Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Pays : Russie

Les conséquences de la non livraison aux Russes des deux BPC

Selon Jean-Dominique Merchet, la non livraison aux Russes des deux BPC pourrait coûter très cher à la France :

"Selon nos informations, la non-livraison des deux BPC Mistral commandés par la Russie, le Vladivostok et le Sébastopol, coûterait 5 millions d'euros par mois, uniquement en frais de gardiennage et de maintenance des deux bateaux qui devraient rester en France. Une somme considérable, soit près de 60 millions par an à la charge de DCNS ou de l'Etat (…)

En cas de non-livraison, la France devra de toute manière rembourser les 890 millions d'euros déjà payés par la Russie. Les pénalités de retard, qui augmentent chaque semaine, sont toutefois limités à 5% du montant total du contrat, soit environ 55 millions (…) Il en va tout autrement d'éventuels dommages et intérêts que réclameraient Moscou. Personne n'a aujourd'hui la moindre idée de leur montant, les proches du dossier évoquant une somme «entre 500 millions et 5 milliards»… La partie russe pourrait demander, par exemple, le remboursement des frais liés au déploiement de marins russes à Saint-Nazaire ou les investissements de la Flotte russe pour accueillir les deux bateaux."

Partager cet article

14 commentaires

  1. La France est gouvernée par des naufrageurs…
    Et c’est encore les classes moyennes qui paieront les dégâts!

  2. Et si nous demandions aux américains de payer puisque tout ceci est de leur faute. Mais ils sont sans doute bien contents d’emmener toujours plus la France au fond de l’eau avec la complicité de nos dirigeants.

  3. et oui, faut pas livrer les navires aux méchants Russes, mais faut vendre des rafales aux gentils Egyptiens dont le financement n’est pas vraiment d’origine égyptienne, mais peut être un peu beaucoup étasunienne.
    C’est beau tout cela, et cela va faire combien de pourcentage en plus pour M. François Hollande dans les sondages…?

  4. On comprend que Hollande ait tant besoin d’un accord sur l’Ukraine pour rendre la Russie fréquentable et lui vendre enfin ses navires!

  5. Heureusement la république a fait 55 milions d’économie avec la suppression des allocations familiales ….

  6. Non seulement nous ne tenons pas parole aux yeux du monde entier (et d’éventuels clients potentiels…) mais en plus nous nous ruinons .
    Il ne fallait pas rentrer dans l’OTAN et il faut d’urgence sortir de L’Europe !

  7. Sans compter que la France va garantir les emprunts bancaires égyptiens destinés à acheter le Rafale à la France… Du grand n’importe quoi, juste pour que Normal parade à la télé, que ses groupies de journaleux le comparent, comme hier soir, à ses prédécesseurs qui n’en avaient pas vendu…
    ” La signature de ces contrats était attendues de façon imminente , depuis que Paris et Le Caire sont tombés d’accord la semaine dernière sur un plan de financement pour l’ensemble de ces achats, évalués à 5,3 milliards d’euros. Compte tenu de la situation économique très tendue de l’Egypte, la France a accepté d’en garantir, via la Coface, environ la moitié hors acompte après que le client ait, lui-même, revu à la baisse ses ambitions.”
    En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/0204151126215-le-rafale-aux-portes-de-legypte-1092781.php?3JrH0yh12iLoABy8.99

  8. Les russes n’ont pas vraiment besoin des Mistrals d’autant qu’ils en ont désormais la technologie.
    A leur place, je ferai cracher le gouvernement français au bassinet jusqu’au dernier centime.
    Quant aux rafales égyptiens, en gros, c’est nous qui en payons une partie.
    J’aimerai connaître les dessous de ce marché car cela sent la magouille à plein nez.
    Dassault ne voulait pas vendre le rafale pour ne pas avoir à supporter un bureau d’études spécialisé durant des décennies.
    Pourquoi ce changement brutal ?
    Quels sont les dessous de cette affaire ?
    Sans doute une affaire genre frégate de Taïwan.
    Dans quelques temps, la corruption sera mise au jour, et nous allons encore faire semblant de découvrir des évidences.
    La corruption : la seule valeur de la ripoublique.

