Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les députés UMP et le travail dominical (suite)

Selon Bernard Accoyer, «un compromis est en train d'être trouvé sur la base de l'exclusion des grandes surfaces» et d'une série d'autres aménagements. Des aménagements qui ne plaisent pas à Nicolas Sarkozy, mais Bernard Accoyer assume : «c'est l'avis de la majorité». Quant aux députés qui signent des tribunes, Bernard Accoyer estime qu'il faut «que le débat interne» prévale, même si «c'est la vie de la démocratie, il y a toujours une demande d'expression».

MJ

Partager cet article

4 commentaires

  1. Je ne suis pas sûr qu’un compromis soit acceptable.
    Le dimanche travaillé: c’est non!

  2. “Travailler plus pour gagner plus”, même le Dimanche…belle maxime “catholique” de Sarko… Mais c’est celle qui le définit le mieux en plus!!
    Pour ceux qui auraient encore des illusions sur le “christianisme” de Sarkozy, qui vient de marier un fils converti au judaïsme pour épouser l’héritière Darty, je conseille la lecture de “Sarkozy, la République, les religions”, de Martin Peltier, paru aux éditions Renaissance Catholique (commandez à Chiré) en avril.
    Où l’on décèle la seule “foi” du pantin en talonnettes de l’Elysée, celle en l’Etat laïc, qui cherche à intégrer…l’islam en France.
    Edifiant.

  3. Comme en permanence, le gouvernement est parvenu à son but en appliquant à la lettre le principe de Hegel : thèse – antithèse et synthèse.
    1°) des groupes de pressions fortement relayés les médias prônent le travail le dimanche, en en rajoutant dans l’extrémisme. Les grands médias font une grosse pression pendant plusieurs semaines en interrogeant à haute dose des individus qui veulent travailler le dimanche : la thèse
    2°) une opposition se matérialise (les syndicats qui ont se sont décrédibilisés depuis des années, la pétition des députés, que les grands médias sont bien obligés de relayer…) : l’antithèse
    3°) finalement le gouvernement propose un compromis entre la thèse et l’antithèse, et apparait modéré tout en étant parvenu à son objectif initial qui est le travail le dimanche, tout en faisant croire qu’il a cédé en partie : la synthèse.
    Et la prochaine fois, au niveau de l’UE par exemple, on procèdera de la même manière, par petits pas, pour avancer un peu plus dans le sens voulu, à la manière du voleur chinois.

  4. comme argument de plusieurs députés UMP signataires d’une motion préconisant le non au travail dominical, se trouve aussi l’idée de préserver les commerces des zones rurales qui verraient leurs clients se rendre dans les grands centres commerciaux situés à 1h à 1h30 de trajet.
    L’argument est donc plus basé sur l’équilibre économique des territoires que sur le respect des traditions et les implications sociétales, mais il a fait mouche et c’est habile.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services