Les colifichets du 1er janvier

Parmi les nombreuses distributions de la Légion d'Honneur, on relève :

  • Gisèle Halimi, qui avait organisé la mise en scène politico-médiatique du Procès de Bobigny en 1972, visant à préparer la légalisation de l'avortement
  • Christophe Girard, maire homosexualiste du 4e arrondissement de Paris, celui qui n'a pas caché que la prochaine revendication LGBT sera le mariage à l'église.

6 réflexions au sujet de « Les colifichets du 1er janvier »

  1. G

    C’est surtout de voir, dans cette promotion du Nouvel An de la Légion d’honneur, cohabiter les soldats tués par Mohamed Merah et Me Halimi, connue notamment pour avoir défendu une militante du F.L.N. algérien…

Laisser un commentaire