  9. …coûterait 5 millions d’euros par mois, uniquement en frais de gardiennage et de maintenance…
    Je ne comprends pas ces chiffres toujours plus élevés. Quelqu’un doit se servir la dessus et copieusement!!

  10. @ fblanche
    Le marché des armes ne relève plus du commerce depuis bien longtemps mais de la guerre économique pure et de la lutte d’influence…
    Pourquoi croyez-vous que les États-Unis vendent à la pelle des avions déclassés ou bien très inférieurs à son concurrent le Rafale ? Pourquoi les autorités helvétiques ont choisi contre l’avis de leur état-major l’avion américain plutôt que le français ?
    À ce niveau-là, c’est donc normal : la géopolitique échappe (malheureusement) à la raison et aux sens élémentaires chrétiens…
    Après, financer nos ventes n’est pas choquant : ces avions vont voler pendant 50 ans, créant de facto une dépendance technologique de l’Égypte avec nous pendant ce temps-là… C’est ce que recherche tout pays en quête d’influence.
    Le vrai problème n’est pas là : c’est de « bonne guerre » entre les États-Unis, la Russie et nous… Le vrai problème est qu’on n’a pas de politique d’influence, ou bien géré au petit bonheur la chance de façon erratique (l’Afrique est un bon exemple). Sinon, on aurait déjà vendu des tonnes de rafales, soutenu par une vision claire de nos zones d’influence et de nos capacités à vouloir s’imposer.
    Mais comme on est gouverné en France par des branquignoles, on a aussi une politique extérieure du même niveau : cela se reflète sur notre marché d’armement tragiquement…

  11. C’est toujours le contribuable, qu’il soit US ou français, qui paye la facture.
    En matiere d’armement US le principe est simple: le gouvernement prête aux egyptiens la somme necessaire pour acheter de la quincaillerie militaire US afin de faire tourner la machine militaro-industrielle, la seule à faire tourner l’economie US…et à remplir les poches des “intermediaires” du Pentagone.

  12. Vive la France chrétienne,
    Vive la Russie chrétienne !

  13. Il y a eu dernièrement une information en ce qui concerne les Egyptiens : ils n’ont pas de sous pour régler l’achat des avions Rafale et la France a demander au FMI ou un autre organisme bancaire de leur faire une avance. Les comptes du gouvernement égyptien sont dans le rouge total.
    On vend des Rafales à un pays qui n’a pas d’argent au lieu de livrer les Mistral à la Russie (qui elle a beaucoup d’argent et peut payer).
    L’Egypte est à court de liquidité à cause de la baisse du tourisme depuis 2011 (la révolution égyptienne, le printemps arabe)et l’assession des islamistes au pouvoir (jusqu’en 2014). Le tourisme étant la source de l’économie égyptienne, il est difficile pour un pouvoir de remettre à flot les comptes après les troubles causés par les islamistes et leurs amis. Il faut beaucoup de temps à un pays pour remonter la pente… Le tourisme en Egypte a beaucoup de mal à décoller du fait des tensions au Proche et au Moyen-Orient. Le voisin syrien qui est en guerre, les attentats djihadistes en Irak, l’instabilité des frontières turques et israéliennes et le parti pris des pays du Golfe en faveur des islamistes…

  14. Et ce n’est pas tout ! Ce qui nous attends : Victoire, victoire, nous venons de vendre 24 rafales plus une frégate plus quelques missiles.
    Seulement voilà ! L’Egypte est complètement ruinée, plus un sou en caisse MAIS, MAIS la France (M. Con-Tribuable) garantit le paiement de ces 5 milliards d’euros. Je ne sais pas pour vous, mais moi, je commence à avoir mal quelque part.
    Tiens ! Je vais aller voir le plus proche concessionnaire ASTON MARTIN et lui demander
    s’il veut bien me vendre une Vanquish tout en garantissant lui mon défaut de paiement éventuel.
    Faut-il être c.. !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.