Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les délices de micro-Néron

Les délices de micro-Néron

De Bernard Antony :

Au soir du 24 novembre, de l’an de grâce 2020, Macron, ce « micro-Néron » s’est à nouveau adonné hier à la jouissance de l’étalage sur les « chaînes » de son pouvoir minutieusement totalitaire sur les Français.

Tel le si paternel dictateur Nord-Coréen Kim Jong Un, il a longuement détaillé ses impératives décisions sur ce qui est bon pour les Français.

Dans leur intérêt bien sûr, il ne tolère toujours pas que dans leur ensemble ceux-ci puissent aller se promener là où ils veulent et aussi longtemps qu’ils le veulent. Mais sa bienveillance si généreuse fera, s’ils sont sages, qu’ils puissent bientôt sortir un peu plus loin et un peu plus longtemps.

En attendant, pour leur bien, il ne tolère paternellement pas, sans doute en raison des dangers qui les y guettent en ce moment, qu’ils puissent se laisser aller à l’imprudence de se promener sur d’immenses plages désertes ou dans d’angoissantes forêts profondes ou dans de vastes campagnes par trop menaçantes.

Ils pourraient en effet être agressés dans des embuscades épidémiques ou plus malencontreusement encore, transmettre leurs propres virus aux crabes ou aux crevettes, aux taupes ou aux sangliers.

Micro-Néron, dépassant le principe obsolète de la séparation de l’Eglise et de l’Etat s’est arrogé aussi la haute charge de pontifex maximus, décidant souverainement le mardi que ne soit célébré aucun culte devant plus de trente personnes dans les petites chapelles comme dans les vastes cathédrales. Mais pour être agréable à son si complaisant président des évêques de France, de plus en plus inquiet de la révolte qui gronde et de l’annonce de la grève du denier du culte, il fait annoncer ce jour qu’il révisera cela le jeudi. Car tel sera son bon plaisir.

Monseigneur de Reims s’en émeut respectueusement.

Sous les rideaux de fumée des invocations d’une République en marche, Emmanuel Macron, instaure ainsi peu à peu une capricieuse monarchie de Micro-Néron, batarde de Big-Brother et du père Ubu.

Partager cet article

23 commentaires

  1. C’est certain que « défendus » par l’hérétique président des évêques de France on est mal partis !

    Après avoir dit :
    “Certes, le vrai culte, le véritable sacrifice, est le sacrifice spirituel, par lequel chacun fait de tout lui-même une offrande à la gloire du Père (Rm12, 1)”
    Qui peut s’attendre à ce qu’il nous représente ?

  2. Nous savons maintenant que la baisse de l’épidémie n’est pas due au confinement.
    https://youtu.be/Po1cGksY40c
    https://www.sante-corps-esprit.com/la-preuve-de-limmunite-collective-en-quelques-graphiques/
    Bien-sûr si cette disparition du virus se confirme en 2021, nous savons d’avance que ce sera mis à l’actif du vaccin.
    Nous sommes manipulés comme des enfants ou des demeurés pour les profits de BigPharma voire la grande réinitialisation voulue par les Illuminés de Davos et le prix à payer sera la faillite de la France.
    Seront-ils jugés un jour tous ces incapables apprentis-dictateurs ?

  3. Comment a-t-il fini ce Néron? Ca reste un mystère pour moi, ce qu’on est capable d’absorber en maugréant seulement.
    A quand un Macron impeachment?
    Quand va-t-on se décider à marcher sur Paris avec nos fourches et nos faux, pour nous rappeler comment sont nées les « valeurs de la République »?

  4. A Jean Marie Toulet : En Saint Paul (Rm 12, 1 ) ma bible me dit  » Je vous exhorte, donc, frères, au nom de la miséricorde de Dieu, à vous offrir vous-mêmes en sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu : ce sera là votre culte spirituel « . Ce qu’il faut comprendre, c’est que ce sacrifice de vous à Dieu, vous ne pouvez le faire que quand vous avez reçu le sacrifice de Dieu à vous. En d’autres termes que quand vous avez reçu – valablement s’entend – l’eucharistie.

