Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Les casseurs se sont attaqués à l’hôpital Lariboisière

Scène d'émeute rapportée dans Le Point sur la manifestation d'hier :

"Tout à coup, une centaine de casseurs foncent vers l'entrée du métro Barbès. Une rumeur circule. La Ligue de défense juive serait présente. Aux cris de "Allah Akbar", ils s'acharnent à faire céder les grilles. Après quelques minutes, c'est chose faite. Les caméras de vidéosurveillance sont détruites les unes après les autres. Venue pour manifester dans le calme, Sarah, une étudiante de 19 ans, tente de les dissuader. En vain. Un homme s'amuse à faire résonner son Taser. Un autre déplie son couteau. Les CRS pénètrent à leur tour dans le métro. S'engage alors une bagarre d'une rare violence.

Les casseurs s'attaquent ensuite à l'hôpital Lariboisière. Les vigiles, trop peu nombreux, battent en retraite. "Vous êtes frappés ou quoi ? C'est un hôpital !" s'époumone un vieil homme. "Un hôpital sioniste", réplique un assaillant. Dans le même laps de temps, des barricades enflammées sont érigées sur le boulevard de Rochechouart, les très nombreuses palettes du marché n'ayant pas été enlevées… Une épaisse fumée noire s'élève dans le ciel. Le trafic du métro est suspendu face au danger provoqué par les flammes. Protégés par la police, les voyageurs évacuent les rames en marchant le long des voies aériennes. La réaction des forces de l'ordre tarde à venir. Elles sont dépassées par la tournure des événements, ce dont profitent les casseurs pour redoubler de violence. "C'est la révolution !" s'exclame un homme arborant un autocollant du NPA.

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

23 commentaires

  1. Tout ceci n’est qu’un pâle début de ce qui attend les Français ! Comme d’habitude, ils pleurenicheront alors: “Ah! Si on avait su !” Mais Jean-Marie Le Pen l’annonçait déjà à haute et intelligible voix, il y a trente ans ! Sottise des français ! Sottise du suffrage universel !

  2. Très violent les électeurs de Hollande… Quand on pense que ce sont eux qui ont mis les socialos en place. Ca fait froid dans le dos….

  3. Pauvre douce France sur qui tous ses ennemis lèvent la patte après en avoir largement profité

  4. Le processus est en marche, rien ne l’arrêtera plus ! La violence va aller crescendo jusqu’à la chute de ce régime pourri, remplacé momentanément par une alliance islamo-gauchiste…
    Cela va arriver avant 2017 !!!

  5. “Les casseurs s’attaquent ensuite à l’hôpital Lariboisière. Les vigiles, trop peu nombreux, battent en retraite. “Vous êtes frappés ou quoi ? C’est un hôpital !” s’époumone un vieil homme. “Un hôpital sioniste”, réplique un assaillant.”
    Comme quoi, dans sa haine antisémite, la subversion musulmane est capable de se livrer à un travail de gratte-papier obsédé et pervers.
    Wikipedia nous apprend, en effet, que l’hôpital Lariboisière est rattaché à l’hôpital Fernand Widal… Fernand Widal (1862-1929), qui était un médecin juif alsacien.
    Je parie n’importe quoi que ce voyou n’a pas lancé cette “accusation” en l’air, et visait explicitement la judéité de Fernand Widal.

  6. Les forces de l’ordre semblent totalement dépassée ?
    Je suis très étonné. Pour les manifs pour tous de nombreuses stations de métro étaient fermées. Le nombre de policiers, gendarmes, CRS… était impressionnant. Les GAV bus étaient pré-positionnés. Un nombre incalculable de véhicules de police était présent. Les canons à eaux étaient déployés. Des dizaines de rues étaient fermées par des grilles. Des consignes d’une gravités extrêmes semblaient avoir été données aux gradés (certains sites ayant parlé d’autorisation du tir à balles réelles en cas d’approche de l’Elysée ?)…
    Pourtant les MPT étaient non violentes.
    Ici les débordements étaient annoncés et presque rien du côté de la PPP…

  7. intéressante remarque de M. Marchenoir… Ces minables petites mains du Djihad sont instrumentalisées par des pouvoirs qui ont des moyens, des infos et une feuille de route dont le côté systématique fait frémir… Bientôt la marque de collants Weil sera attaquée comme étant des “bas sionistes”… etc etc

  8. Pensor, les politiciens de gauche comme de droite sont responsables de ce gâchis ! Il est pourtant facile de mettre au pas un si petit état tel qu’Israël. Il serait temps que les Français s’abstiennent de voter pour des personnes qui ne vouent fidélité qu’à un autre pays que le leur.

