Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Les chiffres de la sélection anti personnes âgées dans l’épidémie de coronavirus

Les chiffres de la sélection anti personnes âgées dans l’épidémie de coronavirus

Lors de son audition par la Commission d’enquête parlementaire sur l’impact, la gestion, et les conséquences de l’épidémie du Covid-19, le 16 juin, le Pr Jérôme Salomon, Directeur général de la santé, a nié, sous serment, que les portes des réanimations ont été fermés aux résidents d’EHPADs.

Or, les chiffres sont sortis et ils sont accablants. Alors que la classe des plus de 75 ans rassemblait le plus grand nombre des patients hospitalisés (tous services), nous observons un effondrement de la proportion des +75 ans hospitalisés en réanimation, passée de 37% le 15 mars à 14% au pic de mortalité à l’hôpital (6 avril 2020). Une présence réduite qui n’a que très peu évolué par la suite (maintenue entre 15% et 19,5%). Cet effet de ciseaux ne peut s’expliquer que par une exclusion brutale des plus de 75 ans refusés à être admis en réanimation :

Partager cet article

15 commentaires

  1. Après avoir menti chaque jour à la télévision il continue devant la commission d’où il ne sortira vraisemblablement rien de vraiment concret à mon avis. Qui vivra verra…..

    • Lui, l arriere petit fils de dreyfus , a la haine de la France. Il ne ment pas sans raison.

      • Je n’admets pas votre première phrase, c’est une insinuation indigne.

        • Peu importe ce que vous en pensez , c est juste la vérité que vous le vouliez ou pas.

          • Ma premiere phrase est la cause, la seconde, juste la conséquence , alors pourquoi bloquer ? Sinon votre post ne veut rien dire si vous n en voyez pas la cause.

          • Si vous voulez dire que Salomon est juif, dites-le sans vous cacher derrière un dreyfus sans prénom. Au moins Louis de Funès dans rabbi Jacob était drôle en découvrant que son chauffeur était juif. Des phrases comme la vôtre, permettez-moi de vous le dire, j’en ai entendu qui ont conduit à la mort des “arrière petit-fils de dreyfus ” comme vous dites, voilà pourquoi je ne les aime pas.

        • La haine que certains ont contre les chretiens , ça ne vous gene pas , sivolc ? Et l holodomor qu en pensez vous ? Heureusement qu il y a des Zemmour pour rattraper des salomon . Vois avez 50 ans de retard et s il faut defendre ces gens là, c est qu ils sont des creatures de Dieu, tout comme nous, mais ne me demandez pas de les apprecier. lisez Hillard et écoutez le rav ron chaya, vous serez edifié.

          • Vos conseils bidons et votre semblant de culture sont impuissants me faire aimer vos phrases délétères, cherchez autre chose pour vous justifier si vous y tenez.

          • Bidon , l holodomor, comme vous y allez… Votre 1 ere intervention ? Vous ne croyez même pas à ce que vous dites. Vous eructez sans en comprendre les causes, c est grave. Votre deuxieme prenom c est Panurge. Sinon, essayez d argumenter au lieu de faire un renvoi au 22 de sauvetage. Et instruisez vous , lisez Pierre Hillard sinon restez l e-diot utile du systeme qui éructe sans comprendre les tenants et les aboutissants.

  2. On a déjà sacrifié les jeunes pour assurer à trois agonisants de mourir dans 6 mois, je vois pas en quoi on peut pas laisser sa place quand on est déjà à l’article de la mort

  3. Pour l’affaire Fils-d’Allah, de très hautes personnalités ont menti effrontément devant les deux Commissions d’enquête parlementaire et sénatoriale. Je n’ai pas entendu parler de condamnations, ni même de poursuites, de ces individus, en dépit des peines “ENCOURUES”.
    La même comédie reprend en commençant par le vautour des pompes funèbres faisant office de DGS. Les anciens ministres qui ont comparu avaient visiblement pour préoccupation d’occuper la plus haute marche du podium des menteurs.
    En l’occurrence, et comme je m’en suis exprimé précédemment, on a assisté a une version modernisée et optimisée du plan Aktion T4, appliquée dans le secret des EHPAD dont l’accès était interdit à “toute personne étrangère au service” et dont les pensionnaires étaient calfeutrés dans leur chambre, privé de tout contact avec leurs compagnons d’infortune.
    Nombreux ont été les enfants dont le Papa ou la Maman, en bonne santé, décédait brutalement sans les laisser revoir le défunt, ni pouvoir leur dire un dernier adieu à l’église ou au cimetière.
    Le mépris affiché pour nos Aînés a été porté à son paroxysme par l’absence de prise en compte des décès au cours des premières semaines de confinement.
    Et cette volonté d’euthanasie camouflée a été complétée par l’emploi préconisé de Rivotril, bénéficiant d’une exemption d’emploi généreusement accordée par le ministre.
    On ne saura jamais combien de ces malheureux ont été “apaisés” par une injection de Rivotril dont la seringue était tenue prête à l’emploi dans les chambres, prêtes à l’emploi dès la moindre toux ou le moindre éternuement.

  4. Il n’y a pas à discutailler sur le sexe des anges mais simplement à organiser une action de groupe des familles de décédés en portant plainte pour non assistance à personnes en danger, non respect-du serment d’hypocrite…
    Tout cela pour économiser une boite de chloroquine à 5€ la boite, quel scandale.

  5. C’est d’autant plus vrai qu’une directive du ministère de la Santé recommandait aux hôpitaux de refuser les patients de plus de 75 ans. Je l’ai lue. Une directive qui a donc été suivie par les hôpitaux ainsi que le montrent les chiffres.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services