Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Liban

Les chrétiens du Liban nous enseignent l’esprit de sacrifice

Ghislain Dubois, avocat, ancien président de Belgique & Chrétienté, a écrit un ouvrage intitulé Sur les remparts de la Chrétienté : Liban-Croatie (1985-2010), préfacé par Mgr Léonard. Ce livre relate différents voyages rend témoignage à ces peuples dont le courage, l'esprit de résistance, de sacrifice, et la foi doivent nous servir d'exemple. Ces tragédies se déroulent dans la plus totale indifférence, singulièrement lorsque les victimes sont chrétiennes. Sur le Liban, on trouve ce souvenir de l'abbé Philippe Tournyol du Clos (FSSP), daté de 1988, alors que la guerre fait encore rage :

R "Dans les lignes, à quatre minutes des Musulmans, à trois kilomètres du premier hameau chrétien, j'ai entendu un moine chanter en pleine nuit son office en syriaque, seul dans son église tout éclairée, et la porte grande ouverte. Malgré la pénurie extrême, j'ai trouvé au Sud, l'esprit de sacrifice ; je n'ai trouvé ni division ni découragement.

Le Christ est mort seul sur la croix : ce Liban ignoré connaît la même solitude.

Mais les regards de ces petis enfants assaillis par la faim et la peur sont un démenti définitif infligé à ces discours d'évêques, à ces délcarations des professionnels de la politique, et à ces sous-entendus nuancés et sentimentaux par lesquels on escamote l'assassinat d'une nation."

A l'heure où le synode des évêques sur le Moyen-Orient est terminé, ce témoignage reste d'actualité. Ghislain Dubois sera l'invité de Thibault de la Tocnaye, le 10 novembre à 12 heures sur Radio courtoisie. Les droits du livre sont destinés aux oeuvres de l’Abbé Tournyol du Clos au Liban et pour le Père Argouach à Riaumont.

Partager cet article

2 commentaires

  1. Dure est la leçon, car le Liban majoritairement chrétien il y a 40 ans a vu la population chrétienne devenir minoritaire, et de plus en plus marginalisée avec la bénédiction des états et des épiscopats occidentaux qui préfèrent être “dans le dialogue”.
    À côté de ceux qui se battent, combien qui désertent ?
    La persécution des chrétiens du Proche-Orient est une tendance lourde depuis les massacres du Levant au XIXe suite à l’affaiblissement de l’empire ottoman (Abdelkader en exil essayant de protéger les chrétiens de Syrie du massacre).
    Oui, la leçon est terrible autant que l’attitude de beaucoup de chrétiens d’Orient exemplaire. Pendant combien de temps fermeront-nous les yeux sur leur situation, qui bientôt deviendra la nôtre ?
    Autre leçon, de mon point de vue bien sûr: dans le champ politique, l’action des évêques est plus souvent néfaste qu’utile.
    Et pour aider les chrétiens d’Orient, ne pas oublier l’association caritative “L’oeuvre d’Orient”.

  2. regardons nos vies, rememorons-nous nos plaintes et demandons PARDON a DIEU de tous nos manquements et de notre ingratitude !! et de notre lachete.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]