  9. Les juifs de France, et d’ailleurs, qui ont mis en place et favorisé l’immigration africano-musulmane, n’ont qu’à s’en prendre qu’à eux mêmes. Mais puisque Manu est allé pleurnicher au Vel d’Hiv, ils n’ont toujours rien compris!

  10. @Mr C.Bouhier,
    Bis repetita placent
    Les juifs de France, qui avec un certain patronat, ont mis en place et favorisé l’immigration africano-musulmane,
    attaqué toute personne, et tout parti essentiellement le FN qui s’y opposaient et persistent dans l’erreur criminelle, n’ont qu’à s’en prendre à eux-même.
    Les petits juifs eux s’en rendaient compte…

  11. Décidément, le délire de “Robert Marchenoir” n’a pas de limites. Un hôpital français est attaqué, wikipedia procède à un de ces raccouris et à une de ces inexactitudes dont le “crowdsourcing” est spécialiste, et “Robert Marchenoir” se croit tenu de nous expliquer que ce n’est pas du tout un hôpital français qui a été attaqué mais la judéité…
    “Robert Marchenoir”, retournez vite sur jss news.

  12. @robert marchenoir : moi je parierais que ce gars n’en savait rien (d’ailleurs, votre explication est tirée par les cheveux) et qu’il a lancé ça comme il aurait lancé ça pour justifier n’importe quelle autre stupidité. C’est l’accusation classique à sens unique “Raciste!” , “Facho!” ou “Antisémite!” que quelqu’un lance pour se prémunir de toute responsabilité à venir façon “C’est pas moi, c’est l’autre!”

  13. 1) INTIFADA à PARIS !!!
    Un grand merci à toute cette classe politique franc-maçonne et
    molle qui lêche leurs babouche depuis plus de 30ans ……….

  14. Oui, j’ai vu passer les pompiers vers 19h en face de l’hôpital, qui ont refusé d’éteindre des foyers d’incendie qui persistaient

  15. @ Flore et Helen : Marchenoir a probablement raison. Lisez si vous en avez le temps la biographie de Marie-Antoinette par Stefan Zweig et vous verrez que la populace, les populaces sont manipulées comme des marionnettes et ne s’en rendent même pas compte. Deux cents ans après la France n’a toujours pas compris comment elle s’était faite entubée.
    (On trouve ce livre en e-book gratuit).

  16. Ils auraient pu dire la même chose de n’importe quel autre hôpital ou clinique ! En France le corps médical est massivement juif c’est tout.

  17. @ M. LB.
    ce n’est pas parce que Stephen Zweig a écrit ce qu’il croyait être une biographie, que Marchenoir a raison de pratiquer l’association d’idées guidée par son obnubilation.
    Zweig n’était pas historien, mais un écrivain dont la médiatisation a largement dépassé son talent.
    Quand bien même vous invoqueriez Balzac, Yourcenar ou Brasillach, qui eux sont des écrivains, quand bien même vous invoqueriez Gustave Bon, marchenoir est un obnubilé qui croit certainement que quand il pleut sur des juifs qui ont oublié leur parapluie, c’est que la pluie est antisémite.
    Cela dit, s’il est vrai que nombre de Français ne savent plus aujourd’hui que la révolution dite française a été un mensonge et un viol politique, à l’époque ils savaient très bien à quoi s’en tenir : c’est d’ailleurs un peu pour ça que la Terreur a agi jusqu’à fin 1794. Et avant ça, le monde paysan avait très bien compris l’arnaque de la libéralisation du grain. Turgot, Diderot ou Law étaient beaucoup plus cons que n’importe quelle foule !
    Pendant le XIXe et le XXe, ce sont d’autres violences de masse qui ont maté la mentalité collective. L’amnésie actuelle n’est pas le fruit d’un processus naturel dû à la nature de la foule, mais celui d’une série de violences qui ont partiellement brisé les structures organiques de la société française.
    Il y a des foules stupides (on en a eu un excellent exemple encore une fois cette fin de semaine), mais celle que vous évoquez n’en est pas.
    Je vais vous le dire plus directement : arrêtez l’ethnomasochisme, vous vous faites du mal en plus de propager de la grosse mythologie.

