Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Les députés votent la suppression des père et mère

Les députés votent la suppression des père et mère

Dans le cadre des débats autour du projet de loi sur “l’école LGBT de la confiance”, les députés ont voté hier en première lecture un amendement (n°834) établissant que les mentions “père” et “mère” ont vocation à disparaître des formulaires scolaires au profit de “parent 1” et “parent 2”.

Lors du débat en séance, le député LREM Jennifer De Temmerman (photo), auteur de cet amendement, a soutenu :

Avant d’être élue, j’étais gestionnaire dans un établissement scolaire. Chaque mois de septembre, nous suivions la même routine : les dossiers de bourse, les dossiers de cantine, représentant autant de formulaires administratifs. Avec mon équipe, nous prenions le temps de constituer un dossier personnalisé, dans lequel nous avions pris l’habitude de modifier les mentions « père » et « mère » en « parent 1 » et « parent 2 » ou « responsable 1 » et « responsable 2 ». Cette initiative était personnelle et je ne suis pas sûre que tous les établissements en fassent autant. Les familles sont alors confrontées à des cases figées dans des modèles sociaux et familiaux un peu dépassés. Tous les cosignataires de cet amendement de Mme Valérie Petit, que je salue, ne font partie que d’un seul lobby : celui de l’humanité, pour qui la diversité fait la richesse de notre société. Personne ne devrait s’en sentir exclu par des schémas de pensée un peu arriérés, si vous me permettez ce terme.

Il est amusant de relire ce que le lobby LGBT et la presse à ses ordres qualifiait encore de fausses nouvelles il y a quelques années :

Nous attendons donc les excuses de Laurent Joffrin, qui avait tort de qualifier d’intox ce qui vient d’être voté à l’Assemblée.

En attendant le parent 3 sur les formulaires administratifs…

Partager cet article

13 commentaires

  1. On pourra mettre son chien aussi ?
    Modèles “arriérés”, “dépassés” … alors la nature est aussi arriérée, dépassée, car pour l’instant, les enfants ont un père et une mère génétiques ????

    • Je me rappelle car j’y étais la manifestation contre le mariage homo soutenu par PS de cette commune de la banlieue de BORDEAUX : Bègles. J’en ai fait un reportage paru à l’époque dans “LA LETTRE DES LANDES du FN40”. J’y ai vu et interviewé un couple venu avec deux cages séparées abritant chacune d’une part leur perroquet mâle et l’autre leur perroquet femelle. Et ils brandissaient une pancarte adressée à Noël Mamère : “Il s’aiment, mariez-les ” ! Un slogan était entonné par la foule qui criait : ” j’ai une mère, j’ai pas de père, merci… ma mère ” !!!! Avec le jeu de mots très voyant !!! Cela fait des souvenirs impérissables !

  2. LR en tête je parie !

  3. C’est magnifique. Il faut en fait se réjouir du retour du concept de chargé de famille. Car si il y a un parent 1 et un parent 2 se pose la question de l’ordre de priorité dans la famille. Sinon, comment definir qui est le 1 et qui est le 2 ?
    Il est vrai que la nouvelle mode sur Wikipedia, dans les biographies, consiste à mentionner sytématiquement la mère en premier (ce qui permet de se perdre un peu quand il s’agit de quelqu’un né dans un temps archaïque où on osait encore infliger un patronyme plutôt qu’un matronyme ou un “génitonyme”…)

  4. Une minorité qui se croit éclairée et plus sage que la majorité… ou comment s’installe la dictature.

    Pour ne pas “faire de mal” à quelques personnes on va faire du mal au plus grand nombre. Bravo le progrès!

  5. Re-bonjour,
    Pour info, copie du message que j’ai adressé à cette dame :
    ‌Madame,
    Il semblerait que dans une communication à l’assemblée, vous ayez qualifié les notions de père et de mère comme dépassées ou arriérées !
    Depuis l’apparition de la vie, les êtres vivants évolués ont un père et une mère. Mon chien et mon chat en ont !
    Merci donc de cette information bouleversante qui remet enfin en cause des millénaires d’attardement.
    On attend avec impatience le fruit de la reproduction de parent1 et parent2.
    Salutations

  6. cette femme est complètement givrée tout comme les tarés qui ont voté cette loi, elle est née de quoi cette mollusque?

    • le député LREM Jennifer De Temmerman (photo), auteur de cet amendement qui a l’air très satisfaite d’elle-même sur la photo, si elle a des enfants, elle est p1 ou p2 ?

  7. Au train où nous sommes, bientôt il n’y aura même plus “parent 1” et “parent 2”, mais on trouvera sur les formulaires les mentions de “éleveur 1”, “géniteur 3/4”, “substituant 2” ou “lgbt xvfpymdrtxz” ?

    Ce qu’une “majorité” à l’assemblée a décousu, une autre majorité peut (et doit) le recoudre ! Mais ça va prendre combien de temps ? Et d’ici là, quelles absurdités sorties de leurs cervelles détraquées va t-on encore devoir subir ?

  8. Comme je l’ai dit déjà un peu partout, je répète : il suffit de raturer les formulaires et de ne signer que ce que l’on veut signer et rien d’autre. Mettez Père et Mère, rayez le reste. Toutes ces folles femelles ou mâles sont complètement cinglées et il ny a aucune raison de les rejoindre dans leurs folies.

  9. Et les Grand-Père et Grand-Mère, vous leur donnez quel numéro ? A mon avis, faut arrêter les conneries !!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique