Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Institutions internationales

Les christianophobes du Planning familial en Uruguay

Lu sur C-Fam :

"Une cabine téléphonique du nom de « Talk to God » (parlez à
Dieu) est apparue devant un bâtiment grouillant de fonctionnaires
internationaux en Uruguay. Un poster y était affiché, qui demandait si
la grossesse de la Vierge Marie avait été « désirée ». On y demandait
aux passants de laisser des messages au Bon Dieu dénonçant le
« fondamentalisme » religieux, et à prier pour la légalisation de
l’avortement.

Pendant la conférence, des diplomates d’Amérique Latine et des
Caraïbes ont dû écouter les discours des militants du Planning familial
et d’un sexologue
. Ils ont ensuite travaillé à la rédaction des futurs
objectifs du développement. La cabine téléphonique avait été conçue par
une association de féministes et athées pour influencer membres de la
conférence.

C’était la première d’une série de rencontres organisée dans la
région pour travailler à la sélection des futurs objectifs du
développement après 2014
. Elle était organisée par la Commission
économique pour l’Amérique Latine et les Caraïbes (ECLAC) et par le
Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), à l’invitation du
gouvernement uruguayen. Le pays a récemment légalisé l’avortement. Les
représentants de 38 Etats, 24 institutions internationales et 260
organisations non gouvernementales étaient présents.

« Des radicaux extrémistes ont infiltré » la conférence, rapporte le Parliamentary Network for Critical Issues. […]

Le politicien Uruguayen Gerardo Amarilla a dénoncé le spectacle
de discrimination religieuse présenté à l’extérieur, et a raillé les
organisateurs qui qualifiaient son pays de « progressiste ».

Il a confié à son public le nombre croissant de problèmes qui
tourmentent son pays, dont par exemple la destruction de la famille, la
multiplication des maladies sexuellement transmissibles, l’augmentation
de la consommation de drogue, de la violence, et du taux de suicides.
« Nous sommes probablement « progressistes », et nous avançons
peut-être, dit-il, sûrement vers un précipice.
 »"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. Bravo à tous

  2. Vous avez bien raison !!! On ne lâche rien !!!

  3. Pour la Vierge Marie, toutes les filles d’Israël souhaitaient être la mère du Messie. C’est même pour cela que tout le monde devait se marier. Mais Marie avait fait voeu de virginité, ainsi que Joseph (lui, d’abord momentanément ensuite pour toujours).
    D’où les affres des hommes ayant 7 filles à marier comme le prêtre de Madian !
    Dans ce sens elle

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez-nous à doubler l'audience du Salon beige!

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres et faites-les suivre à vos amis.

Ensemble, nous pouvons doubler notre capacité d'influence et d'action :