérault, Martine Petitout a décidé de poursuivre en justice la ville de Montpellier et la région Languedoc-Roussillon pour les subventions qu’elles ont accordées en 2004 et 2005 au titre du soutien à la vie culturelle à une association baptisée Centre culturel montpelliérain. L’action en cours porte ainsi sur une subvention de 60000€ accordée par le Conseil régional, et une subvention de 443968€ accordée par la commune de Montpellier.

Fondé en 1973, le Centre culturel montpelliérain regroupe plus d’une trentaine d’associations regroupant quelque 1400 membres : Les amis d’Auguste Comte, La croisée des chemins, Les Philalèthes, etc. Le commissaire du gouvernement a précisé que "le CCM est rattaché à la Grande Loge de France, comme l’a reconnu lui-même le grand maître Alain Pozarnik". Selon lui, un seul élément suffit pour estimer ces subventions illégales :

Glf "Les deux collectivités estiment que le CCM organise des colloques et publie des livres, mais le dossier ne comporte aucune preuve concrète du rayonnement culturel de l’association vers l’extérieur. La seule référence à un colloque est sans date, sans lieu et ne comprend pas de preuve de la présence d’un public".

Le commissaire en a conclu que les activités du CCM étaient autarciques, que les associations qui le composent étaient "sélectives socialement et sexuellement" et ne pouvaient recevoir des subventions au titre de "l’intérêt public local". Il a demandé l’annulation des deux délibérations accordant les subventions. La décision devrait être rendue courant avril.

Voilà le serpent qui pourrait se mordre la queue.

Michel Janva

Partager cet article

4 commentaires

  1. Mme Petitout devrait faire attention à bien traverser les rues sur les passages cloutés

  2. Bravo à Mme Petitout ! Puisse-t-elle faire des émules !

  3. Un serpent qui se mord la queue!
    Pour autant qu’il me semble c’est l’ouroboros, un symbole maçonnique qui pour eux signifie l’infini.
    De fait il est juste ce symbole, mais il représente plutôt l’autodestruction.
    C’est la culture de mort portée à son paroxysme.
    A terme nous n’avons rien à craindre de ces braves gens.
    Ils ont la culture de mort, nous avons la culture de vie.
    C’est mathématique: nous gagnerons.

  4. •••••••••••Mais que fait donc la chambre régionale des comptes ?. Une véritable vague de refus par nous les Français est nécessaire devant ces nombreuses impostures, de gabegie de l’argent public, de forfaiture. Le peuple souffre de la confiscation du fruit de son travail.
    Soyons solidaire pour nous liguer contre cette culture franc-maçonnique.

Publier une réponse