  5. Je crois que nous sommes nombreux à en avoir marre de tous ces eunuques satanistes qui dirigent le pays et sont incapables d’appeler par leur nom un chat ou un terroriste islamiste et font tous les jours la preuve de leur dhimmitude. Marre de toute cette démocratie tellement policée, tellement civilisée qu’elle en devient incapable de nous défendre contre la barbarie. Marre de tous ces médecins descendants de Diafoirus dont le charlatanisme éclate au grand jour dès qu’ils ouvrent la bouche à la télé. Marre de tous ces cuistres grandiloquents, journalistes de leur état mais affidés du pouvoir qui nous débitent, à longueur de journée, le nombre de morts du Covid pour nous maintenir dans la peur. Marre de tous ces évêques soumis au pouvoir au détriment de leur sacerdoce. Marre de ces ONG qui font entrer, par milliers, des clandestins qu’il faudrait reconduire chez eux mais pour lesquels on déploie des tentes en plein centre de Paris pour attirer l’attention. Marre de ces chrétiens pour qui le prochain le plus proche n’est pas le frère chrétien d’Orient mais le musulman d’Algérie, du Maroc, d’Afghanistan ou de turquie. Marre de toute cette décadence, associations lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels, location de ventres…
    Seigneur que Ton règne vienne.

    • Amen !

    • Le frère musulman d’ici et d’ailleurs, qui est tellement supérieur aux vilains cathos coincés. C’était l’avis et la proclamation servile du Père Hamel qui organisait des ruptures du ramadan avec ses frères musulmans du quartier. Il en est mort. Il en sera dd même pour nos évêques dhimmis

      • Même si une personne ne nous semble pas respectable, qui sommes-nous pour décider de sa mort ??
        C’est terrible de voir les choses ainsi.
        Quand parviendrons-nous enfin à vivre en harmonie sur cette si belle planète….non pas en tant que croyant mais en tant qu’être humain.
        La croyance est un plus, ou pas, chacun reste libre de l’inclure dans sa vie, ou pas.

  6. Je pense que JUPITER trouvera les arguments justifiant ces « mesures barrières » et un couvre-feu ou un confinement pendant les 18 prochains mois. Il pourra alors imposer le vote par correspondance ou le vote électronique au printemps à l’aide des mêmes machines Dominion et du même logiciel Scytl qui a si bien failli réussir aux démocrates américains.
    https://www.scytl.com/fr/clients/ministere-de-linterieur/?fbclid=IwAR39XrYdJ-WhQQy-wEtSh_rBobWqKKZeSuN0Gf8vzrXebVkdKsCjBkpBHds#
    Mais je suis un dangereux complotiste…

  7. Comment peut on être paternel lorsque l’on n’a pas d’enfant…

  8. Version corrigée
    @lavergne21
    Un complotiste, c’est le fasciste des années 50, le réac des année 70, le mal-pensant de la fin du siècle dernier.
    En résumé, c’est celui qui ne prend pas les écrits de l’Immonde ou les infos en boucle de Bien Fait Macron pour parole d’Évangile.
    C’est celui qui croit le médecin qui privilégie le soin de ses patients à la gloire des plateaux de télévision.
    C’est celui qui croit qu’un médicament à 10€, existant depuis des décennies et ayant soigné des milliards d’humains a plus de chances d’être efficace qu’un produit expérimental à 3.000 € prévu pour faire monter les cours de la bourse.
    C’est celui qui s’étonne qu’une « pandémie planétaire » provoque les mêmes décisions politiques tout autour de la planète.
    C’est celui qui sait que 2 + 2 = 4, et donc que les actions conjointes de Soros, Gates, le Forum mondial de Davos, le Bilderberg, la Trilatérale… ne sont pas le fruit du hasard.
    C’est celui qui est certain qu’un vaccin conçu en quelques mois sur un concept jamais testé (mutation génétique par insertion d’un brin d’ADN) provoquera, à coup sûr, des effets secondaires apocalyptiques et irrémédiables.
    C’est celui qui ne croit pas à la fiabilité des ordinateurs de vote qui n’ont aucune garantie d’intégrité, mettant en doute les résultats électoraux de pays de plus en plus nombreux…
    C’est celui qui ne croit pas au réchauffement climatique et aux annonces apocalyptiques et aux injonctions hystériques de sainte Grès-tas.
    Pour toutes ces raisons, et pour tant d’autres, un complotiste, c’est ça.

  9. le problème, c’est que celà n’a rien à voir avec le complot, le vrai.

Publier une réponse