Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Société

Les Corses mettent en garde les musulmans

Le Comité de la Majorité Silencieuse Corse refuse les zones de non-droit.

Partager cet article

16 commentaires

  1. Corse expatriée, je suis fière de ma région.
    Là-bas, les femmes peuvent se promener en toute sécurité, à tout heure du jour et de la nuit.
    Là-bas, les hommes sont de vrais hommes
    La-bas, la tolérance est reine (les juifs le savent bien car jamais un seul d’entre eux n’a été dénoncé pendant les années noires)
    -la bas, la délation n’existe pas
    – la-bas on est digne fier et scrupuleux du respect mutuel
    – mais, la-bas, les hommes et les femmes libres ne se laissent jamais esclavagiser par qui que ce soit.
    Puisse les provinces françaises manifester la virilité des hommes qui la composent et la dignité de leurs femmes, en faire autant !

  2. Ce tract est écroulant de rire.
    Surtout, le passage sur le foulard dont les auteurs ne veulent pas, comme étant étranger aux traditions corses et annonciateur du voile.
    Visiblement, ce ne sont pas des Corses qui ont rédigé ce tract. Car il y a encore trente ou cinquante ans, toutes les veuves corses, dans les villages corses, étaient vêtues de noir et portait un foulard !
    Tout cela n’est que de la bouffonnerie.

  3. bravo

  4. Intéressant.
    A quand un Comité de la Majorité Silentieuse des français de souche?

  5. Bergstein : bien sûr. Un foulard corse, c’est la même chose qu’un foulard musulman.
    D’ailleurs, un tank nazi, c’est la même chose qu’un tank français. Ou est le problème ? De quoi avons-nous peur ?

  6. Bergstein,
    L’humour, on le sait depuis longtemps, est très efficace pour démolir et discréditer des opinions.
    Aussi, je m’écroule de rire en vous lisant …ah aha aha!!!!
    Votre réaction est à mourir de rire, et vous faites bien d’en profiter, car, si l’islam s’installe en terrain conquis, il va vite vous faire comprendre que ce n’est pas de la rigolade.
    Avec eux, l’humour c’est cuit, et surtout pas l’humour sur soi-même.
    Une grande manifestation d’intelligence consiste à rire de soi : c’est dire s’ils en ont.
    Lorsque plus aucune expression artistique ne sera admise en musulmanie , que celle célébrant le despote mohamed, vous serez bien avancé.
    Je me marre par avance et je vous laisse méditer, tout en rigolant cette citation :
    « Si nous ne sommes pas prêts à défendre une société tolérante, face à l’attaque des intolérants, les tolérants perdront et la tolérance avec eux. » (Karl Popper)

  7. @ Marchenoir : c’est quoi, un tank nazi ? un tank qui a pris sa carte au NSDAP ?

  8. Ce tract n’a rien de drôle et il est respectueux et responsable. Si Bergstein prend les Corses pour des bouffons, c’est tout simplement que Bergstein…
    ne connaît pas les Corses.

  9. Ce tract oublie une chose :la zone de non droit existe bien aussi en Corse puisque on peut y avorter !
    Il est dommage que la juste fierté corse de ce comité n’aille pas jusqu’à dénoncer ce scandale de la permissivité de l’avortement sur une terre consacrée à la Sainte Vierge .

  10. Tout à fait d’accord avec ceux qui prennent les Corses au sérieux . Croire à une galéjade et ironiser, c’est bien mal les connaitre!
    Les urnes à la mer, les maisons plastiquées , sans parler de représailles plus violentes….je serais muslim en Corse je prendrais cet avertissement au sérieux, je me tiendrai tranquille ou je numéroterai mes abattis!

  11. à henri,
    Je ne vois pas le rapport, mais j’ai une explication : vous êtes un obsessionnel compulsif.

  12. Bergstein : vous faites semblant de ne pas comprendre, ou quoi ? Un tank nazi, c’est une arme utilisée par un ennemi aux intentions hostiles.
    Un tank français, c’est une arme qui est entre nos mains, à nous Français, et qui nous sert à nous défendre contre des ennemis aux intentions hostiles.
    C’est donc exactement le contraire.
    Le foulard musulman, c’est le drapeau de l’islam, brandi par un ennemi aux intentions hostiles, dans le but précisément de manifester ses intentions.
    Le foulard corse, c’est la façon dont nous, Français, avons choisi de nous habiller, et donc par définition il est légitime, par définition il ne présente aucun danger.
    Les femmes corses décideraient-elles de se promener avec un pot de fleurs sur la tête que ce serait leur droit le plus strict.
    Car elles sont corses en Corse, justement.
    Que notre époque en oublie de telles évidences, et en vienne à ergoter sur de fausses analogies comme vous le faites, montre assez le nombre de gens qui regardent le doigt au lieu d’examiner la lune.

  13. « Ici c’est notre pays, notre terre, notre style de vie dont vous profitez sans toujours les respecter. La Corse ne se pliera pas à vos exigences » C’est ce qu’un gouvernement digne de ce nom devrait soutenir.

  14. Bravo les Corses ! Maître chez vous !
    Un bel exemple à suivre !!!!!!

  15. @ Henri @ Claudine
    Etant d’ascendance corse partiellement et connaissant bien cette petite patrie, il m’est douloureux à la fois d’approuver les propos de Claudine sur les Corses et leur capacité de défendre leurs libertés, mais aussi de devoir rappeler que Henri a raison : la Corse est l’un des départements français où il y a le plus d’avortements.
    Il existe en Corse une misère économique et sociale dont on ne parle jamais, car seule celle des banlieues n’a droit de cité médiatique.
    Mais en Corse, comme dans beaucoup de départements du continent, en hors des zones urbaines, la misère des français modestes laissés pour compte et marginalisés est plus fréquente qu’on ne le pense. Or la dignité des pauvres devient un mythe quand elle repose sur l’assistanat, avec un tissu familial et social en crise, et une désertification qui en aggrave les effets.

  16. lors d’un deuil les personnes s’habillent de
    couleur sombre et les Corses n’ont pas à recevoir de leçon d’étrangers, c’est une tradition chrétienne !!!mes grands mères n’ont jamais mis de foular sur commande.

Publier une réponse