Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Les cathophobes du Connecticut sont des militants gays

Daniel Hamiche nous en dit plus sur ce terrible projet de loi :

M "Ce projet de loi (n° 1098) a été déposé […] par le sénateur démocrate Andrew J. McDonald (photo), qui en est le président, et le député démocrate Michael P. Lawlor. Ce que vous ne savez probablement pas, ces que ces deux législateurs sont à l’origine du projet de loi reconnaissant le “mariage” entre personnes de même sexe, qui a été voté le 12 novembre 2008, faisant du Connecticut le deuxième État, après le Massachusetts, à inscrire cette absurdité dans son corpus législatif. Ce que vous ignorez sans doute aussi, c’est que les deux promoteurs de cette loi […] sont eux-mêmes homosexuels. […] La haine anticatholique de ces deux personnages s’est exprimée plus d’une fois… D’où il apparaît que le projet de loi précité est aussi une attaque du “lobby” homosexuel destiné à “punir” l’Église catholique de sa doctrine irréfragable sur cette question."

Mgr William E. Lori, évêque du diocèse de Bridgeport (Connecticut),  a fait lire lors des messes de ce dimanche une déclaration dénonçant

"ces attaques frontales contre l’Église catholique et notre foi (…) qui ne sont qu’une tentative à peine voilée de faire taire l’Église catholique sur les problèmes importants de l’heure, comme notamment le mariage entre personnes de même sexe".

L’évêque rejette 

L "ce projet de loi irrationnel, illégal et sectaire qui menace la liberté religieuse de notre Église […]Ce projet de loi viole le Premier amendement de la Constitution des États-Unis. Il oblige à une réorganisation fondamentale de (…) nos paroisses. C'est en contradiction avec la structure apostolique de l'Église en prétendant séparer les paroisses de leurs curés et de leurs évêques (…) L'État n'a aucun droit d'interférer dans les affaires internes et la structure de l'Église (…) Ce n'est pas l'affaire de l'État que de contrôler les religions. Que le législateur de l'État, qui est incapable de d'annuler son milliard de $ de déficit, prétende gérer l'Église est une absurdité. Non seulement l'Église catholique ne vit que de ses ressources, mais elle en tire tout ce qu'elle peut pour fournir plus de services sociaux, de charité et d'éducation que bien d'autres organismes privés de l'État".

Michel Janva

Partager cet article

2 commentaires

  1. Exhortation et encouragement de Saint Paul dans sa première Epitre aux Corinthiens
    “Veillez, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, fortifiez-vous, que tout ce que vous faites se fasse avec charité”
    Oui, les loups rôdent et se déchaînent, à l’extérieur et à l’intérieur. Veillons!

  2. C’est un peu ce qui avait été proposé en France lors de la loi de Séparation de l’Eglise et de l’Etat . L’Eglise a préféré perdre ses biens que sa liberté .Mais vraiment aux Etats Unis qui se prétendent le pays de la liberté…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services