  18. *****
    “Robert Marchenoir” se croit tenu de nous expliquer que ce n’est pas du tout un hôpital français qui a été attaqué mais la judéité…
    “Robert Marchenoir”, retournez vite sur jss news.
    Rédigé par : flore | 20 juil 2014 19:32:09
    *****
    Mais je fréquente aussi JSS News, Flore, rassurez-vous, ainsi que des sites d’information de toutes couleurs, nationalités et obédiences. Mais nous sommes tous frères, n’est-ce pas ? C’est bien cela, le message du christianisme ?
    Je vous prierai de ne pas déformer mes propos, j’ai horreur de ça. Je n’ai jamais écrit que ce n’est pas un hôpital français qui a été attaqué : un hôpital parisien est à l’évidence français.
    Pourtant, l’homme qui a attaqué cet hôpital a dit qu’il le faisait parce qu’il considérait que c’est un hôpital “sioniste”, c’est à dire, en bon français, juif. C’est lui qui l’a dit dit.
    Ce n’est ni moi, ni Wikipedia.
    Intrigué par cet accès d’antisémitisme encore plus délirant que d’habitude, j’ai consulté Wikipedia au sujet de l’hôpital Lariboisière. J’y ai appris qu’il formait une unité administrative commune avec l’hôpital Fernand Widal. Puis j’ai consulté l’article Fernand Widal, qui m’a appris que c’était un Juif d’Alsace.
    C’est donc la preuve que cette homme, ou l’un de ses amis, a fait cette recherche avant moi, et en est sorti avec la conviction que c’était un “hôpital juif”.
    C’est la seule explication possible. Sinon, pourquoi l’aurait-il attaqué, en répondant à quelqu’un qui s’indignait qu’il s’attaque à un hôpital : oui, mais c’est un hôpital sioniste ?
    Les faits sont là, Flore, ce n’est pas moi qui les ai inventés.
    Il y a donc, chez les musulmans qui se prétendent “anti-sionistes” et “seulement opposés à la politique d’Israël envers les Palestiniens”, des gens suffisamment pervers pour faire des recherches afin de savoir si un hôpital “a un nom juif”.
    Et chez ces gens-là, les “hôpitaux juifs”, on les attaque. Leur antisémitisme est tellement obsessionnel, tellement extrême et tellement barbare qu’il les amène à attaquer des hôpitaux parce qu’ils les considèrent comme juifs.
    Voilà ce que veut dire, à l’évidence, cet incident.
    Laissez-moi vous dire que je trouve très dérangeante, et fort malsaine, votre insistance à nier le caractère évidemment antisémite de l’agression commise par ce voyou venu participer à une manifestation “pro-palestinienne”, et votre prétention à me renvoyer sur JSS News.

  19. “Un hôpital sioniste”
    Y a-t-il eu un merdia qui a relevé cette remarque de la part d’un manifestant ?
    Plus le temps passe, plus les violences de la part de cette population prennent de l’ampleur, qu’attendent les politiques pour agir en conséquence ? Ils se rendent sûrement compte de la situation, qu’attendent-ils ? Que cela dégénère encore plus ?
    Préparons-nous à de bien pires événements ! Préparons-nous, mais pas qu’en pensées
    N’oublions pas que des islamistes disent que Notre Dame de Paris sera une grande mosquée.

  20. Ste.Sophie est une mosquée depuis plus de cinq cents ans…

  21. “Un hôpital sioniste”
    Y a-t-il eu un merdia qui a relevé cette remarque de la part d’un manifestant ?
    Rédigé par : Maurice | 21 juil 2014 06:13:46
    ****
    Oui, c’est grâce à Nicolas Guégan, le journaliste du Point, que nous le savons. C’est mentionné dans l’article de tête.

  22. @ robert marchenoir
    “Mais je fréquente aussi JSS News,”
    cqfd.

  23. Les casseurs se sont attaqués à l’hôpital Lariboisière
    *Aux cris de “Allah Akbar”, ils s’acharnent à faire céder les grilles*. Après quelques minutes, c’est chose faite.
    —————————-
    Bonjour,
    je sais bien que les gens du NPA n’ont guère de cervelle, mais rien ne garantit qu’une personne portant tel ou tel badge soit membre de cette organisation. Ce n’est pas du tout pour les disculper a priori, mais pour montrer la légèreté des journalistes.
    Si on veut discréditer une organisation, un parti, n’importe quoi, c’est extrêmement facile de scanner un badge, de l’imprimer sur des autocollants, de s’en affubler soi et ses copains, et de balancer des pavés, de brûler des palettes, des pneus, de renverser des voitures, en criant les slogans qu’il faut pour faire croire n’importe quoi à ces stupides journalistes. Il est assez probable que la police ne s’en prive
    pas.
    Il serait plus intelligent de se demander à qui profitent les désordres, qui a intérêt à les laisser se développer.
    Bizarre quand même que la police mette tant de temps à arriver, et en quantité nettement insuffisante.
    A comparer avec les effectifs déployés pour la Manif pour tous, qui n’a jamais menacé ni cassé quoi que ce soit.
    Du temps où les syndicats savaient se tenir, il y avait un service d’ordre musclé des syndicats, la CGT ne se gênant pas (JADIS !!!) pour attraper les fauteurs de désordre, et saisir leurs papiers pour porter plainte après.
    Mais c’était du temps où les syndicats étaient réellement au service des travailleurs et de la république.
    Preuve que les casseurs n’ont VRAIMENT RIEN à voir avec le peuple de France.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services