Bannière Salon Beige

Partager cet article

Les dangers du projet de loi confortant le respect des principes de la République

Valeurs chrétiennes : Education / Vidéos

Le projet de loi du Gouvernement “pour conforter le respect des principes de la République” est très ambitieux. Outre l’instruction en famille, le projet prévoit plusieurs restrictions à la liberté religieuse. Sont-elles ajustées ou trop générales ? Décryptage de Grégor Puppinck :

Partager cet article

3 commentaires

  1. Ce serait sans doute utile de définir les “valeurs” de la République sur la base de ce qu’elle fait concrètement: génocide, répression anti-catholique, laïcardisme, spoliation, pensée unique, etc.

  2. Une clé de lecture à conserver en tête : La Révolution est un système organisé, mondial et permanent, de combat à mort contre l’ordre naturel chrétien, définition du colonel Château-Jobert. Le République est son instrument, elle favorise donc tout ce qui contribue à sa victoire, autres croyances, censures, violences, mensonges et propagande. Aux commandes, la haute finance apatride et la maçonnerie, suppôts de Satan ; ils ne s’en cachent même plus !

  3. Qu’ils aillent se faire foutre !!!
    Ces pitres nous démontrent de plus en plus et de jour en jour, l’illégitimité et la fragilité de fait d’un système a bout de souffle, sans dimension, sauf prompt a réprimer.
    Et dire que des hommes de Dieu, des clercs, des évêques appellent et appelleront encore les fidèles à se rendre complices de tout ces genocides et campagnes d’assassinats en tout genre : depuis l’enfant dès sa conception, a la régularisation des …… mœurs de tous les contraires, en encourageant a la gabjerie du vote. Ces clercs, qu’ils soient prêtres et surtout évêques, n’ont pas compris, les Paroles de Notre Seigneur, « laisse à Cesar » certes, mais rend surtout à Cesar ce qui ressort de son périmètre : c’est à dire ne t’occupe pas des affaires de César, mais occupe toi des Affaires de Dieu. Comme nous le disait notre Abbe, il y a si peu, « ce n’est ni un gouvernement, ni un roi qui nous sauverons. Le seul qui nous sauve c’est Dieu »!!

    Quand à tous ses guignols asservis et bien laissons les se vautrer dans les perditions de leur césar …… satanique.
    Orémus ad invicem.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services